Forum Islam et Religions

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les musulmans de l’Assam, en Inde, prochains Rohingyas ?

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Tumadir

avatar
Averti
Averti
Des musulmans de l’Etat de l’Assam, en Inde, sont menacés de devenir apatrides. Les autorités locales veulent en expulser plusieurs millions vers le Bangladesh.

Ils représentent 30 % de la population locale. Dans l’Assam, à l’extrême est de l’Inde, les musulmans sont au cœur des tensions. Une pétition, signée par près de 250 000 personnes, prévient que, « dans quelques jours, l’Inde pourrait effacer jusqu’à 7 millions de Musulmans de son registre de citoyens dans l’Etat d’Assam, parce qu’ils ne parlent pas la ‘bonne’ langue et ne prient pas le ‘bon’ dieu. » L’équipe d’Avaaz assure que « maris, épouses et enfants pourraient être séparés et enfermés dans des camps. »
Les initiateurs de la pétition affirment leur crainte d’un génocide. « C’est comme ça qu’a débuté le cauchemar des Rohingyas », écrivent-ils. Il faut dire que la situation ressemble étrangement à ce qui se déroule en Birmanie. De nombreux musulmans sont arrivés dans l’Assam en 1971 en direction du Bangladesh. Depuis, les tensions sont à leur comble entre hindous et musulmans. Il y a peu, Amnesty International racontait les cas d’Abu Hanifa et Riazuddin Ali, lynchés par une foule dans l’état de l’Assam, soupçonnés d’avoir volé une vache.

Le nationalisme hindou à son paroxysme


Au-delà des affrontement parfois meurtriers — à l’été 2012, soixante-dix personnes ont trouvé la mort à Dhubri, Kokrajhar et Bongaigaon —, c’est une véritable politique anti-musulmans qui se met en place en Inde. « La situation des musulmans est très inquiétante, surtout depuis l’arrivée au pouvoir de Narendra Modi, qui appartient au Bharatiya Janata Party (BJP), une frange dure du nationalisme hindou. Il prône une Inde débarrassée de ses minorités chrétiennes et musulmanes. Les musulmans ont peur du régime en place », nous indiquait Charlotte Thomas, spécialiste de l’Inde.


Alors, que se passe-t-il dans l’Assam ? Les initiateurs de la pétition indiquent que « le gouvernement prétend prendre des mesures contre l’immigration illégale venue du Bangladesh. Mais en réalité, la grande majorité des personnes visées sont des citoyens musulmans, pauvres, analphabètes et dépourvus de ‘véritables’ documents d’identité. » Il s’agit en effet pour les musulmans de prouver qu’ils vivaient en Inde avant 1971. Ceux qui ne peuvent prouver leur nationalité seront expulsés vers le Bangladesh, avec le risque de devenir apatrides. En mars dernier, 5 millions de musulmans de l’Assam n’avaient pas fourni les documents nécessaires, selon Al Jazeera.

Un registre impossible à mettre à jour

« Tous ceux dont les noms ne figurent pas au Registre national des citoyens devront être expulsés », a indiqué il y a quelques mois Himanta Biswa Sarma, ministre des Finances et de la Santé de l’Assam. Sans toutefois préciser où les personnes concernées seraient envoyées. Concernant les sans-papiers, seuls les hindous d’origine bangladaise seront autorisés à rester en Inde, comme les y autorise la loi. En 1985, une loi a été décidée, elle déclare tous les Bangladais arrivés après le 24 mars 1971 comme étant des étrangers. L’Assam a eu jusqu’au 30 juin dernier pour mettre à jour son Registre national des citoyens, après que la Cour suprême a refusé d’accorder un délai supplémentaire aux autorités.
La mise à jour du registre est problématique : le coordinateur de l’Assam indique que le processus est « difficile, car tous les membres d’une même famille ne vivent pas forcément au même endroit » et qu’il faut « veiller à ce que toutes les personnes concernées reçoivent des avis », tout en leur laissant le temps de fournir les documents demandés. Plusieurs musulmans, dont les familles vivent dans l’Assam depuis plusieurs décennies, ont appris qu’ils ne figuraient pas sur le registre. Ils seront bientôt apatrides.

https://lemuslimpost.com/musulmans-assam-inde-prochains-rohingyas.html



22:77. Ô vous qui croyez ! Inclinez-vous, prosternez-vous, adorez votre Seigneur, et faites le bien. Peut-être réussirez vous !
--
اللهم أرنا الحق حقا وارزقنا إتباعه وارنا الباطل باطلا وارزقنا اجتنابه
--
Voir le profil de l'utilisateur

Starheater


Chevronné
Chevronné
@Tumadir a écrit:Des musulmans de l’Etat de l’Assam, en Inde, sont menacés de devenir apatrides. Les autorités locales veulent en expulser plusieurs millions vers le Bangladesh.

Ils représentent 30 % de la population locale. Dans l’Assam, à l’extrême est de l’Inde, les musulmans sont au cœur des tensions. Une pétition, signée par près de 250 000 personnes, prévient que, « dans quelques jours, l’Inde pourrait effacer jusqu’à 7 millions de Musulmans de son registre de citoyens dans l’Etat d’Assam, parce qu’ils ne parlent pas la ‘bonne’ langue et ne prient pas le ‘bon’ dieu. » L’équipe d’Avaaz assure que « maris, épouses et enfants pourraient être séparés et enfermés dans des camps. »
Les initiateurs de la pétition affirment leur crainte d’un génocide. « C’est comme ça qu’a débuté le cauchemar des Rohingyas », écrivent-ils. Il faut dire que la situation ressemble étrangement à ce qui se déroule en Birmanie. De nombreux musulmans sont arrivés dans l’Assam en 1971 en direction du Bangladesh. Depuis, les tensions sont à leur comble entre hindous et musulmans. Il y a peu, Amnesty International racontait les cas d’Abu Hanifa et Riazuddin Ali, lynchés par une foule dans l’état de l’Assam, soupçonnés d’avoir volé une vache.

Le nationalisme hindou à son paroxysme




Au-delà des affrontement parfois meurtriers — à l’été 2012, soixante-dix personnes ont trouvé la mort à Dhubri, Kokrajhar et Bongaigaon —, c’est une véritable politique anti-musulmans qui se met en place en Inde. « La situation des musulmans est très inquiétante, surtout depuis l’arrivée au pouvoir de Narendra Modi, qui appartient au Bharatiya Janata Party (BJP), une frange dure du nationalisme hindou. Il prône une Inde débarrassée de ses minorités chrétiennes et musulmanes. Les musulmans ont peur du régime en place », nous indiquait Charlotte Thomas, spécialiste de l’Inde.


Alors, que se passe-t-il dans l’Assam ? Les initiateurs de la pétition indiquent que « le gouvernement prétend prendre des mesures contre l’immigration illégale venue du Bangladesh. Mais en réalité, la grande majorité des personnes visées sont des citoyens musulmans, pauvres, analphabètes et dépourvus de ‘véritables’ documents d’identité. » Il s’agit en effet pour les musulmans de prouver qu’ils vivaient en Inde avant 1971. Ceux qui ne peuvent prouver leur nationalité seront expulsés vers le Bangladesh, avec le risque de devenir apatrides. En mars dernier, 5 millions de musulmans de l’Assam n’avaient pas fourni les documents nécessaires, selon Al Jazeera.

Un registre impossible à mettre à jour



« Tous ceux dont les noms ne figurent pas au Registre national des citoyens devront être expulsés », a indiqué il y a quelques mois Himanta Biswa Sarma, ministre des Finances et de la Santé de l’Assam. Sans toutefois préciser où les personnes concernées seraient envoyées. Concernant les sans-papiers, seuls les hindous d’origine bangladaise seront autorisés à rester en Inde, comme les y autorise la loi. En 1985, une loi a été décidée, elle déclare tous les Bangladais arrivés après le 24 mars 1971 comme étant des étrangers. L’Assam a eu jusqu’au 30 juin dernier pour mettre à jour son Registre national des citoyens, après que la Cour suprême a refusé d’accorder un délai supplémentaire aux autorités.
La mise à jour du registre est problématique : le coordinateur de l’Assam indique que le processus est « difficile, car tous les membres d’une même famille ne vivent pas forcément au même endroit » et qu’il faut « veiller à ce que toutes les personnes concernées reçoivent des avis », tout en leur laissant le temps de fournir les documents demandés. Plusieurs musulmans, dont les familles vivent dans l’Assam depuis plusieurs décennies, ont appris qu’ils ne figuraient pas sur le registre. Ils seront bientôt apatrides.

https://lemuslimpost.com/musulmans-assam-inde-prochains-rohingyas.html



Si tu te souviens bien Turmadir, je l'avais prédit que les Musulmans iraient vers leur Perte tant qu'ils ne deviendront des Ismaélites, car il y a une Prophétie dans la Bible qui prédit que la Lune deviendra brillera comme le Soleil et que les Fils de Dieu Brilleront comme le Soleil de 7 Jours. 
Il va falloir que vous vous convertissiez à la Bible, sinon, la Majorité d'entre vous disparaîtront, car le Mal ne peut pas remplacer le Bien.

Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir

avatar
Averti
Averti
@Starheater a écrit:
Spoiler:
@Tumadir a écrit:Des musulmans de l’Etat de l’Assam, en Inde, sont menacés de devenir apatrides. Les autorités locales veulent en expulser plusieurs millions vers le Bangladesh.

Ils représentent 30 % de la population locale. Dans l’Assam, à l’extrême est de l’Inde, les musulmans sont au cœur des tensions. Une pétition, signée par près de 250 000 personnes, prévient que, « dans quelques jours, l’Inde pourrait effacer jusqu’à 7 millions de Musulmans de son registre de citoyens dans l’Etat d’Assam, parce qu’ils ne parlent pas la ‘bonne’ langue et ne prient pas le ‘bon’ dieu. » L’équipe d’Avaaz assure que « maris, épouses et enfants pourraient être séparés et enfermés dans des camps. »
Les initiateurs de la pétition affirment leur crainte d’un génocide. « C’est comme ça qu’a débuté le cauchemar des Rohingyas », écrivent-ils. Il faut dire que la situation ressemble étrangement à ce qui se déroule en Birmanie. De nombreux musulmans sont arrivés dans l’Assam en 1971 en direction du Bangladesh. Depuis, les tensions sont à leur comble entre hindous et musulmans. Il y a peu, Amnesty International racontait les cas d’Abu Hanifa et Riazuddin Ali, lynchés par une foule dans l’état de l’Assam, soupçonnés d’avoir volé une vache.

Le nationalisme hindou à son paroxysme






Au-delà des affrontement parfois meurtriers — à l’été 2012, soixante-dix personnes ont trouvé la mort à Dhubri, Kokrajhar et Bongaigaon —, c’est une véritable politique anti-musulmans qui se met en place en Inde. « La situation des musulmans est très inquiétante, surtout depuis l’arrivée au pouvoir de Narendra Modi, qui appartient au Bharatiya Janata Party (BJP), une frange dure du nationalisme hindou. Il prône une Inde débarrassée de ses minorités chrétiennes et musulmanes. Les musulmans ont peur du régime en place », nous indiquait Charlotte Thomas, spécialiste de l’Inde.


Alors, que se passe-t-il dans l’Assam ? Les initiateurs de la pétition indiquent que « le gouvernement prétend prendre des mesures contre l’immigration illégale venue du Bangladesh. Mais en réalité, la grande majorité des personnes visées sont des citoyens musulmans, pauvres, analphabètes et dépourvus de ‘véritables’ documents d’identité. » Il s’agit en effet pour les musulmans de prouver qu’ils vivaient en Inde avant 1971. Ceux qui ne peuvent prouver leur nationalité seront expulsés vers le Bangladesh, avec le risque de devenir apatrides. En mars dernier, 5 millions de musulmans de l’Assam n’avaient pas fourni les documents nécessaires, selon Al Jazeera.

Un registre impossible à mettre à jour





« Tous ceux dont les noms ne figurent pas au Registre national des citoyens devront être expulsés », a indiqué il y a quelques mois Himanta Biswa Sarma, ministre des Finances et de la Santé de l’Assam. Sans toutefois préciser où les personnes concernées seraient envoyées. Concernant les sans-papiers, seuls les hindous d’origine bangladaise seront autorisés à rester en Inde, comme les y autorise la loi. En 1985, une loi a été décidée, elle déclare tous les Bangladais arrivés après le 24 mars 1971 comme étant des étrangers. L’Assam a eu jusqu’au 30 juin dernier pour mettre à jour son Registre national des citoyens, après que la Cour suprême a refusé d’accorder un délai supplémentaire aux autorités.
La mise à jour du registre est problématique : le coordinateur de l’Assam indique que le processus est « difficile, car tous les membres d’une même famille ne vivent pas forcément au même endroit » et qu’il faut « veiller à ce que toutes les personnes concernées reçoivent des avis », tout en leur laissant le temps de fournir les documents demandés. Plusieurs musulmans, dont les familles vivent dans l’Assam depuis plusieurs décennies, ont appris qu’ils ne figuraient pas sur le registre. Ils seront bientôt apatrides.

https://lemuslimpost.com/musulmans-assam-inde-prochains-rohingyas.html



Si tu te souviens bien Turmadir, je l'avais prédit que les Musulmans iraient vers leur Perte tant qu'ils ne deviendront des Ismaélites, car il y a une Prophétie dans la Bible qui prédit que la Lune deviendra brillera comme le Soleil et que les Fils de Dieu Brilleront comme le Soleil de 7 Jours. 
Il va falloir que vous vous convertissiez à la Bible, sinon, la Majorité d'entre vous disparaîtront, car le Mal ne peut pas remplacer le Bien.
Starheater
Oui, je sais que les musulmans sont les plus visés par les légions de satan.



22:77. Ô vous qui croyez ! Inclinez-vous, prosternez-vous, adorez votre Seigneur, et faites le bien. Peut-être réussirez vous !
--
اللهم أرنا الحق حقا وارزقنا إتباعه وارنا الباطل باطلا وارزقنا اجتنابه
--
Voir le profil de l'utilisateur

Starheater


Chevronné
Chevronné
@Tumadir a écrit:
@Starheater a écrit:
Spoiler:





Si tu te souviens bien Turmadir, je l'avais prédit que les Musulmans iraient vers leur Perte tant qu'ils ne deviendront des Ismaélites, car il y a une Prophétie dans la Bible qui prédit que la Lune deviendra brillera comme le Soleil et que les Fils de Dieu Brilleront comme le Soleil de 7 Jours. 
Il va falloir que vous vous convertissiez à la Bible, sinon, la Majorité d'entre vous disparaîtront, car le Mal ne peut pas remplacer le Bien.
Starheater
Oui, je sais que les musulmans sont les plus visés par les légions de satan.



Tumadir, je te conseille de te réveiller, tu ne te rend pas compte des tes agissement pareillement pour tes frères et soeurs. Vous devez vous rendre compte de votre caractère de Gamin meutri, Cette façon d'agir, je ne la trouve pas Noble d'un Peuple qui cherche à se faire Valoir. On prend de la Valeur par notre Noblesse d'agir, et non par notre bassesse d'agir. Pour vaincre le Diable il faut être Saint, et pour être Saint, il faut avoir les qualité tels que la Charité, la Bonne Volonté envers Tous et avoir surtout des Pensées Pures.
Quand tu auras acquis ces qualités, tu seras une Saintes et le Diable n'aura aucune emprise sur toi, ni tes frères et soeurs. Tu serais au mileux de milliers de Démons qu'ils n'auraient aucune emprise sur toi, mois-moi Tumadir, je te donne la Bonne solution à ton problème ainsi qu'à tes frères et soeurs. 
Le Dieu Tout Puissant vous aimes autant qu'il peut m'aimer, il aime plus le Faibles que le Fort, mais tu ne dois pas rester dans ta faiblesse pour être aimer plus que nous Par Dieu, si tu te relève, le Dieu Tout Puissant vous aimera encore bien Plus.

Je suis Starheater et je Réchauffe les Étoiles.

Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum