Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Le 7 mars 2017.

Hannah Arendt (1906-1975) est une philosophe juive, d'origine allemande, naturalisée américaine. Elle a écrit un livre de référence dans les années 60, intitulé :
Le système totalitaire, les origines du totalitarisme ".
Je suis en train de le relire, dans l'Editions Points (septembre 2005, format poche).

J'ai été littéralement sidéré, stupéfait.
Les caractéristiques qu'Hannah Arendt relève comme points communs de tous les totalitarismes 
(stalinisme, nazisme, à un moindre degré fascisme italien de Mussolini)....
correspondent point pour point à la situation d'Emmanuel Macon ! 



Voilà les critères qui caractérisent un régime totalitaire : 
Le rejet des partis traditionnels (pages 52-53). Un homme voulant prendre le pouvoir (et un pouvoir qui conduira au totalitarisme) affirme que tous les partis politiques traditionnels sont corrompus et qu'ils doivent être chassés du pouvoir. Certes, ces partis ne peuvent être parfaits, comme toutes institutions humaines, mais l'histoire nous apprend que les organisations qui les remplacent deviennent rapidement infiniment plus dangereuses. Macon est typiquement dans cette lignée. 
Comme le parti nazi à son origine (page 47), Macron recrute ses adeptes en dehors des partis traditionnels. Sa façon de tenir en lisière ceux qui viennent de ces partis et veulent le rejoindre, signale sa préférence pour les gens sans parti. 

le rejet de la morale traditionnelle (pages 83-84). 
Les partis et la société étant corrompus, ainsi qu'on le constate tous les jours (page 85), 
les tyrans potentiels présentent leur rejet de la morale traditionnelle (judeo-chrétienne)- ou même l'absence de moralité-, comme un critère de séduction des masses (page 40). Ils vont jusqu'à présenter le mal, comme étant ingénieux (page 40). 
Emmanuel Macron promettant la PMA (procréation médicalement assistée) pour les couples de lesbiennes, entre dans ce cadre. En 2013, la gauche avait juré la main sur le coeur que le Mariage pour tous n'ouvrirait pas la porte à l'homoparentalité assistée par l'état.... Or, c'est cela que nous promet Macron. Après la PMA pour les femmes homosexuelles, comment ne pas être certains que nous arriverons rapidement à la GPA (Gestation Pour Autrui) pour les couples homosexuels hommes.... et pourquoi pas, dans un système totalement libéral, à des fermes des 1000 femmes, où des esclaves à peine rémunérées, porteront des enfants pour des couples homosexuels, qui achèteront les bébés, ....naturellement, s'ils correspondent à leurs critères d'achat. Ce que je dit là ne sort pas de mon imagination délirante : c'est déjà ce qui se passe en Inde ! 

Le refus de donner un programme précis, associé à l'affirmation que l'intuition du chef suffit (page 67). 
Mussolini n'a jamais eu de programme, même en campagne électorale (page 67). Hitler a été élu en 1933, en refusant jusqu'au bout de donner son programme aux partis concurrents (ils auraient pu en débattre sur le fond) (page 66). Staline a fait louvoyer son programme de façon à adapter le marxisme à ses besoins du moment (p 67). Macron signale que son programme n'en est pas réellement un, mais qu'il s'agit de grands axes qui n'engagent finalement pas sa personne

La façon dont Macon a signalé qu'il limogerait ses ministres (BFMTV le 24/2/2017) n'ayant pas les résultats escomptés, est typique de la façon dont les totalitarismes remplacent abruptement les fonctionnaires (page 68) qui n'ont pas donné satisfaction. Le chef crée le mythe d'une union entre lui et son peuple, et d'un lien direct entre eux, sans aucun intermédiaire nécessaire. Macon pourrait dire à ses partisans, comme Hitler en devant les SA : " Tout ce que vous êtes, vous l'êtes à travers moi ; tout ce que je suis, je le suis seulement au travers de vous " (page 68).

La capacité initiale à séduire les élites intellectuelles (page 55, 56) et particulièrement des artistes. 
Les bourgeoisies industrielle et intellectuelle ont soutenu (financièrement) Hitler au début, convaincus qu'ils pourraient le manipuler à leur profit en surfant sur le dégoût des masses envers les partis traditionnels. Des philosophes (même Heidegger) ont été séduits à l'origine par son parcours et ses promesses. Le rôle des artistes a été essentiel dans le soutien apporté à Hitler, au point que Konrad Heiden (page 56) un historien du nazisme a pu parler d'une " armée de bohèmes ". Emmanuel Macron soutenu par Berger, et par toute une élite artistique nihiliste rejetant la morale traditionnelle catholique, est exactement dans cette lignée.

Le mythe du mouvement.... étrange miroir d'En marche (pages 69, 132). 
Les systèmes totalitaires fonctionnent à partir de mythes, dont l'un d'eux serait que le monde est divisé en deux groupes : celui qui est en mouvement, opposé à celui de l'immobilisme où se retrouvent tous les opposants. Le choix du nom du mouvement fondé par Macron reprend étrangement le même mythe : EN MARCHE ! 

Le rejet de l'histoire et la reconstruction d'une histoire pour imbéciles, basées sur l'ignorance des faits réels du passé (page 81). 
Si à l'origine ils séduisent les élites, les totalitarismes savent également recruter parmi les gens du peuple les moins instruits. Ils inventent pour séduire leurs adeptes des classes populaires une histoire simplifiée, tendancieuse, au service de leurs mythes et qui méconnaît la réalité du passé (page 79). 
E. Macon lors de son voyage en Algérie a donné un bon exemple de ce mépris de l'histoire, instrumentalisée dans le but de séduire un électorat issu de l'immigration maghrébine. 

Le rejet de la culture. " Quand j'entends le mot culture, je sors mon revolver " a dit un intellectuel sympathisant nazi (page 72). Étrange parallèle avec la proclamation de Macron disant qu'il n'y avait " pas de culture française, mais juste des cultures en France ". 

Sociologiquement, les régimes totalitaires séduisent à l'origine une élite financière, intellectuelle et artistique, associée aux couches les plus populaires de la société (pages 71, 80)Les classes moyennes, ou de la petite bourgeoisie, déjà organisées en partis ou en associations professionnelles, religieuses, ou politiques, sont exclus de son recrutement initial (page 71). La sociologie des adhérents d'EMarche, reprend la même structure. 

Une sexualité en dehors de la morale bourgeoise (page 88). 
Hannah Arendt décrit les dirigeants nazis comme ayant une structure psychique particulière (psychopathique), y compris parfois dans leur sexualité. 
Emmanuel Macron a une sexualité pour le moins atypiqueIl nous donne là un éclairage particulier sur son psychisme. Il convole ainsi avec une femmes divorcée, mère de 3 enfants de son âge et qui a 24 ans de plus que lui. C'est naturellement son droit, mais cela nous renseigne pourtant sur sa personnalité. Encore un point commun avec les dirigeants qui ont fondé des régimes totalitaires. 


Emmanuel Macon, son épouse et son staff, n'ont certainement pas conscience des points communs entre leur aventure politique,
et celle des grands dictateurs du XXe siècle.

Par leur désir de prendre le pouvoir, ils ont repris -certainement sans le vouloir - des tactiques utilisées dans le passé par ceux qui sont devenus des dictateurs.

Le mouvement En Marche de d' Emmanuel Macon,
(relevons au passage les prémices du culte de la personnalité qui conduit à donner les initiales du nom du chef à son propre mouvement)
présente donc toutes les prémices d'un mouvement totalitaire.


Soyons donc méfiants et réfléchis.

Intuitivement, je trouvais que le personnage de Macron sonnait faux.
Hannah Arendt m'a permis de décrire en concepts intellectuels,
ce qui n'était qu'un ressenti intuitif.


Je vous livre donc mes réflexions.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
L'Evangile selon Saint Luc

12:49.
Je suis venu jeter un feu sur la terre, et qu'ai-je à désirer, s'il est déjà allumé ?

Voir le profil de l'utilisateur

Séleucide 

avatar
Habitué
Habitué
Le FN reste le parti le moins cosmopolite, donc le moins pire.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum