Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

Séleucide 


Habitué
Habitué
Yassine a écrit:Sami Aldeeb n'est qu'un psychopathe névrosé
Tu dis cela uniquement parce qu'il n'apprécie pas l'islam, qu'il combat par ailleurs intellectuellement selon ses moyens. 

Concernant ses travaux cependant, c'est souvent une référence. C'est un érudit en droit.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 

avatar
Vétéran
Vétéran
Je me souviens sur son blog, lorsque tu lui demandes quelque chose il te répond comme un schizophrène coupé de la réalité qui parle à lui même.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Invité 


Invité
Yassine a écrit:



Quoi qu'il en soit, l'Islam ne fait rien de mal avec l'amputation, pour dissuader il faut une peine sévère, et pour garantir la sécurité et la sérénité il faut une dissuasion efficace. Et bien sûr comme j'ai dis la Charia prend en considération celui qui vole par nécessité, celui qui vole sa famille etc, parmi toutes les conditions qui font tomber l'amputation.

Tu veux pas voir ta main amputée tu voles pas, est ce aussi difficile ?

PS : L'amputation a été instaurée dans une société musulmane ou vivait la crème de la crème de l'Islam, la génération des Compagnons, c'est pour cela que le Hadith ne rapporte aucun fait d'amputation de la main à ma connaissance. Pour ceux qui s'attaquent aux voyageurs c'est la Hiraba, équivalent de l'attaque à main armée de nos jours, c'est plus sévère encore, Coran 5.33.

Une femme a volé pendant l'expédition de la Mekke et le Prophète صلى الله عليه وسلم ؓ-a ordonné l'amputation de la main.
Oussama ibn Zayd رضي الله عنه est allé plaider sa cause, ce qui a déplu au Messager.
Il a alors parlé aux Musulmans...
"Certes, ce qui a perdu ceux qui sont venus avant vous est que lorsque le noble parmi eux volait, ils le laissaient, et lorsque le faible volait, ils lui appliquaient la peine prescrite.
Le Hadith complet est rapporté par Boukhary et Muslim.

Nous n'avons pas la garantie aujourd'hui que tous les Musulmans sont égaux devant la loi et que le riche aura à subir la même peine que le pauvre.

Je ne remet pas en cause la justesse de la peine de l'amputation, encore faut-il qu'elle soit applicable à tous.

Kadhafi 

avatar
Enthousiaste
Enthousiaste
Imaginoms un manchot il se met à voler, il a l'immunité comme un politicar francais???

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
Mohammed16 a écrit:C'est pourquoi ce n'est ni moi, ni toi qui adapterons la Charia mais des théologiens juristes spécialisés. La Charia qu'ils adapteront, une Charia adaptée et modernisée, permettra littéralement au pays de décoller.

Pour cela, il faut créer un Comité Consultatif d'Orientation Islamique (Loujnah Isthishariyyah lîl Irshad al Islami), désigné par le Président  pour 5 ans et formé de 55 théologiens. C'est lui qui se chargera de présenter une Charia adaptée. 
C'est ce que je disais, la clé du problème n'est ni chez moi ni chez toi, elle est entre les mains des responsables, les religieux et les politiques,  ils doivent se réunir et discuter sérieusement.

Cela se fera, Inchallah, en Algérie, quand j'entrerai en politique.
Au risque de te faire assassiner en cas où tu serais sincère, je te souhaite quand même bonne chance.

Voir le profil de l'utilisateur

Mohammed16 

avatar
Récurrent
Récurrent
Yassine a écrit:Ce n'est pas une solution de prendre un voleur et mettre dans une cage hautement sécurisé afin qu'il sort plus virulent encore, et on côtoie ça de plus prêt ; tout ceux qui entre en prison sortent plus criminel encore. Et au final ce sont les criminels qui gagnent et le citoyen ordinaire qui gagne en peur, crainte et de perte, et cela comme j'ai dis se voit plus amplifié en Occident où on prend soin des criminels au nom des droidlômes.
Le problème réside alors dans l'entourage pénitencier et dans la manière de traiter le criminel, et non dans la prison en elle-même. Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Et je n'ai fait que proposer un exemple ; d'autres peines pourraient être plus adéquates pour adapter la loi initiale et lui permettre d'atteindre sa visée. La question ne sera pas examinée par toi ou moi, mais par des juristes spécialisés.

Quoi qu'il en soit, l'Islam ne fait rien de mal avec l'amputation, pour dissuader il faut une peine sévère, et pour garantir la sécurité et la sérénité il faut une dissuasion efficace. Et bien sûr comme j'ai dis la Charia prend en considération celui qui vole par nécessité, celui qui vole sa famille etc, parmi toutes les conditions qui font tomber l'amputation.
Le problème, c'est que tu ne prends pas en compte le fait sociétal. La peine de l'amputation est désormais déconnectée de la réalité sociale. Elle y était adaptée durant les premiers siècles de son adaptation, mais désormais, avec les mutations que connaissent les sociétés musulmanes à travers le monde, un effort s'impose pour l'adapter. Continuer à l'appliquer ne dissuadera plus qui que ce soit aujourd'hui mais n'inspirera que la peur et la terreur.

Tous les gouvernements qui continuent à appliquer des peines corporelles dans les sociétés de notre siècle font vivre leur société dans la peur, le refoulement perpétuel. Et si on prend en compte la dégradation des valeurs que l'on connait présentement, le niveau de justice et d'équité requis pour pouvoir appliquer correctement une peine corporelle ne pourra jamais être rempli de nos jours, surtout parmi les Arabes. On le voit en Iran, où le peuple subit une dictature et est muselé à l'extrême ; on le voit en Arabie Saoudite, où les grands voleurs ne sont jamais inquiétés tandis que les personnes sans rang ni fortune ont la main coupée.
De même, les gouvernements qui font leurs propres lois, sans aucun support divin, n'arrivent jamais à résoudre leurs problèmes et font sans cesse face à la montée de la délinquance, de l'insécurité, et de la désobéissance. Nous le voyons en Europe, et cela a été prédit dans le Hadith. La solution ne consiste donc ni à appliquer la Charia de manière inadaptée et trop littérale, ni à l'ignorer au point de légiférer sans son concours. Aujourd'hui, il faut approfondir notre compréhension de la Charia et comprendre qu'une adaptation est nécessaire afin qu'elle soit à nouveau pleinement opérationnelle. Or, aucun gouvernement musulman ne fait cela actuellement. Les uns s'obstinent à exécuter bêtement et sans comprendre, les autres suivent les non-musulmans dans leurs passions en ignorant complètement l'immense potentiel que représente leur religion pour la réforme sociale et politique.

Tu veux pas voir ta main amputée tu voles pas, est ce aussi difficile ?
La consommation d'alcool en Arabie Saoudite est punie par 40 à 80 coups de fouet en public. Un châtiment sévère, n'est-ce pas ? Pourtant, le trafic d'alcool par les Saoudiens eux-mêmes bat son plein, et nombreux sont les Saoudiens qui s'en vont toutes les semaines au Bahreïn ou aux Emirats pour se saouler et s'adonner à des relations illicites dans les bars !

Les peines corporelles ne fonctionnent plus dans la société moderne, tout simplement parce que les motifs que les ont motivées ne sont plus présents. Afin de reproduire la dissuasion visée par la loi initiale, il faut recourir à un autre moyen, et l'adapter en permanence au fur et à mesure qu'évolue la société. C'est ainsi que tu appliqueras réellement la Charia.

PS : L'amputation a été instaurée dans une société musulmane ou vivait la crème de la crème de l'Islam, la génération des Compagnons,
C'est une légende dorée, ça. Ce ne sont pas tous ceux qui fréquentaient le Prophète qui étaient irréprochables. Les Compagnons restent des êtres humains, créés faibles, avec des défauts et des qualités, comme les nôtres. Il n'y a pas lieu d'idéaliser, puisque pour le musulman, le modèle à suivre est le Prophète, et pas quelqu'un d'autre.

c'est pour cela que le Hadith ne rapporte aucun fait d'amputation de la main à ma connaissance.
Il y en a plusieurs qui sont rapportés, dont le cas d'un voleur récidiviste. Le Hadith est connu.

Pour ceux qui s'attaquent aux voyageurs c'est la Hiraba, équivalent de l'attaque à main armée de nos jours, c'est plus sévère encore, Coran 5.33.
C'était un exemple. Coran 5.33 ne mentionne pas explicitement l'attaque aux voyageurs, et d'ailleurs le gouvernement saoudien se base sur ce verset pour réprimer les soulèvements populaires, selon leur interprétation, mais soit.

Voir le profil de l'utilisateur

Mohammed16 

avatar
Récurrent
Récurrent
Séleucide a écrit:Il est étonnant qu'un musulman sunnite puisse se revendiquer d'un franc-maçon.
C'est de plus en plus ridicule. Premièrement, c'est le travail d'une personne qui m'intéresse et que je cherche à étudier, et non la personne en elle-même. Je laisse le reste entre Dieu et elle.

Et deuxièmement, je ne sais pas si tu en es conscient, mais tu essayes ou tu crois me prouver que je suis en dehors de ce que tu appelles "l'exégèse sunnite classique" (que tu ignores complètement) en me citant successivement un fondamentaliste pakistanais et un chrétien islamophobe et hystérique... Tu perds déjà toute crédibilité.

Voir le profil de l'utilisateur

Mohammed16 

avatar
Récurrent
Récurrent
Tumadir a écrit:Au risque de te faire assassiner en cas où tu serais sincère, je te souhaite quand même bonne chance.
Ce n'est pas grave :D Il faut au moins faire quelque chose dans sa vie avant de mourir.

Je demeure convaincu que la solution aux problèmes que rencontrent tous les peuples musulmans de nos jours est l'application actualisée de la Charia et l'islamisation de leur pensée politique et économique (dans leur sens de rendre compatible à l'éthique islamique).

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 

avatar
Vétéran
Vétéran
Mohammed16 a écrit:Le problème réside alors dans l'entourage pénitencier et dans la manière de traiter le criminel, et non dans la prison en elle-même. Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Et je n'ai fait que proposer un exemple ; d'autres peines pourraient être plus adéquates pour adapter la loi initiale et lui permettre d'atteindre sa visée. La question ne sera pas examinée par toi ou moi, mais par des juristes spécialisés.
Même en Occident que vous essayez de singer ça n'a pas marché, alors à quoi sert de reprendre une expérience foireuse à l'avance ?

Continuer à l'appliquer ne dissuadera plus qui que ce soit aujourd'hui mais n'inspirera que la peur et la terreur.
Et la prison et les viols dans les prisons, ça inspire quoi ? Ta phrase ne veux rien dire et ne donne rien de concret, et on sait toujours pas au juste que ce qui a changé depuis les premiers années de l'Islam jusqu'à un siècle avant l'entrée de l'Occupant franco-britannique dans les pays musulmans. Cela ne fera peur qu'aux criminels et personne d'autres, tout comme la prison.

On le voit en Iran, où le peuple subit une dictature et est muselé à l'extrême ; on le voit en Arabie Saoudite, où les grands voleurs ne sont jamais inquiétés tandis que les personnes sans rang ni fortune ont la main coupée.
Le fait que la Charia soit mal appliquée ou tordue de la tête au pied ne rend pas la Charia caduque, le problème revient à ces régimes nauséabonds et hérétiques et pas à la Loi islamique. Et puis depuis quand l'Iran était musulman ou islamique ou prétendre appliquer la loi de l'Islam ?

La consommation d'alcool en Arabie Saoudite est punie par 40 à 80 coups de fouet en public. Un châtiment sévère, n'est-ce pas ? Pourtant, le trafic d'alcool par les Saoudiens eux-mêmes bat son plein,
Ne me donne pas un mauvais exemple comme contre exemple ; la Saoudite n'applique rien, elle fait semblant d'appliquer la Charia alors qu'il en est rien, et c'est elle qui complotent contre toute expérience islamique dans le monde musulman, c'est elle qui diffusent des chaines satellites décadentes qui pervertissent la jeunesse musulmane (mbc, Rotana etc), et c'est un régime de collabos des US qui plus est. Ne me parle plus jamais de l'Arabie Saoudite.

Les peines corporelles ne fonctionnent plus dans la société moderne, tout simplement parce que les motifs que les ont motivées ne sont plus présents.
Non elle sont toujours présente. Et si la criminalité en Occident, quoi que plus élevée qu'en monde arabe, il faut voir en Amérique Latine par exemple ; les crimes, les enlèvement et les meurtres, au quotidiens, jusqu'à pousser les gens à recourir à des lynchages publiques sans que les autorités puissent quoi que ce soit.

Afin de reproduire la dissuasion visée par la loi initiale, il faut recourir à un autre moyen, et l'adapter en permanence au fur et à mesure qu'évolue la société. C'est ainsi que tu appliqueras réellement la Charia.
Ce qui sous entend d'aller singer l'Occident... je te comprend.

C'est une légende dorée, ça. Ce ne sont pas tous ceux qui fréquentaient le Prophète qui étaient irréprochables. Les Compagnons restent des êtres humains, créés faibles, avec des défauts et des qualités, comme les nôtres. Il n'y a pas lieu d'idéaliser, puisque pour le musulman, le modèle à suivre est le Prophète, et pas quelqu'un d'autre.  
Ca sent la coranisme à plein nez. Le Coran te contredit dans 48.29.

C'était un exemple. Coran 5.33 ne mentionne pas explicitement l'attaque aux voyageurs,
Il y a le Hadith (que tu sembles nier) qui étale tout en ce qui concerne ce verset.

et d'ailleurs le gouvernement saoudien se base sur ce verset pour réprimer les soulèvements populaires, selon leur interprétation, mais soit.
Tout le monde peut toujours trouver un justificatif pour faire ce qu'il veut lorsqu'il est injuste. Et comme j'ai dis, ne me parle plus jamais de la Saoudite.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Mohammed16 

avatar
Récurrent
Récurrent
Yassine a écrit:Même en Occident que vous essayez de singer ça n'a pas marché, alors à quoi sert de reprendre une expérience foireuse à l'avance ?
Quel rapport avec l'Occident, et comment une expérience peut être foireuse avant même d'avoir été testée ?

Et la prison et les viols dans les prisons, ça inspire quoi ?
Je te l'ai dit : c'est le système pénitentiaire actuellement en vigueur qui est à revoir, et non la prison elle-même. Et la peine de prison a toujours existé, même au sein des sociétés islamiques, ce n'est pas une invention occidentale.

Ta phrase ne veux rien dire et ne donne rien de concret, et on sait toujours pas au juste que ce qui a changé depuis les premiers années de l'Islam jusqu'à un siècle avant l'entrée de l'Occupant franco-britannique dans les pays musulmans.
La société évolue, et elle le fera toujours : cela n'a rien à voir avec l'Occident ou quelque pays que ce soit. Aucune société ne reste figée dans le temps, et par conséquent, aucune loi ne peut rester figée non plus.

Cela ne fera peur qu'aux criminels et personne d'autres, tout comme la prison.
Même un citoyen honorable et n'ayant rien à se reprocher serait effrayé, mal à l'aise, et se sentirait mal simplement à la vue d'un châtiment corporel exécuté en public, que ce soit la flagellation, l'amputation, la décapitation ou la lapidation.

Ce n'était pas le cas avant, tout simplement parce que ces choses étaient monnaie courante et étaient nécessaires pour discipliner un corps social tribal par exemple, où toutes les affaires sont réglées collectivement. Aujourd'hui, la violence, bien que toujours aussi présente, et plus subtile et moins manifeste, et la société a changé, puisque tout tend à s'individualiser de nos jours. C'est pourquoi les châtiments corporels ne peuvent plus être appliqués. Ils ne dissuaderaient personne, mais ne feraient que générer de la terreur, puisque l'effet dissuasif ne peut plus se propager dans une société telle que la nôtre avec cette méthode. Ou alors il se propagerait, mais bil lati hiya aswa2...

Le fait que la Charia soit mal appliquée ou tordue de la tête au pied ne rend pas la Charia caduque, le problème revient à ces régimes nauséabonds et hérétiques et pas à la Loi islamique.
Je n'ai jamais dit que la Charia était rendue caduque par quoi que ce soit.

Et puis depuis quand l'Iran était musulman ou islamique ou prétendre appliquer la loi de l'Islam ?
Les peines corporelles sont les mêmes chez les chiites aussi, et c'est de ça que nous parlons. Je n'ai pas parlé du reste.

Ne me donne pas un mauvais exemple comme contre exemple ; la Saoudite n'applique rien, elle fait semblant d'appliquer la Charia alors qu'il en est rien, et c'est elle qui complotent contre toute expérience islamique dans le monde musulman, c'est elle qui diffusent des chaines satellites décadentes qui pervertissent la jeunesse musulmane (mbc, Rotana etc), et c'est un régime de collabos des US qui plus est. Ne me parle plus jamais de l'Arabie Saoudite.
On le sait, la politique saoudite étrangère et même intérieure est totalement contraire à l'Islam. Mais ça ne change rien au fait que les peines corporelles sont appliquées. Je parle bien du pouvoir judiciaire, et non politique. Et même si elles sont mal appliquées - et je suis d'accord avec toi -, il y a au moins un pourcentage de peines qui sont correctement appliquées : pourquoi ne produisent-elles donc aucun effet.

Ce qui sous entend d'aller singer l'Occident... je te comprend.
Tu ne comprends que ce que tu veux comprendre. Dommage que ta vision binaire et biaisée t'empêche de voir concrètement la réalité des choses.

Ca sent la coranisme à plein nez.
Plutôt la paranoïa. Je ne suis pas coraniste, c'est juste que tu aimes bien coller des étiquettes à ceux qui peuvent diverger de tes opinions, apparemment. Je crois aussi bien au Coran qu'à la Sunnah, et contrairement à toi, ça ne m'oblige pas à idéaliser quoi que ce soit, parce que le seul modèle que m'ait donné Dieu est le Prophète. Cela ne diminue en rien la valeur des Compagnons, mais cela n'en fait pas des mini-prophètes non plus, comme tu sembles le sous-entendre.

Tu étais à deux points de m'excommunier juste parce que j'ai dit que les Compagnons ne peuvent pas être parfaits. C'est une réaction normale, tu trouves ? :D

Le Coran te contredit dans 48.29.
Il va falloir que tu listes aussi tous les versets qui adressent des reproches à l'entourage du Prophète pour être honnête.

Il y a le Hadith (que tu sembles nier) qui étale tout en ce qui concerne ce verset.
A aucun moment je ne nie le Hadith, même si tu aimerais bien, ce serait plus pratique pour me déclarer kafir :D

Tout le monde peut toujours trouver un justificatif pour faire ce qu'il veut lorsqu'il est injuste.
Nous sommes d'accord.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 

avatar
Vétéran
Vétéran
Mohammed16 a écrit:Quel rapport avec l'Occident, et comment une expérience peut être foireuse avant même d'avoir été testée ?
Les prisons, les bracelets, les travaux d'intérêt général, on a tout essayé, ça marche pas.

Je te l'ai dit : c'est le système pénitentiaire actuellement en vigueur qui est à revoir, et non la prison elle-même. Et la peine de prison a toujours existé, même au sein des sociétés islamiques, ce n'est pas une invention occidentale.
Oui mais les criminels méritent bien une punition qui les convient, mérite bien la dissuasion et non toujours la réhabilitation. Le pouvoir est là pour éviter le drame et non d'y remédier aux conséquences après qu'il soit trop tard.

La société évolue, et elle le fera toujours : cela n'a rien à voir avec l'Occident ou quelque pays que ce soit. Aucune société ne reste figée dans le temps, et par conséquent, aucune loi ne peut rester figée non plus.
Pourtant la Charia est restée la Charia pendant 1300 ans, tout a changé avec les Occupations. Il y a donc pas une évolution mais une mutation forcée, remplacement d'un système politique par un autre sans que les musulmans aient à donner leur avis.

Même un citoyen honorable et n'ayant rien à se reprocher serait effrayé, mal à l'aise, et se sentirait mal simplement à la vue d'un châtiment corporel exécuté en public, que ce soit la flagellation, l'amputation, la décapitation ou la lapidation.
Ce n'est pas le fruit d'une évolution mais juste parce qu'on est plus habitué à cela. La dernière exécution publique à la guillotine date des années 30 et est filmée, et c'est à cause de l'avancée technologique et l'invention de la cinématographie et de la photographie abordable qu'on a interdit les exécutions publiques et non parce que cela choquait le publique... Bien sûr après au fil du temps ce n'est plus envisageable et est devenu quelque chose de choquante. C'est juste une question d'habitude.

On le sait, la politique saoudite étrangère et même intérieure est totalement contraire à l'Islam. Mais ça ne change rien au fait que les peines corporelles sont appliquées. Je parle bien du pouvoir judiciaire, et non politique. Et même si elles sont mal appliquées - et je suis d'accord avec toi -, il y a au moins un pourcentage de peines qui sont correctement appliquées : pourquoi ne produisent-elles donc aucun effet.
Lorsque le politique est pourri le juridique le devient aussi par la force des choses, dans ce cas la Charia ou n'importe quel ordre politique ne va engendrer que l'injustice. Et on le voit dans le monde arabe, que ça soit la Charia ou la laïcité qui est appliquée, toujours la même tyrannie et le même merdier.

Plutôt la paranoïa. Je ne suis pas coraniste, c'est juste que tu aimes bien coller des étiquettes à ceux qui peuvent diverger de tes opinions, apparemment. Je crois aussi bien au Coran qu'à la Sunnah, et contrairement à toi, ça ne m'oblige pas à idéaliser quoi que ce soit, parce que le seul modèle que m'ait donné Dieu est le Prophète. Cela ne diminue en rien la valeur des Compagnons, mais cela n'en fait pas des mini-prophètes non plus, comme tu sembles le sous-entendre.
Si ce n'est pas du coranisme c'est une autre tentative de protestaniser l'Islam. Non, les Compagnons ne sont pas des mini-prophètes mais sont certainement des modèles, pas des modèles absolus comme le Prophète mais des modèles à suivre, surtout dans leur Fiqh et leur compréhension de l'Islam.

Tu étais à deux points de m'excommunier juste parce que j'ai dit que les Compagnons ne peuvent pas être parfaits. C'est une réaction normale, tu trouves ? :D
C'est juste qu'on a l'habitude de ceux qui commence par dire cela... et qui finissent toujours par être des laïques, des coranistes ou des chiites, ou deux des trois. On commence par dire qu'ils sont pas parfaits, certes c'est une vérité mais qui cache un mensonge, celui de les rendre des gens comme tout les autres. Or que ça soit le Coran ou la Sunna, tout deux nous indiquent qu'ils sont pas des musulmans comme tous les autres.

Il va falloir que tu listes aussi tous les versets qui adressent des reproches à l'entourage du Prophète pour être honnête.
Oui c'est pédagogique, pour aboutir à la meilleur génération que l'humanité ait connu comme indique le Hadith, et pour aboutir aussi à 3.110. Toi avec ton approche chiite, tu occultes le tout pour ne prendre que les versets qui les remet en ordre et les éduque afin de devenir khayr al-qoroun.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
@"Mohammed",

Tu essaies de nous dire qu'on ne peut pas appliquer le lois pénales sur un peuple qui ignorent tout sur sa religion, mais  les exégètes insistent sur le fait qu'on ne punit pas une personne qui ne connait pas la loi, inutile donc de jouer au moujtahid car nos ailleurs ont déjà tout etudié et exploré les différents cas de figures, et il faut d'abord instruire le peuple sur ses droits e ses devoirs, et puis l'éclairer surtout sur les sanctions de chaque délit, c'est là qu'on pourra couper la main au voleur qui serait déjà préparé psychologiquement et n'aurait aucune excuse.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
Mohammed16 a écrit:
Tumadir a écrit:Au risque de te faire assassiner en cas où tu serais sincère, je te souhaite quand même bonne chance.
Ce n'est pas grave :D Il faut au moins faire quelque chose dans sa vie avant de mourir.

Je demeure convaincu que la solution aux problèmes que rencontrent tous les peuples musulmans de nos jours est l'application actualisée de la Charia et l'islamisation de leur pensée politique et économique (dans leur sens de rendre compatible à l'éthique islamique).
Il faut laisser travailler les spécialistes de chaque domaine, pas seulement le religieux, mais aussi le politique et la finance sont concernés, mais je te préviens que le remède est dans les écriture sunnites, l'ijtihad consiste à trouver ce remède délaissé.

Voir le profil de l'utilisateur

Mohammed16 

avatar
Récurrent
Récurrent
Yassine a écrit:Les prisons, les bracelets, les travaux d'intérêt général, on a tout essayé, ça marche pas.
Pourquoi tu me parles de peines utilisées par la législation occidentale ? Quel est le rapport avec l'adaptation de la Charia ?

Les Occidentaux n'ont pas adapté la Charia, ils ont créé leur propre loi, et c'est cette loi que nous imitons au Maghreb, spécialement la loi française. La solution que je propose, ce n'est pas de garder cette loi, sinon je n'aurais jamais créer ce sujet.

Oui mais les criminels méritent bien une punition qui les convient, mérite bien la dissuasion et non toujours la réhabilitation.
Le Coran prône la réhabilitation des fautifs dans la société musulmane. La preuve, Dieu fait suivre chaque verset parlant de châtiment d'une promesse de pardon en cas de repentir, et nous savons que la miséricorde de Dieu l'emporte toujours sur sa colère. Donc non, la réhabilitation est toujours envisagée et envisageable dans l'éthique islamique, au contraire.

Pourtant la Charia est restée la Charia pendant 1300 ans, tout a changé avec les Occupations. Il y a donc pas une évolution mais une mutation forcée, remplacement d'un système politique par un autre sans que les musulmans aient à donner leur avis.
C'est faux. Durant les premiers siècles de la jurisprudence islamique, nos savants n'ont eu de cesse de réfléchir sur la Charia, sur ses buts, sur les moyens mis en oeuvre par elle pour les atteindre, et ont toujours fait des efforts d'interprétation et de compréhension afin de déduire des règles générales de cas particuliers narrés dans le Coran ou le Hadith, ou le contraire, adapter des règles générales à des cas particuliers, en somme interpréter et renouveler sans cesse leur compréhension de la Charia.

Ce n'est que récemment que la jurisprudence s'est fossilisée et a perdu tout son dynamisme, tout simplement parce que les musulmans pensent que tout a été dit, que toute la Religion a été explorée. Certes, la littérature que nos pères nous ont légué est impressionnante et colossale, mais elle ne doit pas être un prétexte à l'inactivité intellectuelle comme elle l'a hélas été jusqu'à maintenant.

Le problème avec toi, c'est que tu ne cesses lier al-Takyyif al-Char3i avec les colonisations occidentales. Mais ça n'a aucun rapport, la Charia demeure un système strictement musulman, et son adaptation se fait dans un cadre strictement musulman. Mais je suis sûr que tu ne vas pas m'écouter et que je parle à un mur.

Ce n'est pas le fruit d'une évolution mais juste parce qu'on est plus habitué à cela.
C'est exactement pareil.

La dernière exécution publique à la guillotine date des années 30
Les années 30, ça fait déjà 90 ans. Les sociétés évoluent très vite à notre époque maintenant que le monde est devenu un village, surtout durant les périodes d'après-guerre, car c'est là que les mutations sociales sont les plus fortes.

C'est juste une question d'habitude.
Ya latif. Que Dieu nous préserve de l'habitude de voir des gens se faire égorger en place publique sous les regards des enfants...

Lorsque le politique est pourri le juridique le devient aussi par la force des choses, dans ce cas la Charia ou n'importe quel ordre politique ne va engendrer que l'injustice. Et on le voit dans le monde arabe, que ça soit la Charia ou la laïcité qui est appliquée, toujours la même tyrannie et le même merdier.
Ce n'est pas faux. Dans ce cas, pour toi, quel pays applique réellement ta conception de la Charia aujourd'hui ?

Si ce n'est pas du coranisme c'est une autre tentative de protestaniser l'Islam.
D'accord, donc dire que des êtres humains ne sont pas parfaits, c'est protestaniser l'islam.

Tu as transformé les disciples d'un Prophète en Prophètes, c'est devenu clair à présent. Dieu a envoyé un Prophète comme miséricorde pour les mondes, et non les compagnons du prophète. Dieu a révélé le livre à un Prophète, a délivré la Hikma à un Prophète, et non aux compagnons d'un Prophète. La question que posera l'Ange de la Mort est "qui est ton prophète", et non "qui sont les compagnons de ton prophète". Souviens-toi en bien avant d'accuser les autres d'un manquement dans leur Religion.

C'est juste qu'on a l'habitude de ceux qui commence par dire cela... et qui finissent toujours par être des laïques, des coranistes ou des chiites, ou deux des trois.
Awah, va falloir me caser dans une étiquette donc... :D à croire qu'on ne peut pas être musulmans dès qu'on est en désaccord avec vous. Voilà pourquoi le monde arabo-musulman en est là.

On commence par dire qu'ils sont pas parfaits, certes c'est une vérité mais qui cache un mensonge, celui de les rendre des gens comme tout les autres. Or que ça soit le Coran ou la Sunna, tout deux nous indiquent qu'ils sont pas des musulmans comme tous les autres.
Je vais te dire ce qui cache un mensonge.
Ce qui cache un mensonge, ô garant de l'orthodoxie musulmane, c'est ta propre conception des Compagnons. Tu prétends qu'ils ne sont pas parfaits, mais tu interdis de leur dire, et pire, tu accuses tous ceux qui le disent d'être des chiites, des coranistes, des laïques ou que sais-je. Tu vas finir par te considérer comme le seul musulman sur Terre avec cet esprit étroit et sectaire.

Voilà ton mensonge. Tu élèves les Compagnons au rang de Prophètes, sans l'avouer. La preuve : j'ai dit qu'ils ne sont pas parfaits, et je me suis successivement fait accuser d'être un coraniste, puis un chiite. Le problème ne réside pas en moi, mais en toi.

Quand on sait que le Coran décrit le Prophète lui-même comme étant un "être humain comme vous", franchement, ça fait peur. Rabi yahdi ma khla9.

Oui c'est pédagogique, pour aboutir à la meilleur génération que l'humanité ait connu comme indique le Hadith, et pour aboutir aussi à 3.110. Toi avec ton approche chiite, tu occultes le tout pour ne prendre que les versets qui les remet en ordre et les éduque afin de devenir khayr al-qoroun.
Je n'occulte rien du tout. Nta li mwaswas ou m3assab, et tes interventions le prouvent. L'Islam n'a jamais donné d'autre modèle que les Prophètes, tous les autres sont des disciples de l'Islam, faillibles et ayant des défauts. Voilà la doctrine islamique, pour quiconque désire suivre Mohammed, sur lui le salut et la paix.

Tout le reste est post-islamique, quoi que tu puisses en dire. Tu as confondu respect pour les Compagnons et idéalisation, au point de t'exciter dès qu'on émet un avis contraire à leur sujet. C'est grave. Aurais-tu réagi pareil s'il s'agissait du Prophète ? J'en doute.

Voir le profil de l'utilisateur

Mohammed16 

avatar
Récurrent
Récurrent
Tumadir a écrit:il faut laisser travailler les spécialistes de chaque domaine, pas seulement le religieux, mais aussi le politique et la finance sont concernés, mais je te préviens que le remède est dans les écriture sunnites, l'ijtihad consiste à trouver ce remède délaissé.
Certes, pas uniquement religieux, mais la politique étrangère doit aussi se conformer à l'éthique islamique (pas d'espionnage des citoyens, pas d'espionnage entre pays musulmans, pas de violation de pacte, pas d'attaque offensive contre des musulmans), de même que l'économie (application de la finance islamique), et tant d'autres secteurs, comme d'ailleurs la recherche scientifique, qui est une obligation en Islam.

Or actuellement ce qui semble le plus important pour nos pseudo-islamistes conservateurs, c'est de couper la main du voleur et fouetter l'adultère. Pour croupir dans la misère intellectuelle et envahir et bombarder des pays musulmans, là, il n'y a plus de Charia qui tienne.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 

avatar
Vétéran
Vétéran
Mohammed16 a écrit:Pourquoi tu me parles de peines utilisées par la législation occidentale ? Quel est le rapport avec l'adaptation de la Charia ?
Pourquoi ce que vous cherchez depuis le début c'est bien de faire comme l'Occident, et c'est bien pour cela dans les premiers commentaire tu m'as parlé de la technologie de l'Occident etc. C'est on veut pas imiter l'Occident alors la Charia est claire.

Le Coran prône la réhabilitation des fautifs dans la société musulmane. La preuve, Dieu fait suivre chaque verset parlant de châtiment d'une promesse de pardon en cas de repentir, et nous savons que la miséricorde de Dieu l'emporte toujours sur sa colère. Donc non, la réhabilitation est toujours envisagée et envisageable dans l'éthique islamique, au contraire.
La réhabilitation c'est bien mais c'est pas la priorité, la priorité c'est la dissuasion, et cette dissuasion est dans l'intérêt des gens qui veulent la quiétude tout comme dans l'intérêt de ceux qui cherche à tenter l'embrouille. Bien sûr avant cela il faut instaurer la justice social pour ne laisser de prétexte à personne.

C'est faux. Durant les premiers siècles de la jurisprudence islamique, nos savants n'ont eu de cesse de réfléchir sur la Charia, sur ses buts, sur les moyens mis en oeuvre par elle pour les atteindre, et ont toujours fait des efforts d'interprétation et de compréhension afin de déduire des règles générales de cas particuliers narrés dans le Coran ou le Hadith, ou le contraire, adapter des règles générales à des cas particuliers, en somme interpréter et renouveler sans cesse leur compréhension de la Charia.
Oui dans la Loi islamique il y a des Constantes et des Ijtihads qui peuvent changer et varier selon les conditions spatiotemporelles. A ma connaissance personne n'a mis en cause l'amputation de la main du voleur comme toi.

Ce n'est pas le fruit d'une évolution mais juste parce qu'on est plus habitué à cela.
C'est exactement pareil.
On peut s'habituer à une perversité comme on le vit maintenant dans le monde musulmans.

Les années 30, ça fait déjà 90 ans. Les sociétés évoluent très vite à notre époque maintenant que le monde est devenu un village, surtout durant les périodes d'après-guerre, car c'est là que les mutations sociales sont les plus fortes.
Oui ça va, des mariages homosexuels, des bombardement et le massacres des civils en live à la télé. Ca a changé peut être chez eux pas chez nous. Encore une fois ton problème est que tu es trop imprégné par la culture occidentale.

Ya latif. Que Dieu nous préserve de l'habitude de voir des gens se faire égorger en place publique sous les regards des enfants...
Rien n'oblige qu'il y aurait des enfants, mais juste un groupe de musulman, Coran 42.2. En Occident certes il y a plus ça, mais des images quasi-porno montrées aux enfants, si. Le monde évolue dit on.

Tu as transformé les disciples d'un Prophète en Prophètes, c'est devenu clair à présent. Dieu a envoyé un Prophète comme miséricorde pour les mondes, et non les compagnons du prophète. Dieu a révélé le livre à un Prophète, a délivré la Hikma à un Prophète, et non aux compagnons d'un Prophète. La question que posera l'Ange de la Mort est "qui est ton prophète", et non "qui sont les compagnons de ton prophète". Souviens-toi en bien avant d'accuser les autres d'un manquement dans leur Religion.
Ils sont les porteurs de l'héritage prophétique, ceux qui ont apporté la Sunna que tu prétends suivre et ceux qui ont apporté la compréhension du texte, ceux qui étaient les élèves direct du Prophète. N'essaye pas de noyer le poisson, on sait qu'ils sont pas des prophètes ni des infaillibles, mais ceux qu'on est appelé à suivre leur démarche, car étaient l'émanation directe de la pédagogie prophétique.

Je n'occulte rien du tout. Nta li mwaswas ou m3assab, et tes interventions le prouvent. L'Islam n'a jamais donné d'autre modèle que les Prophètes, tous les autres sont des disciples de l'Islam, faillibles et ayant des défauts. Voilà la doctrine islamique, pour quiconque désire suivre Mohammed, sur lui le salut et la paix.
Le Coran appelle les musulmans à prendre comme modèle Abraham et ses Compagnons (60.4), qu'en est il des Compagnons du plus grand des Prophètes et les Compagnons issus de l'ultime révélation que le Texte rend éloge mainte fois dans le Coran ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
Mohammed16 a écrit:
Tumadir a écrit:il faut laisser travailler les spécialistes de chaque domaine, pas seulement le religieux, mais aussi le politique et la finance sont concernés, mais je te préviens que le remède est dans les écriture sunnites, l'ijtihad consiste à trouver ce remède délaissé.
Certes, pas uniquement religieux, mais la politique étrangère doit aussi se conformer à l'éthique islamique (pas d'espionnage des citoyens, pas d'espionnage entre pays musulmans, pas de violation de pacte, pas d'attaque offensive contre des musulmans), de même que l'économie (application de la finance islamique), et tant d'autres secteurs, comme d'ailleurs la recherche scientifique, qui est une obligation en Islam.

Or actuellement ce qui semble le plus important pour nos pseudo-islamistes conservateurs, c'est de couper la main du voleur et fouetter l'adultère. Pour croupir dans la misère intellectuelle et envahir et bombarder des pays musulmans, là, il n'y a plus de Charia qui tienne.
Les islamistes aussi sont concernés par les rassemblement et réunions entre élites.

Voir le profil de l'utilisateur

Mohammed16 

avatar
Récurrent
Récurrent
Yassine a écrit:Pourquoi ce que vous cherchez depuis le début c'est bien de faire comme l'Occident, et c'est bien pour cela dans les premiers commentaire tu m'as parlé de la technologie de l'Occident etc. C'est on veut pas imiter l'Occident alors la Charia est claire.
Non, c'est totalement faux. C'est toi qui a évoqué l'Occident en premier, je n'ai fait que renchérir. Je l'ai dit une dizaine de fois, il s'agit de mettre en place un système législatif, économique, politique original, indépendant et entièrement islamique. Il s'agit d'adapter la Charia aux réalités sociales qu'elle doit gouverner, et non aux valeurs de l'Occident que nous ne partageons pas. Mais celui qui ne veut pas comprendre, ne comprends pas.

Crois donc ce que tu veux, il n'a jamais été question de puiser dans l'univers juridique et politique occidental. Nous avons un héritage déjà assez conséquent. Nous n'avons pas besoin de chercher ailleurs alors que la lumière de la Révélation nous a éclairé il y a mille quatre cent ans. Le problème, c'est qu'au lieu de la laisser briller dans son plein potentiel, soit les gouvernements musulmans actuels la voilent, soit ils l'éteignent tout simplement.

La réhabilitation c'est bien mais c'est pas la priorité, la priorité c'est la dissuasion, et cette dissuasion est dans l'intérêt des gens qui veulent la quiétude tout comme dans l'intérêt de ceux qui cherche à tenter l'embrouille. Bien sûr avant cela il faut instaurer la justice social pour ne laisser de prétexte à personne.
Instaurer la justice sociale est un devoir pour les gouverneurs et un droit que le musulman a sur eux, ce n'est pas une faveur accordée en échange de peines plus dures.

A ma connaissance personne n'a mis en cause l'amputation de la main du voleur comme toi.
La question ne se posait même pas à l'époque des juristes classiques, puisque les peines étaient encore adaptées à leur réalité. Mais les  juristes les plus récents à lesquels nous nous référons datent d'au moins sept siècles.
Le droit ottoman prévoyait déjà l'adaptation de la Charia dès le 18e siècle. Mais les ottomans ne sont pas musulmans, n'est-ce pas ?

On peut s'habituer à une perversité comme on le vit maintenant dans le monde musulmans.
Si je te suis bien, ne pas vouloir voir un homme se faire égorger devant sa maison est une perversité.

Oui ça va, des mariages homosexuels, des bombardement et le massacres des civils en live à la télé.
Ecoute, tu réponds vraiment à côté de la plaque.
J'ai parlé d'adaptation de peines pénales, pas de ça ! Tu mélanges tout volontairement. Il ne s'agit pas de transformer le Halal en Haram et vice versa, il s'agit de trouver la bonne façon de répondre au Haram chaque fois que la façon précédente a été affectée par un changement social, mais avec la même sévérité que celle prévue initialement.

Ca a changé peut être chez eux pas chez nous. Encore une fois ton problème est que tu es trop imprégné par la culture occidentale.
C'est toi qui parle de culture occidentale et la rabache sans cesse depuis le début de la discussion. C'est donc toi qui te fais des idées et une fixette là-dessus, et pas moi. Il n'a jamais été question d'emprunt à la culture occidentale ou de " chez eux ". Si tu es incapable de comprendre correctement la position de ton interlocuteur, c'est ton problème, pas le mien.

En tout cas, jusque là, tu n'as pas répondu à mes arguments, tu les as juste ignoré ou bien tu as répondu totalement à côté.

Rien n'oblige qu'il y aurait des enfants, mais juste un groupe de musulman, Coran 42.2.
Ce passage parle des cent coups de fouet et non de l'application de la peine de mort. La Hikma même de la flagellation résidait dans l'humiliation publique dans le but de générer la pression sociale ; le but n'était pas de souffrir, puisque les fouets étaient conçus pour ne pas faire spécialement mal ni laisser de traces. C'est donc normal qu'il y ait un groupe de croyants de présent pour pouvoir par la suite propager l'information.

Ce n'est pas la même chose pour le Qisas et c'est pourquoi il n'est nulle part demandé de l'exécuter en public et sous les yeux des passants comme des sauvages.

En Occident certes il y a plus ça, mais des images quasi-porno montrées aux enfants, si. Le monde évolue dit on.
Je me répète encore une fois et c'est la dernière fois : IL NE S'AGIT PAS DE TRANSFORMER LE HARAM EN HALAL NI D'IMITER L'OCCIDENT. Si tu refuses toujours de comprendre mes positions, tu ne peux pas prétendre les réfuter.

De toute façon, tu ne veux pas comprendre. Tout ce qui t'importe, c'est réfuter sur la base de tes préjugés,  sans même comprendre à comprendre la position de l'autre. C'est cela, l'Islam du partage et du débat ? Mais peu importe tant que les mains des voleurs sont coupées, c'est devenu ça l'Islam pour vous, et celui qui n'est pas d'accord, c'est forcément un chiite ou un athée.

Voilà où nous en sommes arrivés aujourd'hui.

Ils sont les porteurs de l'héritage prophétique
Les héritiers des Prophètes sont les savants. L'acquisition de la science passe par le Coran et les paroles du Prophète. Pas besoin de passer  par un degré supplémentaire. Dieu t'a envoyé le Prophète à toi, il ne l'a pas envoyé aux Compagnons uniquement pour que tu sois obligé de te référer à eux avant toute chose.

ceux qui ont apporté la Sunna que tu prétends suivre
Tu es un takfiriste qui s'ignore. Je l'ai constaté à plusieurs reprises.
"que tu prétends suivre". Ya Saykh al-Islam Yassine radhia Allah 3anhou, ça fait quoi d'être le seul musulman sur Terre ?

Ya Allah, protège-nous du ta3assoub et du sectarisme.



Dernière édition par Mohammed16 le Jeu 19 Jan - 17:57, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Mohammed16 

avatar
Récurrent
Récurrent
Tumadir a écrit:
Mohammed16 a écrit:
Certes, pas uniquement religieux, mais la politique étrangère doit aussi se conformer à l'éthique islamique (pas d'espionnage des citoyens, pas d'espionnage entre pays musulmans, pas de violation de pacte, pas d'attaque offensive contre des musulmans), de même que l'économie (application de la finance islamique), et tant d'autres secteurs, comme d'ailleurs la recherche scientifique, qui est une obligation en Islam.

Or actuellement ce qui semble le plus important pour nos pseudo-islamistes conservateurs, c'est de couper la main du voleur et fouetter l'adultère. Pour croupir dans la misère intellectuelle et envahir et bombarder des pays musulmans, là, il n'y a plus de Charia qui tienne.
Les islamistes aussi sont concernés par les rassemblement et réunions entre élites.
Lesquels, ceux qui insistent pour couper des mains et fouetter des gens, mais qui en parallèle, laissent le peuple croupir dans sa misère intellectuelle et physique, espionnent et bombardent des pays musulmans, utilisent l'intérêt, et prohibent toute réflexion scientifique et tout progrès ?

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 

avatar
Vétéran
Vétéran
Mohammed16 a écrit:Instaurer la justice sociale est un devoir pour les gouverneurs et un droit que le musulman a sur eux, ce n'est pas une faveur accordée en échange de peines plus dures.
Qui dit le contraire ?

Le droit ottoman prévoyait déjà l'adaptation de la Charia dès le 18e siècle. Mais les ottomans ne sont pas musulmans, n'est-ce pas ?
Et comment ?

Si je te suis bien, ne pas vouloir voir un homme se faire égorger devant sa maison est une perversité.
Il y a des règles à suivre dans une exécution publiques en Islam, la première des règles c'est de ne pas le faire n'importe où et n'importe comment, et il faut interdire strictement que ça soit filmé comme on le voit chez certains, et cela par respect aux exécutés et à leur famille.

En tout cas, jusque là, tu n'as pas répondu à mes arguments, tu les as juste ignoré ou bien tu as répondu totalement à côté.
Encore faut il que tu avances quelque chose de concrète, tu ne parles qu'avec tes passions, et ceci est convenable et ceci ne l'est pas...

Ce n'est pas la même chose pour le Qisas et c'est pourquoi il n'est nulle part demandé de l'exécuter en public et sous les yeux des passants comme des sauvages.
Donc au temps du Prophète on était comme des sauvages. Ton expression t'a trahi mon petit gars. Et le Coran lui aussi ordonne la sauvagerie dans 5.33, surement.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Mohammed16 

avatar
Récurrent
Récurrent
Yassine a écrit:Qui dit le contraire ?
Toi en affirmant que la justice sociale justifiait le fait de n'adapter aucune peine et de tout appliquer bêtement.

Et comment ?
Lis le Qanoun ottoman.

Il y a des règles à suivre dans une exécution publiques en Islam, la première des règles c'est de ne pas le faire n'importe où et n'importe comment, et il faut interdire strictement que ça soit filmé comme on le voit chez certains, et cela par respect aux exécutés et à leur famille.
Rien ne stipule ni n'oblige d'exécuter publiquement en Islam. Le Coran ordonne que la flagellation ait lieu en présence d'un groupe de croyants, mais rien n'est dit concernant les exécutions.

L'exécution publique est une innovation puisque le Coran emploi le terme "ta2ifa". "Ta2ifa" veut dire "groupe". Si la peine devait avoir lieu en public, Dieu n'aurait pas employé ce mot. En Islam, le fils d'Adam quel qu'il soit n'est pas traité comme un mouton égorgé le jour de l'Aïd, et les citoyens sont respectés aussi puisqu'un spectacle tel que celui-ci leur est épargné. Maintenant pour les rois tyrans et les dictateurs voulant terroriser leur peuple c'est différent.

Encore faut il que tu avances quelque chose de concrète, tu ne parles qu'avec tes passions, et ceci est convenable et ceci ne l'est pas...
Je n'avance rien de passionnel. Je prends seulement en compte al 3ila quand toi tu appliques la peine bêtement. Et je n'ai pas dit que c'est moi qui devais faire ce travail. Il y a des sociologues qui connaissent mieux les réalités sociales que moi et des juristes islamiques qui connaissent mieux l'éthique islamique. Al-Takyyif doit être établi sur des règles rigoureuses et précises.

Donc au temps du Prophète on était comme des sauvages. Ton expression t'a trahi mon petit gars. Et le Coran lui aussi ordonne la sauvagerie dans 5.33, surement.
Le Prophète n'ordonnait pas de châtiment ou d'exécution en public mais en présence d'un petit groupe de croyants comme stipulé dans le Coran.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 

avatar
Vétéran
Vétéran
Mohammed16 a écrit:Toi en affirmant que la justice sociale justifiait le fait de n'adapter aucune peine et de tout appliquer bêtement.
Dans notre Charia, je ne sais pas pour la votre, l'amputation ne s'applique pas à celui qui vole par nécessité, donc oui, la justice sociale est la base de la Charia et non les sanctions.

Lis le Qanoun ottoman.
Je savais que tu allais parler de ça, dans la Qanous de Salomon il y avait aucune loi qui sort dans constantes de la Charia, mais juste une normalisation des cas dont le juge tranche selon son Ijtihad. Une loi détaillée pour que celui qui fait un délit ici ou là sera jugé de la même manière.

Rien ne stipule ni n'oblige d'exécuter publiquement en Islam. Le Coran ordonne que la flagellation ait lieu en présence d'un groupe de croyants, mais rien n'est dit concernant les exécutions.
Le Hadith peut être.

L'exécution publique est une innovation puisque le Coran emploi le terme "ta2ifa". "Ta2ifa" veut dire "groupe". Si la peine devait avoir lieu en public, Dieu n'aurait pas employé ce mot.

Je te l'accorde, c'est pour cela que de nos jours ça peut pas passer en publique car on accepte pas que ça soit filmé et regardé par le monde entier, manquant de respect pour l'exécuté et sa famille comme j'ai dis.

Il y a décapitation pas d'égorgement, maintenant on peut avoir recours à l'arme à feu.

Le Prophète n'ordonnait pas de châtiment ou d'exécution en public mais en présence d'un petit groupe de croyants comme stipulé dans le Coran.
Quoi qu'il en soit, c'est sauvage.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Mohammed16 

avatar
Récurrent
Récurrent
Yassine a écrit:Dans notre Charia, je ne sais pas pour la votre, l'amputation ne s'applique pas à celui qui vole par nécessité, donc oui, la justice sociale est la base de la Charia et non les sanctions.
:D
C'est qui "vous" ? Yassine radhia Allah 3anhou al mouslim el wahid ? Et nous nous sommes les kouffars chiites coranistes etc c'est ça ? :D

Je savais que tu allais parler de ça, dans la Qanous de Salomon il y avait aucune loi qui sort dans constantes de la Charia, mais juste une normalisation des cas dont le juge tranche selon son Ijtihad. Une loi détaillée pour que celui qui fait un délit ici ou là sera jugé de la même manière.
Non, je ne parlais pas de Soulayman al Qanouni mais il y a bien des textes législatifs ottomans qui parlent de l'adaptabilité de la Charia, quand je les retrouverai je les mettrai ici.

Le Hadith peut être.
J'attends la source alors.

Je te l'accorde, c'est pour cela que de nos jours ça peut pas passer en publique car on accepte pas que ça soit filmé et regardé par le monde entier, manquant de respect pour l'exécuté et sa famille comme j'ai dis.
On est d'accord.

Il y a décapitation pas d'égorgement, maintenant on peut avoir recours à l'arme à feu.
La mort par fusillade peut être douloureuse. Or l'Islam ordonne une mort rapide et directe comme c'est le cas avec un sabre qui décapite directement et rapidement le condamné.

Donc à l'époque moderne, ce ne serait pas la fusillade mais plutôt une injection létale contenant un produit capable de tuer rapidement et sans douleur. Je ne suis pas spécialiste mais ça doit exister de nos jours. Tu vois, ça, c'est un exemple d'adaptation. On prend la 3ila (exécuter sans douleur et rapidement) pour en déduire une wassila adaptée à l'époque moderne (injection létale), et le changement de wassila a été rendu nécessaire par ce changement : invention de produits capable de limiter la douleur et l'agonie plus efficacement qu'avant. C'est la même méthode.

Quoi qu'il en soit, c'est sauvage.
Non. Ce qui est sauvage c'est de le faire au grand jour et en présence d'enfants.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
Mohammed16 a écrit:
Tumadir a écrit:
Les islamistes aussi sont concernés par les rassemblement et réunions entre élites.
Lesquels, ceux qui insistent pour couper des mains et fouetter des gens, mais qui en parallèle, laissent le peuple croupir dans sa misère intellectuelle et physique, espionnent et bombardent des pays musulmans, utilisent l'intérêt, et prohibent toute réflexion scientifique et tout progrès ?
De quoi tu parles ?

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 

avatar
Vétéran
Vétéran
Mohammed16 a écrit::D C'est qui "vous" ? Yassine radhia Allah 3anhou al mouslim el wahid ? Et nous nous sommes les kouffars chiites coranistes etc c'est ça ? :D
Tu es juste déviant malheureusement.

Non, je ne parlais pas de Soulayman al Qanouni mais il y a bien des textes législatifs ottomans qui parlent de l'adaptabilité de la Charia, quand je les retrouverai je les mettrai ici.
C'est juste le texte de droit établi par Soliman le Magnifique, il n'a rien ajouté n'a retiré à la Charia, mais n'a fait qu'unifier sur les détailles, l'adapter aussi pourquoi pas ? la Charia a toujours été adaptée, il y avait même des choses étant haram ici et halam ailleurs, mais personne ne peut toucher aux Constantes de la Loi.

Donc à l'époque moderne, ce ne serait pas la fusillade mais plutôt une injection létale contenant un produit capable de tuer rapidement et sans douleur. Je ne suis pas spécialiste mais ça doit exister de nos jours.
L'injection létale peut foirer et c'est arrivé mainte fois et a fait agoniser des exécutés. Le mieux de nos jours à mon avis, c'est l'arme feu.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
Mohammed16 a écrit:Donc à l'époque moderne, ce ne serait pas la fusillade mais plutôt une injection létale contenant un produit capable de tuer rapidement et sans douleur. Je ne suis pas spécialiste mais ça doit exister de nos jours. Tu vois, ça, c'est un exemple d'adaptation. On prend la 3ila (exécuter sans douleur et rapidement) pour en déduire une wassila adaptée à l'époque moderne (injection létale), et le changement de wassila a été rendu nécessaire par ce changement : invention de produits capable de limiter la douleur et l'agonie plus efficacement qu'avant. C'est la même méthode.
Tuer par fusillade (en principe une seule balle dans la tête ou bien directement dans le coeur suffit). ou bien par injection, ou par décapitation, le résultat est le même : tuer le criminel, Dieu n'a pas précisé le moyen d'éliminer les corrupteurs, alors que pour le vol la sanction est sans équivoque.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum