Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1A propos de l'injil le Sam 4 Mar - 17:41

Séleucide 

avatar
Habitué
Habitué
Bonjour à tous.

J'ai récemment parcouru un texte de A.S. Boiliveau intitulé : Le Coran par lui-même. Vocabulaire et argumentation du discours coranique autoréférentiel. Un passage notamment m'a tilté et suscité quelques interrogations.. Il s'agit d'une description de l'étymologie du terme injil, bien connu de tous. L'auteur écrit : 

« Les philologues anciens et contemporains sont unanimes dans le fait que le terme inǧīl désigne l’Evangile des chrétiens, les contemporains le rattachant au grec εὐαγγέλιον. Sa transmission pose davantage de questions : les chemins les plus probables semblent être le syriaque ou l’éthiopien, mais pour certains il est passé directement du grec à l’arabe, et pour d’autres par l’hébreu, ou par la langue des Sabéens, voire par le persan manifesté dans la variante anǧīl. »[1]

De là découlent ce me semble de légitimes questions. Comment peut-on ainsi expliquer l'origine grecque du terme injil, qui semble difficilement contestable ? Si le kitâb donné à Jésus possède incontestablement un titre grec, il y a tout lieu de penser que son contenu est également rédigé en langue grecque. Une telle donnée présente cependant des problèmes. Outre l'absence directe d'indices historiques permettant de croire en l'existence d'un livre révélé/apparu/prêché par le Christ, une difficulté se présente lorsque l'on sait que le Christ n'a pas prêché en grec, langue qu'il ne connaissait pas ou trop peu, élément sur lequel il y a consensus au sein de la communauté historienne s'attachant à travailler sur le Jésus historique. 

Comment résoudre cette difficulté ?  smile

[1] BOISLIVEAU A.S., Le Coran par lui-même. Vocabulaire et argumentation du discours coranique autoréférentiel, Brill, Leiden-Boston, 2014, p. 236.

Voir le profil de l'utilisateur

2Re: A propos de l'injil le Sam 4 Mar - 17:48

Mohammed16 

avatar
Récurrent
Récurrent
S'il y a difficulté, elle ne réside que dans votre propre compréhension. Nulle part le Coran n'affirme que le message de Jésus était en grec. Il a simplement utilisé le terme par lequel celui-ci était connu par les gens.

Voir le profil de l'utilisateur

3Re: A propos de l'injil le Sam 4 Mar - 17:54

Yassine 

avatar
Vétéran
Vétéran
C'est simple, le Coran s'adresse au gens par leur propre jargon, s'il était commun chez eux d'utiliser le terme Injil, alors ça sera Injil. Pour la Bible de biblia qui veut dire livre, ça était aussi livre, Kitab.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

4Re: A propos de l'injil le Sam 4 Mar - 17:56

Mohammed16 

avatar
Récurrent
Récurrent
Séleucide.

Les Psaumes de David sont appelés Zabour. Zabour est un mot arabe, tu vas donc nous dire que les Psaumes sont arabes d'après le Coran ?

Voir le profil de l'utilisateur

5Re: A propos de l'injil le Dim 5 Mar - 0:04

Séleucide 

avatar
Habitué
Habitué
@Mohammed16 a écrit:Il a simplement utilisé le terme par lequel celui-ci était connu par les gens.
@Yassine a écrit:C'est simple, le Coran s'adresse au gens par leur propre jargon, s'il était commun chez eux d'utiliser le terme Injil, alors ça sera Injil.
Ce n'est qu'une théorie, rien d'autre. 

Elle semble contredite par d'autres passages du Coran (par exemple, les psaumes, sauf erreur, se disent mazmur en arabe et certainement pas zabur ; cela n'empêche pas l'auteur du Coran d'affirmer avoir révélé le zabur à David et non les mazamir). N'existe-t-il pas en outre un certain nombre de hapax et d'expressions mystérieuses dans le Coran, même pour la langue arabe, démontrant que l'auteur du Coran ne s'adapte PAS lexicalement parlant à son auditoire, pour le moins à chaque coup ? Dès lors, pourquoi l'injil ferait exception sinon parce que cela vous dérange ? Il n'est nul part dit : "injil est le nom que vous donnez au livre que nous avons révélé à 'Issa." C'est donc de la pure spéculation que de penser ainsi. 

Autre chose : une telle approche semble s'approcher de la théologie scripturaire chrétienne de l'inspiration, selon laquelle ce ne sont pas les mots mêmes de Dieu qui demeurent mais bien plutôt une adaptation de ceux-ci à la langue et culture de la communauté réceptrice. Le Coran contient-il la parole de Dieu à l'état pur ou bien une interprétation/adaptation de celle-ci dans la langue arabe ? 

@Mohammed16 a écrit:Les Psaumes de David sont appelés Zabour. Zabour est un mot arabe, tu vas donc nous dire que les Psaumes sont arabes d'après le Coran ?
Zabour ne signifie pas psaume mais livre écrit : c'est l'exégèse coranique seule qui identifiera le Zabour de David avec les psaumes. Et encore, avec l'aide de chrétiens/juifs convertis... 

Par ailleurs, il y a le mot tawrat qui lui dérive incontestablement de l'hébreu et qui évoque... un livre hébraïque. Ton argument peut donc être retourné par un contre exemple coranique sans nulle difficulté.

Voir le profil de l'utilisateur

6Re: A propos de l'injil le Dim 5 Mar - 15:14

Yassine 

avatar
Vétéran
Vétéran
@Séleucide a écrit:Elle semble contredite par d'autres passages du Coran (par exemple, les psaumes, sauf erreur, se disent mazmur en arabe et certainement pas zabur ; cela n'empêche pas l'auteur du Coran d'affirmer avoir révélé le zabur à David et non les mazamir).
Même le terme Mazmour ou Mazamir que les chrétiens arabes adoptent, est islamique et a été mentionné dans la Hadith, et ce n'est pas la traduction littérale de Psaumes.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

7Re: A propos de l'injil le Dim 5 Mar - 17:55

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
@Séleucide a écrit:Comment résoudre cette difficulté ?  
La difficulté réside dans le fait qu'il n'y a pas qu'un seul Evangile dans la Bible ? ?

Il devait y avoir 12 versions, mais vous n'en retenez que 4 dont un, celui de Mathieu était en hébreu (d'après les théologiens chrétiens).

D'ailleurs les messianiques eux croient que les copies grecques du N.T ne sont que des traductions, et sont convaincus que l'Evangile était rédigé au départ en hébreu.
Qui a raison ?
--
Pour nous les musulmans, le Coran nous informe qu’il y a eu des Livres célestes antérieurs au Coran, mais sans préciser la langue de ceux-ci sauf celle de la dernière révélation, seulement que chaque messager était envoyé avec la langue de son peuple S14 V4, partant de ce principe, le Messie devait avoir reçu l’Evangile avec la langue des Béni Israel auxquels il a été envoyé, logiquement.

@Séleucide a écrit:Il n'est nul part dit : "injil est le nom que vous donnez au livre que nous avons révélé à 'Issa." C'est donc de la pure spéculation que de penser ainsi.
L'Evangile est venu avec le prophète Îssa  عليه السلام S57 V27, l'Evangile est descendu du ciel S3 V3 donc révélé à Îssa  عليه السلام

Il y a quelques années de ça, un chrétien sur un autre site m'avait dit que l'Injil est tout le Nouveau Testament. Sur ce site, un autre chrétien assimilait l'Apocalypse au Coran sous entendant que le véritable Injil est le livre de l'Apocalypse, ce qui laisse croire que le Messie avait bien reçu une révélation divine, en effet, ton argumentation tombe à l'eau, voir Apocalypse 1:1.

Voir le profil de l'utilisateur

8Re: A propos de l'injil le Dim 5 Mar - 18:26

Mohammed16 

avatar
Récurrent
Récurrent
Mazamir comme Zabour sont des mots d'origine arabe et utilisés dans les sources islamiques.

Pour un musulman ayant des connaissances basiques ta questiin est une pure aberration. La règle en Islam est que chaque Messager reçoit la révélation dans la langue de son peuple, on vous a pas attendu pour le savoir, bonjour l'ethnocentrisme. Par ailleurs Dieu dit qu'Il a fait du Coran un livre arabe AFIN qu'il soit compris. Dans le Livre Mère (umm ul-kitab) il n'y a pas de différence de langues terrestres. Il ne s'agit ni d'une hypothèse ni rien mais de la théologie islamique du prophétisme, et si tu la connaissais ce sujet n'existerait pas.

Ensuite les premiers chrétiens attribuaient une révélation écrite à Jésus. La source de tes quatre Evangiles est d'ailleurs unique selon les spécialistes ; leur origine se trouve dans la source Q, un receuil de paroles de Jésus semblable à nos Hadiths.

Voir le profil de l'utilisateur

9Re: A propos de l'injil le Mar 7 Mar - 21:26

Séleucide 

avatar
Habitué
Habitué
@Yassine a écrit:et ce n'est pas la traduction littérale de Psaumes.
Quelle en est la traduction littérale ?

@Tumadir a écrit:Il devait y avoir 12 versions, mais vous n'en retenez que 4 dont un, celui de Mathieu était en hébreu (d'après les théologiens chrétiens).
Ce n'est pas parce qu'il y avait 12 disciples qu'il doit y avoir 12 évangiles.

La question de savoir si l'évangile de Matthieu possède un original hébraïque est débattu parmi les spécialistes, il n'y a pas de consensus.

@Tumadir a écrit:Il y a quelques années de ça, un chrétien sur un autre site m'avait dit que l'Injil est tout le Nouveau Testament. Sur ce site, un autre chrétien assimilait l'Apocalypse au Coran sous entendant que le véritable Injil est le livre de l'Apocalypse, ce qui laisse croire que le Messie avait bien reçu une révélation divine, en effet, ton argumentation tombe à l'eau, voir Apocalypse 1:1.
Une apocalypse est une révélation, et non un livre.

@Mohammed16 a écrit:Il ne s'agit ni d'une hypothèse ni rien mais de la théologie islamique du prophétisme, et si tu la connaissais ce sujet n'existerait pas.
Dans ce cas, comment expliques-tu qu'Allah ait donné un nom grec à un livre araméen  ?

@Mohammed16 a écrit:Ensuite les premiers chrétiens attribuaient une révélation écrite à Jésus.
Montre-le.

@Mohammed16 a écrit:La source de tes quatre Evangiles est d'ailleurs unique selon les spécialistes ; leur origine se trouve dans la source Q, un receuil de paroles de Jésus semblable à nos Hadiths.
La source Q est une théorie exégétique qui ne concerne que les évangiles synoptiques, et certainement pas l'évangile johannique.

Maintenant, quel est le lien avec l'injil de Issa ?

Voir le profil de l'utilisateur

10Re: A propos de l'injil le Mar 7 Mar - 22:40

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
@Séleucide a écrit:
@Tumadir a écrit:Il devait y avoir 12 versions, mais vous n'en retenez que 4 dont un, celui de Mathieu était en hébreu (d'après les théologiens chrétiens).
Ce n'est pas parce qu'il y avait 12 disciples qu'il doit y avoir 12 évangiles.
Pourtant, il y a plein d'Evangiles en plus des 4 canoniques.

@Séleucide a écrit:La question de savoir si l'évangile de Matthieu possède un original hébraïque est débattu parmi les spécialistes, il n'y a pas de consensus.
Le Coran nous en a déjà informé :

S42 V14. Ils ne se sont divisés qu'après avoir reçu la science et ceci par rivalité entre eux. Et si ce n'était une parole préalable de ton Seigneur pour un terme fixé, on aurait certainement tranché entre eux . Ceux à qui le Livre a été donné en héritage après eux sont vraiment à son sujet, dans un doute troublant.

@Séleucide a écrit:Une apocalypse est une révélation, et non un livre.
Une Révélation est bien un Livre Céleste.

@Séleucide a écrit:
@Mohammed16 a écrit:Il ne s'agit ni d'une hypothèse ni rien mais de la théologie islamique du prophétisme, et si tu la connaissais ce sujet n'existerait pas.
Dans ce cas, comment expliques-tu qu'Allah ait donné un nom grec à un livre araméen  ?
C'est un nom d'origine sémitique fort probablement, en la langue des Béni Israel de l'époque, logiquement, et les grecs l'ont emprunté par la suite. Ou alors l'emprunt est dans le sens inverse, islamiquement parlant on y voit aucun problème, juste que vous confirmez le verset cité plus haut 

{Ceux à qui le Livre a été donné en héritage après eux sont vraiment à son sujet, dans un doute troublant !!! }

Voir le profil de l'utilisateur

11Re: A propos de l'injil le Mar 7 Mar - 23:38

SAEL 


Passionné
Passionné
@Séleucide

On avait toujours tendance de dire qu'un tel ou tel mot vient du grec, et là le tout s'arrête. Pourtant un empire ayant conquis plusieurs nations peut donner et prendre. La mythologie grecque est ancienne. le mot grec aggelos lui est-il propre ou vient-il d'une langue sémitique ? Même question pour le mot Euangélion (injil).
L'Arabe, l'Hébreux et l'Araméen sont des Langues conflexionnelles. Ce qui signifie que la forme du mot l'emporte sur sa position et, ainsi celui-ci ne peut se définir qu'à partir d'une racine.  
Te voyant intéressé par la Langue Arabe, j'aimerai bien te poser ces 2 questions qui se rapportent à deux mots ayant la même racine qu'Injil:


 * ''Injela'' le brouillard.
 * J'ai vu ton ''naj'l ''  

Voir le profil de l'utilisateur

12Re: A propos de l'injil le Mar 7 Mar - 23:47

SAEL 


Passionné
Passionné
Et ne nous sors pas Hira et le Diatessaron de Tatien.

Voir le profil de l'utilisateur

13Re: A propos de l'injil le Mer 8 Mar - 9:49

Yassine 

avatar
Vétéran
Vétéran
@Séleucide a écrit:Quelle en est la traduction littérale ?
Y a pas vraiment, mais le Hadith mentionne que lorsque le Prophète entendit un Compagnon psalmodier le Coran, il lui a dit, qu'il avait un don du Mizmar comme a eu David. Et Psaume veut dire psalmodie en sorte.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

14Re: A propos de l'injil le Mer 8 Mar - 19:15

SAEL 


Passionné
Passionné
Euangélion (Grec)= Injil (Arabe)= Évangile (Français)

Et pourtant, il y a un verbe 100% arabe au temps verbal déclaratif lourd et qui ressemble phonétiquement et graphiquement à 95 % au mot grec Euangélion.

''Eyanjéliana'' ou ''Euanjéliana'' une grande injustice ou bien le brouillard ou les mensonges.
Son vrai sens faire dissiper le brouillard ou faire disparaître les mensonges ou mettre fin à une grande injustice. 

Voir le profil de l'utilisateur

15Re: A propos de l'injil le Mer 8 Mar - 19:27

SAEL 


Passionné
Passionné
Le voici:  أَيَنْجَلِيَنّ

Voir le profil de l'utilisateur

16Re: A propos de l'injil le Jeu 9 Mar - 16:31

GRIT 

avatar
Averti
Averti
@Tumadir a écrit:
@Séleucide a écrit:Comment résoudre cette difficulté ?  
La difficulté réside dans le fait qu'il n'y a pas qu'un seul Evangile dans la Bible ? ?

Il devait y avoir 12 versions, mais vous n'en retenez que 4 dont un, celui de Mathieu était en hébreu (d'après les théologiens chrétiens).

D'ailleurs les messianiques eux croient que les copies grecques du N.T ne sont que des traductions, et sont convaincus que l'Evangile était rédigé au départ en hébreu.
Qui a raison ?
--
Pour nous les musulmans, le Coran nous informe qu’il y a eu des Livres célestes antérieurs au Coran, mais sans préciser la langue de ceux-ci sauf celle de la dernière révélation, seulement que chaque messager était envoyé avec la langue de son peuple S14 V4, partant de ce principe, le Messie devait avoir reçu l’Evangile avec la langue des Béni Israel auxquels il a été envoyé, logiquement.

@Séleucide a écrit:Il n'est nul part dit : "injil est le nom que vous donnez au livre que nous avons révélé à 'Issa." C'est donc de la pure spéculation que de penser ainsi.
L'Evangile est venu avec le prophète Îssa  عليه السلام S57 V27, l'Evangile est descendu du ciel S3 V3 donc révélé à Îssa  عليه السلام
@grit a écrit:"descendu" n'est pas à prendre au sens littéral car dans le ciel RIEN n'est matériel et encore moins un livre.

Par descendu il faut entendre "inspiré" par Dieu grâce à la puissance de son esprit saint qui est un puissance invisible : comme le dit 2Pierre 1: 16 à 21 .

De la même façon qu'aujourd'hui nous nous nous servons d'un satellite pour envoyez des images ou des messages par les ondes qui traversent l'espace.


Il y a quelques années de ça, un chrétien sur un autre site m'avait dit que l'Injil est tout le Nouveau Testament. Sur ce site, un autre chrétien assimilait l'Apocalypse au Coran sous entendant que le véritable Injil est le livre de l'Apocalypse, ce qui laisse croire que le Messie avait bien reçu une révélation divine, en effet, ton argumentation tombe à l'eau, voir Apocalypse 1:1.
@grit a écrit:Comme vous le savez , Jésus n'a rien ECRIT de sa propre main, mais il a donné un ENSEIGNEMENT à ses disciples.
Ce n'est qu'après sa mort, que 4 de ses disciples , en leur qualité de TEMOINS OCULAIRES, ont décidé de mettre par ECRIT LA VIE ET L'ENSEIGNEMENT DE JESUS.  Chacun donnant son témoignage sur des évènements les plus marquants DE LEUR POINT DE VUE.  Sur certains, leurs témoignages se recoupent et sur d'autres , ils se complètes.
C'est pourquoi, à eux quatre , ils ne forment qu'UN SEUL EVANGILE ATTESTE PAR 4 TEMOINS.

Les autres livres , des Actes à Jude , sont des lettres envoyées aux chrétiens dispersés dans l'empire romain, pour les conseiller , les encourager, pour les former, pour régler des problèmes ou pour faire des annonces.

Le livre de l'Apocalypse, est un livre qui donne LA REVELATION des choses qui se passe DANS LE CIEL pour REGLER LA SITUATION DU MONDE DE SATAN ET RETABLIR LE PARADIS SUR LA TERRE.

TOUS CES SERVITEURS DE DIEU ETAIENT INSPIRES POUR ECRIRE LES MESSAGES DE DIEU AFIN QUE LEURS TEMOIGNAGES SOIENT BENEFIQUES A CEUX QUI Y CROIRONT DES MILLENAIRES PLUS TARD.

Dieu a fait en sorte que la Bible soit préservée depuis Moïse jusqu'à nos jours.   AUCUN AUTRE LIVRE NE PEUT L'EGALER !

Voir le profil de l'utilisateur

17Re: A propos de l'injil le Dim 12 Mar - 20:51

Séleucide 

avatar
Habitué
Habitué
@Tumadir a écrit:Pourtant, il y a plein d'Evangiles en plus des 4 canoniques.
Pour gagner en intelligence, il serait bon de définir le terme évangile et le genre littéraire qui lui est affilié.

@Tumadir a écrit:Le Coran nous en a déjà informé
L'islam est tout aussi divisé que le christianisme.

@Tumadir a écrit:Une Révélation est bien un Livre Céleste.
Dans le Coran peut-être, mais pas dans la Bible.

@Tumadir a écrit:C'est un nom d'origine sémitique fort probablement, en la langue des Béni Israel de l'époque, logiquement, et les grecs l'ont emprunté par la suite.
Pure spéculation, non seulement contraire aux résultats de la philologie contemporaine, mais plus encore que tu serais incapable de prouver.

On appelle cela une hypothèse ad hoc, et elle n'a aucune valeur dans un débat.

@SAEL a écrit:La mythologie grecque est ancienne. le mot grec aggelos lui est-il propre ou vient-il d'une langue sémitique ? Même question pour le mot Euangélion (injil).
Je ne suis pas un spécialiste de linguistique, mais supposer des emprunts de la langue grecque à la langue hébraïque me paraît pour le moins très douteux. La langue grecque est indo-européenne tandis que l'hébreu demeure, comme l'arabe, sémite.

Montre-nous donc que aggelos et euangelion viennent chacun d'un adaptation grecque d'un originale sémite.

@SAEL a écrit:Te voyant intéressé par la Langue Arabe, j'aimerai bien te poser ces 2 questions qui se rapportent à deux mots ayant la même racine qu'Injil
Je n'ai pas encore acheter de dictionnaire arabe, désolé.


@SAEL a écrit:Et pourtant, il y a un verbe 100% arabe au temps verbal déclaratif lourd et qui ressemble phonétiquement et graphiquement à 95 % au mot grec Euangélion.
Tu sembles avoir compris la difficulté, puisque tu tentes visiblement de l'esquiver en affirmant qu'injil ne vient pas du grec. Sinon le consensus des philologues et mon impression personnelle, je n'ai rien contre une telle théorie : mais qu'as-tu derrière pour l'étayer ?

Voir le profil de l'utilisateur

18Re: A propos de l'injil le Lun 13 Mar - 10:14

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
@Séleucide a écrit:
@Tumadir a écrit:Pourtant, il y a plein d'Evangiles en plus des 4 canoniques.
Pour gagner en intelligence, il serait bon de définir le terme évangile et le genre littéraire qui lui est affilié.
Tous des textes narratifs, la question n'est pas là.

@Tumadir a écrit:Le Coran nous en a déjà informé
L'islam est tout aussi divisé que le christianisme.
Celui qui doute du Coran n'est plus musulman, ce n'est pas le cas pour le christianisme où les théologiens eux-mêmes qui doutent de la Bible.

@Tumadir a écrit:Une Révélation est bien un Livre Céleste.
Dans le Coran peut-être, mais pas dans la Bible.
C'est quoi une Révélation pour vous ?

@Tumadir a écrit:C'est un nom d'origine sémitique fort probablement, en la langue des Béni Israel de l'époque, logiquement, et les grecs l'ont emprunté par la suite.
Pure spéculation, non seulement contraire aux résultats de la philologie contemporaine, mais plus encore que tu serais incapable de prouver.

On appelle cela une hypothèse ad hoc, et elle n'a aucune valeur dans un débat.
Alors c'est un mot qui a été pris au grec, cela te convient ?

Voir le profil de l'utilisateur

19Re: A propos de l'injil le Lun 13 Mar - 14:40

SAEL 


Passionné
Passionné
@SAEL a écrit:
 
La mythologie grecque est ancienne. le mot grec aggelos lui est-il propre ou vient-il d'une langue sémitique ? Même question pour le mot Euangélion (injil).
 
@Séleucide a écrit :
 
Je ne suis pas un spécialiste de linguistique, mais supposer des emprunts de la langue grecque à la langue hébraïque me paraît pour le moins très douteux. La langue grecque est indo-européenne tandis que l'hébreu demeure, comme l'arabe, sémite. 
 
@Sael a écrit :
 
A.S Boiliveau l’est-il ? Mais concernant ta certitude appuyée par ce qualificatif « très douteux » à propos de l’emprunt de la langue grecque à la langue hébraïque, je vois, sincèrement, que tu entrain d’effectuer une manœuvre de dérapage contrôlé, digne d’un cascadeur à haut risque. Pourquoi ? Parce que tout simplement toute les langues donnent et reçoivent même si leurs identités diffèrent.
 
Les recherches en étymologie sont presque confrontées aux mêmes difficultés que les recherches généalogiques, car elles ne peuvent remonter au-delà du niveau de référence. C’est pratiquement impossible ! On peut dire d’un mot qu’il vient de la Langue grecque, parce qu’on ne peut franchir ce niveau de référence tant l’immensité du contenu s’interpose, et les tablettes cunéiformes ou les inscriptions monumentales ne rapportent qu’un faible % de mots.
Et même les mots y consignés ou dans des tonnes de livres, une partie d’eux peut provenir de l’akkadien ou bien du chamito-sémitique ou une autre Langue ancienne.
 
La mythologie grecque à ses noms aussi, et qui ont, étrangement, une ressemblance avec le christianisme : le Père, les dieux et demi-dieux, les Archanges et les anges.
 
On dit qu’Archange est un mot grec. Arch l’est-il aussi, Séleucide ??? Et qu’est-ce-ça signifie (Archange) ?
On dit que Langue est un mot grec. L’est-elle vraiment ?
On dit que négation est un mot latin. L’est-elle vraiment ?  
D’où vient le mot moucharabieh, est qu’est-ce-que ça signifie vraiment ? (Là, c’est pour te donner un aperçu que tout le monde prend et donne, et que la recherche de l’affiliation d’un mot, face aux difficultés, n’a d’autres moyens que de spéculer comme nous le faisons tous).
 
@Séleucide a écrit :


Montre-nous donc que aggelos et euangelion viennent chacun d'un adaptation grecque d'un originale sémite. 
 
@Sael a écrit :
 
Moi ce qui m’impressionne vraiment c’est ce « euan » qui précède le mot euangélion hellénisé qui vient peut-être de l’araméen. C’est comme les mots « apodique et apocalypse » qui me font penser au Grec dès le premier coup d’œil.  
 
Pour te le montrer, je dois construire un bateau métallique pour affronter la haute mer des océans. Ou donnes-moi une loi mathématique capable de rapprocher ma distribution aléatoire au réel afin que je puisses avoir du courage à chercher une aiguille dans un millier de bottes de foin.
 
Par l’indo-européen c’est difficile, mais par le « conflexionnel » c’est en quelques minutes.
 
Aggelos pourrait être du grec, mais si on remonte dans le temps, il pourrait être Akkadien ou autre chose. En Arabe c’est Malak, et en Hébreux, je pense que c’est Malakh, et les deux viennent du mot « Moulk ». Donc, vois-tu la racine, Séleucide ?
Moulk Errahmane (azza wa djall)= Royaume du Tout Miséricordieux (azza wa djall)
 
Chacun à son niveau de référence : Pour les Européens, l’escale c’est le latin et la destination  finale c’est le grec, et ainsi π (Pi) est devenu une découverte hellénique ou hellénistique.


@SAEL a écrit:
 
Te voyant intéressé par la Langue Arabe, j'aimerai bien te poser ces 2 questions qui se rapportent à deux mots ayant la même racine qu'Injil
 
@Séleucide a écrit :
Je n'ai pas encore acheté de dictionnaire arabe, désolé.
 
@Sael a écrit :

Même avec un dictionnaire tu ne peux t’en sortir.  Alors commences par apprendre l’Arabe.


@SAEL a écrit:
 
Et pourtant, il y a un verbe 100% arabe au temps verbal déclaratif lourd et qui ressemble phonétiquement et graphiquement à 95 % au mot grec Euangélion.
 
@Séleucide a écrit :
 
Tu sembles avoir compris la difficulté, puisque tu tentes visiblement de l'esquiver en affirmant qu'injil ne vient pas du grec. Sinon le consensus des philologues et mon impression personnelle, je n'ai rien contre une telle théorie : mais qu'as-tu derrière pour l'étayer ?
 
@Sael a écrit :
 
Je ne tente rien visiblement ; seulement je cherche à t’orienter vers la rigueur scientifique dont tu es fidèlement partisan. Et qui dit jury ou consensus prouve que rien n’est sûr.
 
La difficulté établit son nid quand le mathématicien parle à la place d’un toubib : A.S Boiliveau a-t-il une idée sur les difficultés de la science qui s’attelle à trouver l’affiliation d’un mot ? Ou, au moins, connait-il que les mots ‘’sémitiques’’ empruntés des Langues non conflexionnelles, demeurent en tant que tels sans qu’ils n’aient la moindre racine.
 
Le mot « dakhil » dans une langue conflexionnelle ne peut avoir de racine ni ne se conjugue.  
 
C’est pour cette raison que je t’ai posé les questions à propos de « injela » et « najl ».
 
Injela = se dissipe= disparaître, etc.
Najl= lignée= descendance=fils
 
Injil, injela, najl  ont les mêmes racines (N,J,L).
 
Pourquoi le Coran ne dit-il pas « El-christ » mais El-massih ?
Pourquoi ne dit-il pas « El-christianioune » mais El-nassara.
Pourquoi les arabes chrétiens disent Allah et non Deus ?
 
Ce « Eu suivi de an » du graphème Euangélion est aussi une preuve supplémentaire que le grec, qui avait traduit l’Injil, un livre fortement célèbre, ne trouvant aucune correspondance, a translitéré le mot en lui donnant une forme hellénique pour cause de prononciation ou autre chose. 

Voir le profil de l'utilisateur

20Re: A propos de l'injil le Sam 4 Nov - 11:08

GRIT 

avatar
Averti
Averti
Savez-vous pourquoi Dieu a provoqué la confusion des langues après le déluge de Noé ?  Genèse 11: 4 à 9 =  pour qu'ils se DISPERSENT sur la terre.  Donc , la diversité du langage à travers le monde est d'origine divine. Ce qui signifie que Dieu n'agrée pas une seule langue en particulier mais toutes à partir du moment  où celui qui comprend sa volonté selon sa langue maternelle, lui est agréable !
"Car Dieu n'est pas partial, mais qu'en toute nation l'homme qui le craint et pratique la justice EST AGREE DE LUI." Actes 10: 34, 35

Ce n'est pas le coran ni aucun autre livre religieux qui le dévoile, c'est la BIBLE.
Le Créateur Tout-Puissant est celui qui a créé la langue et le langage afin de pouvoir communiquer par des paroles des messages, des ordres , une direction et attester de son amour pour l'humanité.
Quelque soit l'idiome ou le dialecte , il est capable de comprendre chaque humain sur la terre.
La Bible a été rédigée en 3 langues au cours des siècle : l'Hébreu, l'Araméen et le Grec parce que ces langues étaient , à chaque période, la langue "nationale" des Ecrivains et des Prophètes.

Avec le christianisme , la Bible fut traduite dans tout l'empire romain , en Grec, en Latin, en Syriaque, en Arabe et par son extension au cours des siècles dans toutes les langues des 4 continents et Îles.

Etant donné que chaque langue à ses particularités dans le sens des mots et de leur compréhension, traduire la Bible n'est pas une mince affaire d'autant plus que l'Hébreu comme l'Arabe pour le coran, était une ECRITURE SANS VOYELLES à l'origine.  C'est pourquoi se battre sur l'orthographe ou la racine des mots est ridicule !

On ne traduit pas la Bible , ou quelque soit le livre, par le mot-à-mot ; on la traduit selon LE SENS DE LA PHRASE COMPLETE, que ce soit du Grec ou du Chinois !

Les Evangiles ont été rédigés en Grec parce que c'était la langue qui était utilisée dans tout l'empire Romain au 1er siècle dans tout le bassin méditerranéen , y compris dans les pays musulmans actuels qui faisaient partie de cet empire : de la Turquie, en passant par la Syrie, l'Irak, la Palestine, l'Egypte , jusqu'au Magreb.

Il faut se mettre dans le contexte de l'époque ! L'islam n'existait pas encore et la langue arabe n'était pas une langue internationale même si elle a des similitudes avec l'hébreu! 

Si Dieu a provoqué la multiplication des langues, cela veut dire que son LIVRE, La Bible,  peut et se doit d'être traduit dans toutes les langues, idiomes ou dialectes du monde entier afin que chaque humain puisse le connaître pour faire sa volonté afin d'être sauvé.

La langue maternelle étant la langue du cœur, une traduction en Arabe, par exemple , ou en chinois, sera celle qui sera la plus appréciée pour celui qui ne maîtrise les langues comme le Grec ou l'Hébreu.

Bien qu'il y ait de nombreuses traductions de la Bible aujourd'hui , il est facile de les comparer avec les originaux les plus anciens pour attester leur valeur !

JL

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum