Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

GRIT 

avatar
Averti
Averti
En France, la tradition de l'Epiphanie célèbre l'arrivée des rois mages au chevet de l'enfant Jésus le premier dimanche de Janvier.
A l'origine, cette fête "chrétienne" correspondait à la fête romaine des Saturnales célébrant le solstice d'hiver et consistait à désigner le roi ou la reine d'un jour au moyen d'une fève blanche ou noire cachée dans une galette.


Qui étaient les "rois mages" et combien étaient-ils? Raisonnons !


La tradition : Guidés depuis l'est par une étoile, trois mages sont représentés en train d'offrir des cadeaux à Jésus, couché dans une mangeoire d'une étable. La scène comprend parfois des berger.


Ses origines : En dehors du bref récit biblique, "tout ce qui a été écrit au sujet des rois mages provient principalement de légendes" , déclare "The Christmas Encyclopedia.


Ce que dit la Bible :  Elle ne révèle pas combien de "mages" ont rendu visite à Jésus.  Peut-être étaient-ils deux , trois ou quatre ou plus.  Si certaines Bibles les appellent "mages", le terme original est cependant magoï, qui signifie "astrologues" ou "sorciers", métiers "détestables pour Jéhovah" , affirme la Bible (Deutéronome 18: 10 à 12).   Vu la longueur du trajet depuis l'Orient , Jésus n'étaient plus dans l'étable à leur arrivée.  En réalité, c'est sans doute après plusieurs mois de voyage qu'ils "entrèrent dans la maison" où Jésus séjournait et qu'ils ont vu "le petit enfant avec Marie sa mère". - Matthieu 2: 11


Quelle sorte d'étoile a guidé les astrologues?


Ce que l'étoile à fait est en soi révélateur.  Pour commencer, elle n'a pas dirigé les voyageurs directement vers Bethléhem mais vers Jérusalem, où le roi Hérode a appris qu'ils cherchaient Jésus. Le roi a donc fait "appeler secrètement les astrologues", qui lui ont parlé de la naissance du "roi des Juifs".  Il leur a alors demandé : "Recherchez avec soin le petit enfant et , quand vous l'aurez trouvé, venez me le faire savoir."  Son intérêt pour le garçon était loin d'être noble.  Ce dirigeant orgueilleux et impitoyable était résolu à l'assassiner! - Matthieu 2: 1 à 8, 16


Chose intéressante, l'"étoile" a ensuite guidé les astrologues vers Bethléhem, plus au sud.  Là , elle est venue s'arrêter" au dessus de la maison où Jésus résidait avec ses parents. - Matthieu 2: 9, 10
De toute évidence, ce n'était pas une étoile ordinaire !  Pourquoi Dieu , qui s'est servi d'anges pour annoncer la naissance de Jésus à d'humbles bergers, aurait-il ensuite employé une étoile pour guider des astrologues païens, d'abord vers un ennemi de Jésus, puis vers l'enfant lui-même mettant ainsi sa vie en danger?   Seule conclusion logique : Satan, l'ennemi de Dieu et de Jésus,  était l'auteur de cette machination. Il est parfaitement capable de tels artifices (2Thessaloniciens 2: 9, 10 ).  Curieusement, l'arbre de Noël est généralement surmonté d'une décoration appelée "étoile de Bethléhem".


Examinées à la lumière de la Bible, presque toutes les coutumes liées à Noël sont soit d'origine païennes, soit des déformations du récit biblique. Ce qui fait de Noël une contrefaçon !  Elles n'ont donc de chrétien que le nom.  Comment en est-on arrivé là ?
En accord avec une prédiction biblique, nombre de faux enseignants ont fait leur apparition des siècles après la mort du Christ (2Timothée 4: 3, 4).  Ces individus sans scrupules se souciaient davantage de conformer le christianisme au goût des masses païennes que d'enseigner la vérité.  D'où l'adoption progressive de fêtes païennes populaires, qu'ils ont qualifiées de "chrétiennes".


Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
Qu'on appelle les mages comme on veut, l'épisode est décrit dans la Bible. Quant à la galette des rois, elle est une "spécialité" des boulangers. Elle n'est pas une tradition de la foi chrétienne en elle-même.

Il faut arrêter de confondre ce que fait le boulanger avec la célébration d'un évènement qui, lui, figure bien dans la Bible.

@Grit a écrit:Seule conclusion logique : Satan, l'ennemi de Dieu et de Jésus,  était l'auteur de cette machination. Il est parfaitement capable de tels artifices (2Thessaloniciens 2: 9, 10 ).  Curieusement, l'arbre de Noël est généralement surmonté d'une décoration appelée "étoile de Bethléhem".
Cette conclusion est illogique :
-Le roi Hérode veut tuer Jésus puisque Jésus étant désigné comme roi des juifs, il voit en Lui quelqu'un qui lui ravira son trône
- Satan est forcément l'Adversaire de Jésus, le Christ. Donc, il est du côté d'Hérode.
Si Satan était cette étoile, il sait où se trouve Jésus. Il aurait inspiré Hérode et Hérode aurait envoyé ses soldats directement où se trouvait Jésus.
-Ce qui n'est pas arrivé. Donc l'étoile n'est pas Satan.
-Et la Bible de dire "Mt 2:2- en disant : " Où est le roi des Juifs qui vient de naître ?  car nous avons vu son (donc l'étoile du Roi des juifs) étoile en Orient, et nous sommes venus pour l'adorer.  " Donc elle est présentée comme l'étoile du roi des juifs car c'est par elle que sa naissance est manifestée aux mages venus l'adorer, mages qui sont inspirés par l'Esprit Saint de partir par une autre direction. Donc Dieu est là qui veille sur son Fils. Pas d'etoile satanique ni de Satan dans les parages.


Si on dit que les mages sont trois, c'est juste parce qu'il y a trois présents. C'est tout. Trois, moins ou plus, n'a aucune importance. C'est l'acte qui est important. Ils représentent les païens tout comme les bergers les juifs donc sont symboles des croyants issus du judaïsme et du paganisme, appelés à être le peuple de Dieu car l'histoire du Salut commence dès la naissance du Christ.

Dans la Bible il y a des prophéties : le massacre des innocents est prophétisé en Jérémie 31,15. Ce sont les premiers martyrs dû à la présence du Sauveur parmi nous. Il y a toujours aujourd'hui dans le monde des martyrs à cause de la foi en Christ.
@Grit a écrit:presque toutes les coutumes liées à Noël sont soit d'origine païennes, soit des déformations du récit biblique. Ce qui fait de Noël une contrefaçon !  Elles n'ont donc de chrétien que le nom.
Noël c'est la commémoration de la venue du Sauveur parmi nous. Cette nuit-là, les anges étaient en fête :
Lc 2:13- Et soudain se joignit à l'ange une troupe nombreuse de l'armée céleste, qui louait Dieu, en disant :
Lc 2:14- " Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur la terre paix aux hommes objets de sa complaisance ! "
Les bergers aussi étaient joyeux :
Lc 2:20- Puis les bergers s'en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu, suivant ce qui leur avait été annoncé.

Le ciel et la terre se sont réjouis et ont loué Dieu. Alors nous continuons d'âge en âge à louer Dieu pour cet évènement. Où est-il écrit qu'il est interdit de louer Dieu pour sa bonté ? Car la louange envers Dieu se fait en communauté dans l'église en rappelant les textes bibliques, en priant et chantant. Qu'y a-t-il d'interdit là dedans ?

Si c'était une histoire de date ou des à-côtés qui vous gêne comme les guirlandes, le sapin ou autres, vous ignoreriez tout ça, choisiriez une autre date et le fêteriez. En fait ce sont tous des prétextes car vous ne voulez tout simplement pas commémorer cet évènement parce que Jésus ne l'a pas dit. Mais vous n'avez pas l'honnêteté de l'avouer, préférant calomnier la foi d'autrui. Ca, par contre, ce n'est pas chrétien : la calomnie ou médisance car tu devrais être capable de faire la différence entre la fête chrétienne c-à-d l'enseignement donné à partir d'un évènement biblique même si tu n'adhères pas à cet enseignement, et toutes les traditions culinaires et décoratives rajoutées par les hommes (en principe les incroyants) pour donner un coté plus festif,( puisque n'adhérant au côté spirituel), et qui n'ont pas de rapport avec la religion.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 

avatar
Averti
Averti
@Credo a écrit:Qu'on appelle les mages comme on veut, l'épisode est décrit dans la Bible.
Oui, c'est ce que j'ai écris mais la religion en a fait une contrefaçon en ajoutant des "épisodes" païens !

Si tu as reçu le calendrier de la poste, tu peux lire au mois de janvier 2017, sur la colonne de gauche l'article : "Tradition du monde" = la galette des Rois".  C'est là que j'ai encore appris une coutume de plus des saturnales romaines. Ce n'est pas une invention des TJ.

Quant à la galette des rois, elle est une "spécialité" des boulangers.
Quoiqu'il en soit cette spécialité entretient une tradition païenne.

Elle n'est pas une tradition de la foi chrétienne en elle-même.
Mais elle est pratiquée par tous ceux qui se disent "chrétiens"!
(bien sûr, pour la plupart par ignorance tout comme moi qui vient de le découvrir!)


@Grit a écrit:Seule conclusion logique : Satan, l'ennemi de Dieu et de Jésus,  était l'auteur de cette machination. Il est parfaitement capable de tels artifices (2Thessaloniciens 2: 9, 10 ).  Curieusement, l'arbre de Noël est généralement surmonté d'une décoration appelée "étoile de Bethléhem".
Cette conclusion est illogique :
Si Satan était cette étoile, il sait où se trouve Jésus. Il aurait inspiré Hérode et Hérode aurait envoyé ses soldats directement où se trouvait Jésus.
-Ce qui n'est pas arrivé. Donc l'étoile n'est pas Satan.
Ces mages venaient d'Orient, ou de Babylonie qui était une pays d'astrologues, où la magie faisait partie de leur culte, ce qui signifie qu'ils avaient des contacts avec les démons.  Satan en faisait partie, et c'est lui qui a fait partir cette "étoile" de ce pays vers la Palestine . C'est au cours d'une séance de spiritisme que Satan leur a annoncé la naissance de Jésus , comme étant le "futur roi d'Israël" et qu'ils devaient aller l'honorer. Ce n'est pas Dieu qui s'est manifesté à des païens mais bien Satan le dieu de ce monde .  Les messagers de Dieu sont les anges.


-Et la Bible de dire "Mt 2:2- en disant : " Où est le roi des Juifs qui vient de naître ?  car nous avons vu son (donc l'étoile du Roi des juifs) étoile en Orient, et nous sommes venus pour l'adorer.  "
Elle est là la tromperie de Satan ! il a fait croire au mages que l'étoile venait de Dieu.

Donc elle est présentée comme l'étoile du roi des juifs car c'est par elle que sa naissance est manifestée aux mages venus l'adorer,
Cela ne veut pas dire qu'elle venait de Dieu !

mages qui sont inspirés par l'Esprit Saint de partir par une autre direction. Donc Dieu est là qui veille sur son Fils. Pas d'etoile satanique ni de Satan dans les parages.
IL ETAIT NECESSAIRE QUE DIEU INTERVIENNE POUR EMPÊCHER QU'HERODE ARRIVE A SES FINS!


Si on dit que les mages sont trois, c'est juste parce qu'il y a trois présents.
QUI "ON" ?   LA BIBLE OU L'EGLISE ?

C'est tout. Trois, moins ou plus, n'a aucune importance.
C'est aller au-delà de ce qui est écrit ; et cela devient un mensonge !

C'est l'acte qui est important. Ils représentent les païens tout comme les bergers les juifs donc sont symboles des croyants issus du judaïsme et du paganisme, appelés à être le peuple de Dieu car l'histoire du Salut commence dès la naissance du Christ.
Je ne mets pas en doute la sincérité des mages dans leur démarche, je dis qu'ils ont été trompés par Satan , qui se "déguise en ange de lumière"!


@Grit a écrit:presque toutes les coutumes liées à Noël sont soit d'origine païennes, soit des déformations du récit biblique. Ce qui fait de Noël une contrefaçon !  Elles n'ont donc de chrétien que le nom.
Noël c'est la commémoration de la venue du Sauveur parmi nous.
Mais ce qui se cache derrière cette fête de "Noël" c'est surtout le Père Noël, ou le Nicolas, avec son chariot plein de cadeaux, qui nous vient du pôle nord!  On ne voit que lui dans les magasins, les rues et dans les films qu'on nous passe à longueur de journée à la télé!  Jésus est inexistant !  Le rôle principal appartient à ce vieux barbu débonnaire qui nous vient du paganisme !

 
Mais vous n'avez pas l'honnêteté de l'avouer, préférant calomnier la foi d'autrui.
Non Crédo , tu te trompes, on ne s'attaque pas à "la foi d'autrui", au contraire, on compatit  de vous savoir en danger sur le plan spirituel et nous défendons la VERITE COMME LE FAISAIENT JESUS ET SES APÔTRES afin d'en sauver quelques uns ! Mais Dieu nous a créé avec le libre-arbitre et nous respectons le choix de chacun!
Nous sommes sur un forum de discussion et je donne mon point de vue selon mes connaissances comme tu le fais toi aussi !  Nous partageons nos points de vue !

Ca, par contre, ce n'est pas chrétien : la calomnie ou médisance car tu devrais être capable de faire la différence entre la fête chrétienne c-à-d l'enseignement donné à partir d'un évènement biblique même si tu n'adhères pas à cet enseignement,
Je m'aperçois que mes commentaires ne te font pas plaisir !  Si tu le prends mal , je passe à autre chose !

et toutes les traditions culinaires et décoratives rajoutées par les hommes (en principe les incroyants) pour donner un coté plus festif,( puisque n'adhérant au côté spirituel), et qui n'ont pas de rapport avec la religion.
Ce n'est pas cela qui me gêne Crédo, nous aussi nous aimons festoyer, danser et chanter et manger de bonnes choses !  Et crois-moi , nous nous en privons pas ; des fêtes , nous en faisons tout le long de l'année et toutes les occasions sont bonnes !

Bonne soirée    JL

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
@Grit a écrit:Oui, c'est ce que j'ai écris mais la religion en a fait une contrefaçon en ajoutant des "épisodes" païens !
Ce n'est pas la religion qui a ajouté la galette des rois dans le paysage, ce sont les boulangers !
@Grit a écrit:Quoiqu'il en soit cette spécialité entretient une tradition païenne.
Non.C'est l'importance que toi tu lui donnes qui fait la différence parce qu'au départ, un gâteau n'a aucune signification religieuse. Si tu restes dans cet état d'esprit, tu peux manger tous les gateaux que tu veux sans être païen.
Lis le chapitre 8 de la première lettre aux corinthiens. Paul fait un reproche à Pierre (ou tout au moins un chrétien à la foi solide ) d'avoir mangé de la viande immolée dans un temple d'idole avec un païen. Il dit à ce chrétien qu'il peut le faire parce qu'il a la science c-à-d sait que toutes les autres religions sont fausses, que la viande n'est que de la viande et qu'il n'y a qu'un seul Dieu.Mais que si un faible qui n'a pas la science le voyait, il pourrait croire qu'on peut associer la foi paiënne à la foi chrétienne, c-à-d manger la viande immolée en la considérant comme telle tout en ayant la foi en Christ. Alors il conseille à ce chrétien de faire attention que sa science ne fasse pas chuter celui qui en a peu. ( 8,10-11). Donc ce chrétien mange bien de la viande immolée  mais à partir du moment où il ne considère cela que comme un simple morceau de viande , ce qu'il est en réalité, il peut le faire. Dieu lit dans les coeurs et Dieu sait. Il ne fait pas d'amalgame, Lui.
C'est ainsi que je sais bien que je peux manger cette galette et que ça n'entrainera pas qui que ce soit à chuter puisque, de toute façon, personne ne croit aujourd'hui en cette foi païenne d'où est tirée cette idée de gateau.

@Grit a écrit: Satan en faisait partie, et c'est lui qui a fait partir cette "étoile" de ce pays vers la Palestine . C'est au cours d'une séance de spiritisme que Satan leur a annoncé la naissance de Jésus , comme étant le "futur roi d'Israël" et qu'ils devaient aller l'honorer
C'est cela aller au-delà de ce qui est écrit. Parce que vous croyez cela or ce n'est écrit nulle part dans la Bible.
@Grit a écrit:Elle est là la tromperie de Satan ! il a fait croire au mages que l'étoile venait de Dieu.
Un astrologue ça surveille le ciel. Et cette étoile les a conduit jusqu'à Jésus. Note qu'Hérode n'a pas trouvé Jésus. Si l'étoile était de Satan, Hérode n'aurait pas eu besoin que les mages reviennent vers lui pour savoir où était Jésus, Satan lui aurait inspiré de suivre lui aussi l'étoile et l'aurait guidé. Mais comme l'étoile n'est pas de Satan, pour savoir où était Jésus, il lui fallait revoir les mages , lesquels, inspirés par l'Esprit Saint, ne sont pas repartis par le même chemin. Donc votre raisonnement ne tient pas.
@Grit a écrit:QUI "ON" ?   LA BIBLE OU L'EGLISE ?
Ni l'un ni l'autre. A partir du moment où certains ont voulu représenter la scène biblique, ils se sont simplement dit que puisqu'il y avait trois présents, ils représenteraient trois mages. Ca s'arrête là.
@Grit a écrit:C'est aller au-delà de ce qui est écrit ; et cela devient un mensonge !
Quel mensonge ? On n'enseigne pas qu'il n'y a eu que trois rois mages. Leur nombre n'a aucune importance : la preuve, il n'est pas mentionné. Ce qui est important c'est leur présence et la nature de leurs présents.
@Grit a écrit:Je ne mets pas en doute la sincérité des mages dans leur démarche, je dis qu'ils ont été trompés par Satan , qui se "déguise en ange de lumière"!
Il ny a aucune tromperie : ils sont appris par elle la naissance du roi des juifs et elle les a conduit jusqu'à lui. Ils ont vu SON étoile parce que, symboliquement, l'étoile qui lui dans la nuit pour mener les nations jusqu'à lui, c'est Jesus Lui-même.
Lis Isaïe 60, 1-6 :Le contraste des ténèbres et de la lumière qui se lève, ainsi que la fabuleuse marche des nations vers Jérusalem, apportant leurs richesses en offrande, préfigurent les principaux éléments du récit de Matthieu.
@Grit a écrit:Mais ce qui se cache derrière cette fête de "Noël" c'est surtout le Père Noël, ou le Nicolas, avec son chariot plein de cadeaux, qui nous vient du pôle nord!  On ne voit que lui dans les magasins, les rues et dans les films qu'on nous passe à longueur de journée à la télé!  Jésus est inexistant !  Le rôle principal appartient à ce vieux barbu débonnaire qui nous vient du paganisme !
Effets du laïcisme forcené. Les medias l'adoptent aussi.
@Grit a écrit:on ne s'attaque pas à "la foi d'autrui", au contraire, on compatit  de vous savoir en danger sur le plan spirituel
Vous nous prêtez des intentions qu'on n'a pas ou des amalgames qu'on ne fait pas. Alors, à la fin, c'est lassant. Mettez-vous dans la tête qu'il y a la fête religieuse d'un côté et de l'autre ce que les uns ou les autres ont rajouté au fil du temps. Ces choses on ne leur accorde aucune connotation religieuse et Dieu le sait c'est pourquoi cela ne nous cause pas problème tant qu'on fait passer en premier la louange rendue à Dieu.
@Grit a écrit:Ce n'est pas cela qui me gêne Crédo, nous aussi nous aimons festoyer, danser et chanter et manger de bonnes choses !  Et crois-moi , nous nous en privons pas ; des fêtes , nous en faisons tout le long de l'année et toutes les occasions sont bonnes !
On a vraiment du mal à y croire que vous fêtiez quoi que ce soit puisque toute fête est païenne pour vous !

Désolée de m'être un peu emballée dans mon précédent message mais quand on sait l'importance qu'a eu cet évènement et l'enseignement qu'on peut en tirer, la louange qu'on exprime envers Dieu dans notre coeur et par nos chants, se voir traités de païens pour manger une galette, c'est juste hallucinant. Mais je ne devrais pas m'emballer puisque ma conscience est tranquille : Dieu sait ce que je pense et en quoi je crois.

Bonne nuit. Amicalement,
Credo

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 

avatar
Averti
Averti
@Credo a écrit:
@Grit a écrit:Oui, c'est ce que j'ai écris mais la religion en a fait une contrefaçon en ajoutant des "épisodes" païens !
Ce n'est pas la religion qui a ajouté la galette des rois dans le paysage, ce sont les boulangers !
@Grit a écrit:Quoiqu'il en soit cette spécialité entretient une tradition païenne.
Non.C'est l'importance que toi tu lui donnes qui fait la différence parce qu'au départ, un gâteau n'a aucune signification religieuse.
Même si le gâteau par lui-même n'a aucune signification religieuse, ou biblique,  le fait de participer à cette tradition païenne montre une INFIDELITE A L'ENSEIGNEMENT DIVIN.  (2Corinthiens 6: 14, 15)

Si tu restes dans cet état d'esprit, tu peux manger tous les gateaux que tu veux sans être païen.

Lis le chapitre 8 de la première lettre aux corinthiens. Paul fait un reproche à Pierre d'avoir mangé de la viande immolée dans un temple d'idole avec un païen.
Tu dois faire une erreur de texte. Paul ne s'adresse pas à Pierre en 1Corinthiens 8: 1 à 13, il donne un enseignement concernant la façon d'agir lorsque nous sommes en présence d'un nouveau converti qui n'a pas encore la maturité spirituelle, afin de ne pas être une pierre d'achoppement pour lui.

Il dit à Pierre qu'il peut le faire parce qu'il a la science c-à-d sait que toutes les autres religions sont fausses, que la viande n'est que de la viande et qu'il n'y a qu'un seul Dieu.Mais que si un faible qui n'a pas la science le voyait, il pourrait croire qu'on peut associer la foi paiënne à la foi chrétienne, c-à-d manger la viande immolée en la considérant comme telle tout en ayant la foi en Christ.

Donc, tu vois bien par là, qu'il ne faut pas associer les coutumes païennes à la foi chrétienne.
Les Témoins de Jéhovah ont très bien compris ce principe :  ils peuvent manger "le gâteau des rois", mais jamais le jour qui lui est consacré car cela serait une participation avec ceux qui pratiquent une coutume païenne et ferait trébucher un "faible" ou un jeune converti.  Par contre il peuvent manger de ce gâteau AVANT OU APRES ce jour qui lui est consacré.  Quand la fête n'a pas encore commencée ou quand elle est finie.  La galette devient un gâteau comme un autre.




Alors il conseille à Pierre de faire attention que sa science ne fasse pas chuter celui qui en a peu. en 8,10-11. Donc Pierre mange bien de la viande immolée

Qu'il achète sur l'étal du boucher!  Il ne la mange pas avec les païens au moment de leur culte.

 mais à partir du moment où il ne considère cela que comme un simple morceau de viande , ce qu'il est en réalité, il peut le faire.

Tout comme la galette des rois, qui n'est qu'un gâteau mais qui ne doit pas être consommé le jour qui lui est consacré car là serait une infidélité à Dieu et à son enseignement.

Dieu lit dans les coeurs et Dieu sait. Il ne fait pas d'amalgame, Lui.

Dieu n'aime pas les amalgames = Il a puni moulte fois les Juifs pour avoir introduit des coutumes païennes au culte pur donné par Moïse. 



C'est ainsi que je sais bien que je peux manger cette galette et que ça n'entrainera pas qui que ce soit à chuter puisque, de toute façon, personne ne croit aujourd'hui en cette foi païenne d'où est tirée cette idée de gateau.

OUI, MAIS JEHOVAH LUI SAIT CE QUE TU FAIS, IL LIT DANS LES COEURS , ET TU LE FAIS EN TOUTE CONSCIENCE ET CONNAISSANCE ET IL JUGE !


@Grit a écrit: Satan en faisait partie, et c'est lui qui a fait partir cette "étoile" de ce pays vers la Palestine . C'est au cours d'une séance de spiritisme que Satan leur a annoncé la naissance de Jésus , comme étant le "futur roi d'Israël" et qu'ils devaient aller l'honorer
C'est cela aller au-delà de ce qui est écrit. Parce que vous croyez cela or ce n'est écrit nulle part dans la Bible.
Oui, c'est écrit dans la Bible et ce n'était pas nouveau =
Esaïe 47: 1, 9 à 13 =  Daniel 2: 27 = 4: 7  = Lévitique 19: 31 = 20: 6 = Deutéronome 18: 11 = 1Chroniques 10: 13 = 2Chroniques 33: 1 à 6 = Galates 5: 19 à 21 =
Babylone était connu pour être un monde de magiciens -astrologues donc démoniaques.


@Grit a écrit:Elle est là la tromperie de Satan ! il a fait croire au mages que l'étoile venait de Dieu.
Un astrologue ça surveille le ciel. Et cette étoile les a conduit jusqu'à Jésus.
Oui, mais seulement APRES les avoir conduit d'abord chez Hérode .  

Note qu'Hérode n'a pas trouvé Jésus.

parce que Dieu est intervenu après le départ des mages de la maison d'Hérode.

Si l'étoile était de Satan, Hérode n'aurait pas eu besoin que les mages reviennent vers lui pour savoir où était Jésus,

Mais les mages ne sont par revenus vers lui, ils sont repartis par un autre chemin = Matthieu 2: 12


Mais comme l'étoile n'est pas de Satan, pour savoir où était Jésus, il lui fallait revoir les mages , lesquels, inspirés par l'Esprit Saint,  avertit par un rêve  ne sont pas repartis par le même chemin.   Matthieu 2 : 12 

Relis Matthieu 2: 7 à 16


@Grit a écrit:QUI "ON" ?   LA BIBLE OU L'EGLISE ?

@Grit a écrit:C'est aller au-delà de ce qui est écrit ; et cela devient un mensonge !

@Grit a écrit:Je ne mets pas en doute la sincérité des mages dans leur démarche, je dis qu'ils ont été trompés par Satan , qui se "déguise en ange de lumière"!
Il ny a aucune tromperie : ils ont appris par elle la naissance du roi des juifs et elle les a conduit jusqu'à lui.
elle les a conduit D'ABORD CHEZ HERODE

Ils ont vu SON étoile parce que, symboliquement, l'étoile qui lui dans la nuit pour mener les nations jusqu'à lui, c'est Jesus Lui-même.
IL NE FAUT PAS CONFONDRE L'ETOILE VENANT DE LA  BABYLONE PAÏENNE  AVEC L'ETOILE QUI SYMBOLISE LA LUMIERE QUI VIENT DE JEHOVAH.


Lis Isaïe 60, 1-6 :Le contraste des ténèbres et de la lumière qui se lève, ainsi que la fabuleuse marche des nations vers Jérusalem, apportant leurs richesses en offrande, préfigurent les principaux éléments du récit de Matthieu.
@Grit a écrit:Mais ce qui se cache derrière cette fête de "Noël" c'est surtout le Père Noël, ou le Nicolas, avec son chariot plein de cadeaux, qui nous vient du pôle nord!  On ne voit que lui dans les magasins, les rues et dans les films qu'on nous passe à longueur de journée à la télé!  Jésus est inexistant !  Le rôle principal appartient à ce vieux barbu débonnaire qui nous vient du paganisme !
Effets du laïcisme forcené. Les medias l'adoptent aussi.
Mais aussi ceux qui se disent chrétiens !


@Grit a écrit:on ne s'attaque pas à "la foi d'autrui", au contraire, on compatit  de vous savoir en danger sur le plan spirituel
Vous nous prêtez des intentions qu'on n'a pas ou des amalgames qu'on ne fait pas. Alors, à la fin, c'est lassant. Mettez-vous dans la tête qu'il y a la fête religieuse d'un côté et de l'autre ce que les uns ou les autres ont rajouté au fil du temps. Ces choses on ne leur accorde aucune connotation religieuse et Dieu le sait c'est pourquoi cela ne nous cause pas problème tant qu'on fait passer en premier la louange rendue à Dieu.
Ce sont ces "choses rajoutées au fil du temps" que Dieu condamne et qui supplantent la VERITE BIBLIQUE : ce sont des enseignements de démons.
Ephésiens 4: 11 à 15 "Et il a donné certains comme apôtres, certains comme prophètes, certains comme évangélisateurs, certains comme bergers et enseignants pour le redressement des saints, pour une oeuvre ministérielle, pour la construction du corps du Christ, JUSQU'A CE QUE NOUS PARVENIONS TOUS A L'UNITE DE LA FOI ET DANS LA CONNAISSANCE EXACTE DU FILS DE DIEU, à l'état d'homme adulte, à la mesure d'une stature , CELLE DE LA PLENITUDE DU CHRIST ;  AFIN QUE NOUS NE SOYONS PLUS DES TOUT-PETIT (sur le plan spirituel) comme ballottés par les vagues et EMPORTES çà et là PAR TOUT VENT D'ENSEIGNEMENT AU MOYEN DE LA FOURBERIE DES HOMMES, AU MOYEN DE LA RUSE DANS L'INVENTION DE L'ERREUR.  MAIS DISANT LA VERITE, GRANDISSONS DANS L'AMOUR EN TOUTES CHOSES EN CELUI QUI EST LA TÊTE, CHRIST."

Paul nous mets en garde contre les enseignements qui viennent d'ailleurs par des hommes fourbes et rusés, pour contrefaire la vérité de l'enseignement des apôtres.
Ces chrétiens qui restent "des tout-petits" sur le plan spirituel sont ceux qui ne sont pas parvenus à la connaissance exacte des apôtres et qui ont été emportés "par tout vent d'enseignements" mensongers.
Par contre, la FOI et la CONNAISSANCE EXACTE des Ecritures se construit avec la VERITE STRICTE DE L'ENSEIGNEMENT DES APÔTRES

Colossiens 2: 6 à 8 "Ainsi donc, comme vous avez ACCEPTE Christ Jésus le Seigneur, CONTINUEZ A MARCHER EN UNION AVEC LUI, ENRACINES ET BÂTIS EN LUI, ET DEVENUS STABLES DANS LA FOI, TOUT COMME VOUS AVEZ ETE ENSEIGNES ....
SOYEZ SUR VOUS GARDES
:  IL SE PEUT
QU'IL Y AIT QUELQU'UN QUI VOUS ENTRAÎNERA COMME SA PROIE AU MOYEN DE LA PHILOSOPHIE ET D'UNE VAINE TROMPERIE SELON LA TRADITION DES HOMMES , SELON LES CHOSES ELEMENTAIRES DU MONDE ET NON SELON CHRIST."

Paul est clair : Celui qu accepte de suivre le CHRIST DOIT MARCHER DANS SES VOIES, ENRACINE DANS SON ENSEIGNEMENT POUR DEVENIR STABLE DANS LA VRAIE FOI ET IL NOUS METS EN GARDE CONTRE LES TRADITIONS DES HOMMES QUI N'ONT RIEN A VOIR AVEC LE CHRIST QUI NE SONT QUE TROMPERIES ET MENSONGES.


1Timothée 4: 1, 16
"Cependant, la parole inspirée dit CLAIREMENT que DANS LES PERIODES A VENIR (après le 1er siècle) QUELQUES-UNS ABANDONNERONT LA FOI,FAISANT ATTENTION A DES PAROLES INSPIREES TROMPEUSES ET A DES ENSEIGNEMENTS DE DEMONS, PAR L'HYPOCRISIE D'HOMMES QUI DISENT DES MENSONGES ..."

Paul ne mâche pas ses mots et ne va pas par quatre chemin !
Il avertit les chrétiens pour les périodes à venir, c'est-à-dire NOUS !  Les enseignements de démons sont toutes les coutumes païennes introduitent dans le christianisme au fil des siècles.  UN AMALGAME PERNICIEUX QUI DENATURE LA VERITE BIBLIQUE POUR EN FAIRE UNE CONTREFACON!




@Grit a écrit:Ce n'est pas cela qui me gêne Crédo, nous aussi nous aimons festoyer, danser et chanter et manger de bonnes choses !  Et crois-moi , nous nous en privons pas ; des fêtes , nous en faisons tout le long de l'année et toutes les occasions sont bonnes !
On a vraiment du mal à y croire que vous fêtiez quoi que ce soit puisque toute fête est païenne pour vous !
Alors là tu es mal renseignée !  Ce que tu n'as pas compris , c'est que nous n'avons pas besoin d'attendre une fête marquée sur le calendrier pour célébrer quelque chose.
Nous avons les mariages, les anniversaires de mariages, mais aussi chaque fois que nous voulons nous rassembler dans des salles de fêtes communales, quelque soit la date, pour le plaisir de faire un banquet entre frères et soeurs spirituels et en famille, avec musique, danses et jeux de société pour les enfants et les adultes! Chez les TJ on ne s'ennuie pas et l'humour ne manque pas!
Comme tu l'as mentionné par plusieurs versets bibliques, les réjouissances font aussi partie de la vie des serviteurs de Dieu !



Désolée de m'être un peu emballée dans mon précédent message mais quand on sait l'importance qu'a eu cet évènement et l'enseignement qu'on peut en tirer, la louange qu'on exprime envers Dieu dans notre coeur et par nos chants, se voir traités de païens pour manger une galette, c'est juste hallucinant. Mais je ne devrais pas m'emballer puisque ma conscience est tranquille : Dieu sait ce que je pense et en quoi je crois.
Crédo, Je ne vous ai pas traité de païens, j'ai simplement dit que vous acceptez, sans le savoir bien souvent, dans votre culte des coutumes païennes.
De ce fait , vous mélangez le vrai et le faux, la vérité avec le mensonge ce qui est contraire à l'enseignement de la Bible!
Je ne vous condamne pas pour cela, parce-que la majorité des gens ignorent ce qui est vrai et ce qui est faux et je sais que pour la majorité ,vous êtes sincères dans votre foi.
J'ai été moi aussi une catholique sincère, et je sais de quoi je parle : j'étais une ignorante sur les racines de certaines croyances qui n'étaient nullement bibliques.  J'ai appris à faire le trie en étudiant la Bible! 
Et j'essaie de partager cela pour aider de mon mieux ceux qui me lisent !  Mais comme je l'ai dit, chacun est en droit d'utiliser son libre-arbitre, ensuite c'est Jéhovah qui lit dans les coeurs et qui amène à lui les personnes de son choix comme il a été dit pour Paul en Actes 22: 14 à 16


A BIENTÖT   JL



Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
@Grit a écrit:Même si le gâteau par lui-même n'a aucune signification religieuse, ou biblique,  le fait de participer à cette tradition païenne montre une INFIDELITE A L'ENSEIGNEMENT DIVIN.  (2Corinthiens 6: 14, 15)
Mais c'est toi et uniquement toi qui mélange tout ! On ne participe à aucune tradition païenne. Si on mange ce même gateau sans lui donner la moindre signification religieuse, , juste parce qu'il est bon, alors ce n'est plus un péché. C'est ce que dit Paul et que tu ne comprends pas :
1Co 8:4-Donc, pour ce qui est de manger des viandes immolées aux idoles, nous savons qu'une idole n'est rien dans le monde et qu'il n'est de Dieu que le Dieu unique.  = donc, au final, cette viande n'est consacrée à personne puisque l'idole n'existe pas et nous, nous le savons.
1Co 8:7-Mais tous n'ont pas la science. Certains, par suite de leur fréquentation encore récente des idoles, mangent les viandes immolées comme telles, et leur conscience, qui est faible, s'en trouve souillée.  =mais certains ne le savent pas et en mangent, croyant faire plaisir à une idole d'où ils sont souillés
1Co 8:8-Ce n'est pas un aliment, certes, qui nous rapprochera de Dieu. Si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins ; et si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus. = que nous qui savons n'en mangions ou n'en mangions pas, cela revient au même.
1Co 8:9-Mais prenez garde que cette liberté dont vous usez ne devienne pour les faibles occasion de chute. = cette liberté de pouvoir ou non en manger peut faire chuter les plus faibles sous-entendu ceux qui n'ont pas la science (voir8,7)
1Co 8:10-Si en effet quelqu'un te voit, toi qui as la science, attablé dans un temple d'idoles, sa conscience à lui qui est faible ne va-t-elle pas se croire autorisée à manger des viandes immolées aux idoles ? = il est bien question d'être attablé dans le temple et non d'acheter une viande sur une étal. Notre science peut amener le plus faible à croire autre chose :qu'il peut adorer son idole tout en adorant le vrai Dieu.

Donc tu lis bien que l'on peut manger ce que l'on veut même si ça provient d'un culte païen, que ça n'a pas d'influence sur notre relation à Dieu puisque l'on sait que les dieux païens n'existent pas donc la viande est immolée à personne en réalité. Donc si tu peux manger une viande qui a reçu un rite païen, combien plus peux-tu manger une galette qui sort du four du boulanger et n'a subi aucun rite.  . Le risque n'est pas pour nous dit Paul mais pour les récents convertis issus de la religion dans laquelle cette viande est immolée, jetant le trouble en eux et pouvant les amener  à observer deux cultes. Combien peux-tu encore plus manger cette galette sachant que de nos jours , il n'existe plus de convertis issus de cette religion éteinte depuis des siècles et des siècles contrairement au temps de Paul.

 C'est vous même qui vous fixez tout un tas d'interdiction par peur de déplaire à Dieu tout comme les juifs ce sont fixés 623 commandements par peur de déplaire à Dieu. Au final :la Loi  est déformée. La preuve : tu rajoutes pour Paul qu'on peut manger avant ou après mais jamais le jour qui lui est consacré dans la foi païenne. Paul n'écrit pas cela.

Tu vois : la déformation commence. Et elle continue avec les mages car il n'est écrit  nullement que ces mages-là aient fait une séance de spiritisme. C'est toi qui 'inventes.

Les mages représentent symboliquement le monde païen qui va se retrouver associé au même héritage que le peuple juif comme le rappelle Paul en Eph.3,6. Dieu va donc appeler les païens. Voilà pourquoi l'etoile est présente. Elle représente la lumière venue éclairer la nuit,les ténèbres, donc la lumière divine : En Isaïe c'est une préfiguration du récit de Matthieu qui nous parle des nations païennes venant à Jérusalem, offrant l'or et l'encens comme ces mages. .Pierre aussi compare Jésus à l'étoile du matin qui se lève en nos coeurs en 2P1,19 ainsi que dans l'Apocalypse c'est Jésus Lui-même qui se considérera comme l'étoile du matin. L'étoile c'est la lumière divine et le soir de sa naissance elle éclaire les ténèbres et amène vers Lui les nations païennes appelée à être réunies au peuple juif pour former un même peuple, celui de la promesse.

Tout ce qui est décrit dans le récit de la nativité préfigure tout ce que sera la mission du Christ.
@Grit a écrit:Ce sont ces "choses rajoutées au fil du temps" que Dieu condamne et qui supplantent la VERITE BIBLIQUE :
Ca ne supplante rien du tout. Ceux qui ne fêtent pas religieusement Noël ne le font pas parce qu'ils ne croient pas et non pas parce qu'ils mangent une galette ou raconte l'histoire du Père Noël à leurs enfants.
@Grit a écrit:Les enseignements de démons sont toutes les coutumes païennes introduitent dans le christianisme au fil des siècles.
De nos jours l'enseignement des démons c'est vouloir faire croire que l'avortement est un droit, que l'euthanasie c'est avoir de la compassion, qu'on peut fabriquer un enfant sur demande si on s'aime, qu'on peut tuer au nom de Dieu ou qu'il faut que la foi chrétienne se taise au nom de la laïcité érigée en nouvelle religion : celle des incroyants. Les religions du temps de Paul n'existent plus.
@Grit a écrit:Ce que tu n'as pas compris , c'est que nous n'avons pas besoin d'attendre une fête marquée sur le calendrier pour célébrer quelque chose.
Eh bien nous, en plus des nôtres on a celles du calendrier. Ca en fait encore plus.
@Grit a écrit:De ce fait , vous mélangez le vrai et le faux, la vérité avec le mensonge ce qui est contraire à l'enseignement de la Bible!
Je te le répète : c'est toi qui mélanges tout.
En matière de religion, une tradition est un ensemble de rites, de coutumes qui s'adresse à un dieu. Cette galette faisait partie d'un rite païen. Mais :
1) ce dieu est faux donc n'existe pas
2) cette religion n'existe carrément plus.
Par conséquent, cette galette redevient une simple galette d'eau, farine et autre ingrédients et n'a plus aucune connotation païenne.
Je peux donc la manger car je ne risque pas de faire chuter qui que ce soit : je vois mal une personne se mettre à adorer un dieu romain parce qu'elle va me voir manger cette galette !!!.

Nous vivons au XXIeme siècle : les traditions romaines n'existent plus ! Reste juste une galette qui ne veut plus rien dire du tout du point de vue religion puisque la religion à laquelle elle se rapportait a disparu depuis des siècles !

Religion et traditions religieuses étant liées, si l'une disparait l'autre aussi. Donc cette galette n'a plus rien de païen. Elle est redevenue ce qu'elle est dans la réalité : un dessert.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 

avatar
Averti
Averti
@Credo a écrit:
@Grit a écrit:Même si le gâteau par lui-même n'a aucune signification religieuse, ou biblique,  le fait de participer à cette tradition païenne montre une INFIDELITE A L'ENSEIGNEMENT DIVIN.  (2Corinthiens 6: 14, 15)

Mais c'est toi et uniquement toi qui mélange tout ! On ne participe à aucune tradition païenne. Si on mange ce même gateau sans lui donner la moindre signification religieuse, , juste parce qu'il est bon, alors ce n'est plus un péché. C'est ce que dit Paul et que tu ne comprends pas :
1Co 8:4-Donc, pour ce qui est de manger des viandes immolées aux idoles, nous savons qu'une idole n'est rien dans le monde et qu'il n'est de Dieu que le Dieu unique.  = donc, au final, cette viande n'est consacrée à personne puisque l'idole n'existe pas et nous, nous le savons.
1Co 8:7-Mais tous n'ont pas la science. Certains, par suite de leur fréquentation encore récente des idoles, mangent les viandes immolées comme telles, et leur conscience, qui est faible, s'en trouve souillée.  =mais certains ne le savent pas et en mangent, croyant faire plaisir à une idole d'où ils sont souillés
1Co 8:8-Ce n'est pas un aliment, certes, qui nous rapprochera de Dieu. Si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins ; et si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus. = que nous qui savons n'en mangions ou n'en mangions pas, cela revient au même.
1Co 8:9-Mais prenez garde que cette liberté dont vous usez ne devienne pour les faibles occasion de chute. = cette liberté de pouvoir ou non en manger peut faire chuter les plus faibles sous-entendu ceux qui n'ont pas la science (voir8,7)
1Co 8:10-Si en effet quelqu'un te voit, toi qui as la science, attablé dans un temple d'idoles, (pendant le culte païen) sa conscience à lui qui est faible ne va-t-elle pas se croire autorisée à manger des viandes immolées aux idoles ? = il est bien question d'être attablé dans le temple et non d'acheter une viande sur une étal. Notre science peut amener le plus faible à croire autre chose :qu'il peut adorer son idole tout en adorant le vrai Dieu.

Donc tu lis bien que l'on peut manger ce que l'on veut même si ça provient d'un culte païen à condition que l'on ne pratique pas ce culte païen et qu'on considère cet aliment comme il doit être considéré naturellement.
Par les paroles de Paul on comprend bien que si cette viande se trouve par la suite en vente chez le marchant, c'est que la cérémonie du culte païen est passée !

Le risque est pour les plus faibles, lesquels  peuvent faire des amalgames en combinant les deux cultes. Mais quand Paul s'exprime, cette religion romaine existe. De nos jours elle n'existe plus donc personne ne peut chuter en me voyant manger une galette que je peux manger  en toute liberté comme dit Paul en 8,8.

 C'est vous même qui vous fixez tout un tas d'interdiction par peur de déplaire à Dieu tout comme les juifs ce sont fixés 623 commandements par peur de déplaire à Dieu. Au final :la Loi  est déformée. La preuve : tu rajoutes pour Paul qu'on peut manger avant ou après mais jamais le jour qui lui est consacré dans la foi païenne. Paul n'écrit pas cela.

Tu vois : la déformation commence. Et elle continue avec les mages car il n'est écrit  nullement que ces mages-là aient fait une séance de spiritisme. C'est toi qui 'inventes.
Tous les mages astrologues de Babylone étaient des sorciers ou des magiciens et faisaient du spiritisme = Lis Daniel 2: 27 et Daniel 4: 7



Les mages représentent symboliquement le monde païen qui va se retrouver associé au même héritage que le peuple juif comme le rappelle Paul en Eph.3,6. Dieu va donc appeler les païens.
Dans le cas présent les mages sont bien des sorciers venue d'Orient !
Dans Ephésiens 3: 6 Paul souligne que par son intermédiaire en tant qu'apôtre des nations , des gens parmi TOUTES les nations DEVIENDRONS CHRETIENS.
Les mages ne représent RIEN!

Voilà pourquoi l'etoile est présente. Elle représente la lumière venue éclairer la nuit,les ténèbres, donc la lumière divine : En Isaïe c'est une préfiguration du récit de Matthieu qui nous parle des nations païennes venant à Jérusalem, offrant l'or et l'encens comme ces mages. .Pierre aussi compare Jésus à l'étoile du matin qui se lève en nos coeurs en 2P1,19 ainsi que dans l'Apocalypse c'est Jésus Lui-même qui se considérera comme l'étoile du matin. L'étoile c'est la lumière divine et le soir de sa naissance elle éclaire les ténèbres et amène vers Lui les nations païennes appelée à être réunies au peuple juif pour former un même peuple, celui de la promesse.

Tout ce qui est décrit dans le récit de la nativité préfigure tout ce que sera la mission du Christ.
Il faut faire la différence entre une étoile qui est VISIBLE DANS LE CIEL et qui a servi de guide aux mages dans un mauvais but et une appellation symbolique de l'étoile du matin qui REPRESENTE Jésus.



@Grit a écrit:Ce sont ces "choses rajoutées au fil du temps" que Dieu condamne et qui supplantent la VERITE BIBLIQUE :
Ca ne supplante rien du tout. Ceux qui ne fêtent pas religieusement Noël ne le font pas parce qu'ils ne croient pas et non pas parce qu'ils mangent une galette ou raconte l'histoire du Père Noël à leurs enfants.
@Grit a écrit:Les enseignements de démons sont toutes les coutumes païennes introduitent dans le christianisme au fil des siècles.
De nos jours l'enseignement des démons c'est vouloir faire croire que l'avortement est un droit, que l'euthanasie c'est avoir de la compassion, qu'on peut fabriquer un enfant sur demande si on s'aime, qu'on peut tuer au nom de Dieu ou qu'il faut que la foi chrétienne se taise au nom de la laïcité érigée en nouvelle religion : celle des incroyants. Les religions du temps de Paul n'existent plus.
@Grit a écrit:Ce que tu n'as pas compris , c'est que nous n'avons pas besoin d'attendre une fête marquée sur le calendrier pour célébrer quelque chose.
Eh bien nous, en plus des nôtres on a celles du calendrier. Ca en fait encore plus.
@Grit a écrit:De ce fait , vous mélangez le vrai et le faux, la vérité avec le mensonge ce qui est contraire à l'enseignement de la Bible!
Je te le répète : c'est toi qui mélanges tout.
En matière de religion, une tradition est un ensemble de rites, de coutumes qui s'adresse à un dieu. Cette galette faisait partie d'un rite païen. Mais :
1) ce dieu est faux donc n'existe pas
2) cette religion n'existe carrément plus.
Par conséquent, cette galette redevient une simple galette d'eau, farine et autre ingrédients et n'a plus aucune connotation païenne.
Cette galette est fabriquée aujourd'hui de la même façon que par les païens romains : eau , farine, et fève !  La recette n'a pas changé = celui qui trouve la fève est consacré "roi" ou "reine" et on lui octroie une couronne sur la tête comme au temps des romains ! = la coutume païenne est restée intact !

Je peux donc la manger car je ne risque pas de faire chuter qui que ce soit : je vois mal une personne se mettre à adorer un dieu romain parce qu'elle va me voir manger cette galette !!!.
La question n'est plus là , Crédo ! Aujourd'hui c'est une question PERSONNELLE = Vais-je contribuer à perpétuer une coutume païenne en fêtant les rois le JOUR fixé sur le calendrier , JOUR qui correspondait au solstice d'hiver chez les romains païens de l'antiquité?    
Il est bien entendu que cette galette est un dessert et que l'on peut la manger sans arrière pensée si on le fait en dehors de ce JOUR qui MARQUE cette période du soltice d'hiver même si c'est c'est sous le couvert d'une scène biblique . C'est pour cela qu'il faut aussi jetter la couronne et la fève à la poubelle !



Nous vivons au XXIeme siècle : les traditions romaines n'existent plus !

Je sais bien que nous sommes au XXIème siècle, mais ce que tu n'arrives pas à comprendre c'est que ces coutumes existent toujours et sont toujours pratiquées à notre époque même si nous ne sommes plus sous l'empire romain.  L'empire romain a disparu mais pas les coutumes liées au faux culte QUI ELLES SONT RESTEES ANCRER DANS LA PRATIQUE ET LA CROYANCE DES GENS.

Reste juste une galette qui ne veut plus rien dire du tout du point de vue religion puisque la religion à laquelle elle se rapportait a disparu depuis des siècles !

Cette religion païenne a disparu mais elle a elle reste vivante par ses traditions qui sont toujours pratiquées par ceux qui se disent chrétiens.


Religion et traditions religieuses étant liées, si l'une disparait l'autre aussi. Donc cette galette n'a plus rien de païen. Elle est redevenue ce qu'elle est dans la réalité : un dessert.
Que tu le veuilles ou non, cette pratique concernant les rois mages du récit biblique est une contrefaçon de ce qui se pratiquait pendant le solstice d'hiver par les romains COMME CELA EST MENTIONNE SUR LE CALENDRIER DE LA POSTE.

Bonne journée  JL

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
@Grit a écrit:Par les paroles de Paul on comprend bien que si cette viande se trouve par la suite en vente chez le marchant, c'est que la cérémonie du culte païen est passée !
Paul ne parle pas de ça. Il parle de manger de la viande immolée donc consacrée à une fausse divinité : 1Co 8:4-Donc, pour ce qui est de manger des viandes immolées aux idoles, et il en dit ceci :
1Co 8:8-Ce n'est pas un aliment, certes, qui nous rapprochera de Dieu. Si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins ; et si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus
Par conséquent, je peux manger cette galette. Par rapport à Dieu, elle n'enlèveras ni n'ajouteras rien.

Le seul risque est ceci :1Co 8:9-Mais prenez garde que cette liberté dont vous usez ne devienne pour les faibles occasion de chute., les faibles étant les récents convertis issus du culte païen :1Co 8:7-Mais tous n'ont pas la science. Certains, par suite de leur fréquentation encore récente des idoles, mangent les viandes immolées comme telles, et leur conscience, qui est faible, s'en trouve souillée.
Je sais qu'il n'y a aucun risque puisqu'il n'y a plus depuis des siècles des croyants issus de cette religion romaine.
Conclusion : je peux manger cette galette tranquillement.
@Grit a écrit:Tous les mages astrologues de Babylone étaient des sorciers ou des magiciens et faisaient du spiritisme = Lis Daniel 2: 27 et Daniel 4: 7
Les mages sont divisés en plusieurs "castes" : il y a les magiciens, les devins, exorcistes, les sages qui interprètent les rêves  et parmi eux des astrologues. Du moment qu'ils connaissaient le prophète Daniel, ils connaissaient les prophéties d'Israel. L'une, antérieure à Daniel, dit ceci : Nb 24:17-Je le vois - mais non pour maintenant, je l'aperçois - mais non de près :Un astre issu de Jacob devient chef, un sceptre se lève, issu d'Israël. Il frappe les tempes de Moab et le crâne de tous les fils de Seth.
Lorsque les mages voient l'étoile (=astre) il savent dès lors que le roi (=sceptre)des juifs vient de naître conformément à cette prophétie. C'est pourquoi ils disent SON étoile.

Et, vous déformez à nouveau le passage de Matthieu. Lis bien :
Mt 2:2-en disant : " Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu, en effet, son astre à son lever et sommes venus lui rendre hommage. "
Ils ont vu l'étoile et viennent rendre hommage au roi. Où est-il écrit qu'ils suivent l'étoile ? Que c'est elle qui les mène à Jérusalem ? Ils viennent rendre hommage à un roi qui vient de naître : il est donc logique de se rendre au palais et le palais se trouve à Jérusalem. Il n'est écrit nulle part qu'ils suivent l'étoile.

Ensuite :
Mt 2:9-Sur ces paroles du roi, ils se mirent en route ; et voici que l'astre, qu'ils avaient vu à son lever, les précédait jusqu'à ce qu'il vînt s'arrêter au-dessus de l'endroit où était l'enfant.
Une fois renseignés, ils se mettent en route. Le chemin vient de leur être indiqué non par l'étoile mais par Hérode, puisqu'ils sont aller au palais pensant voir le roi nouveau né,Hérode qui l'a lui-même appris des prêtres et des scribes.Et c'est en prenant la route vers Bethleem qu'ils voient à nouveau l'étoile mais qui les précède.

Donc aucune étoile satanique ou non n'a conduit les mages à Jérusalem. Satan n'a pas envoyé de sorciers adorer le Fils de Dieu. Les mages préfigurent les nations païennes que la lumière du Christ attirera à Lui.

GritCette galette est fabriquée aujourd'hui de la même façon que par les païens romains : eau , farine, et fève !  La recette n'a pas changé
La galette c'est aussi de la frangipane ou des pommes maintenant pour les petits mais aussi, en provence, une couronne qui n'est pas de la pâte feuilletée. Alors dire que c'est la même...

@Grit a écrit:Il est bien entendu que cette galette est un dessert et que l'on peut la manger sans arrière pensée si on le fait en dehors de ce JOUR qui MARQUE cette période du soltice d'hiver même si c'est c'est sous le couvert d'une scène biblique . C'est pour cela qu'il faut aussi jetter la couronne et la fève à la poubelle !
NON. Paul dit bien qu'on peut manger une viande immolée aux idoles. C'est écrit noir sur blanc.du moment qu'on ne croit pas bien sûr aux dieux auxquels cette viande a été immolée.



La galette païenne se mange pendant les saturnales, fêtes dédiées à Saturne. Comme je ne crois pas à Saturne, je peux manger cette galette quand il me plaît et ça ne fera chuter personne puisque personne ne croit de nos jours au dieu Saturne.

Grit c'est que ces coutumes existent toujours

Une coutume païenne est liée à une religion païenne. La galette n'est pas en elle-même une coutume. Donc pas de religion pas de coutume.

@Grit a écrit:Que tu le veuilles ou non, cette pratique concernant les rois mages du récit biblique est une contrefaçon de ce qui se pratiquait pendant le solstice d'hiver par les romains COMME CELA EST MENTIONNE SUR LE CALENDRIER DE LA POSTE.
Pendant que tu crois au calendrier de la poste, je crois à ce qu'a dit Paul. Du moment que je ne crois pas à la religion au cours de laquelle on mangeait cette galette, je peux en manger. D'autant plus que quand Paul dit ceci, la religion avec ces coutumes existent toujours. Alors à fortiori maintenant que cette religion a disparu, je peux d'autant plus en manger.

Et puis regarde un calendrier, le solstice d'hiver c'est en décembre et la galette c'est pour l'épiphanie, le 6 janvier.

Amicalement,
Credo

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 

avatar
Averti
Averti
@Credo a écrit:
@Grit a écrit:Par les paroles de Paul on comprend bien que si cette viande se trouve par la suite en vente chez le marchant, c'est que la cérémonie du culte païen est passée !
Paul ne parle pas de ça. Il parle de manger de la viande immolée donc consacrée à une fausse divinité : 1Co 8:4-Donc, pour ce qui est de manger des viandes immolées aux idoles, et il en dit ceci :
1Co 8:8-Ce n'est pas un aliment, certes, qui nous rapprochera de Dieu. Si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins ; et si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus.

Oui, Paul parle de ça ! Plus loin, Paul est plus précis, au chapitre 10 , versets 14 = "C'est pourquoi, mes bien-aimés, FUYEZ L'IDOLÂTRIE.
20) "Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons.
21) "Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, ET LA COUPE DES DEMONS; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur , ET A LA TABLE DES DEMONS.
22) "VOULONS-NOUS PROVOQUER LA JALOUSIE DU SEIGNEUR? Sommes-nous plus fort que lui?
25) "MANGER DE TOUT CE QUI SE VEND AU MARCHE, SANS VOUS ENQUERIR DE RIEN PAR MOTIF DE CONSCIENCE.

Donc, celui qui pratique une coutume païenne de la même façon que le faisaient les païens de l'antiquité, "il mange à la table des démons!"

Paul est encore plus précis : lorsque nous sommes invité chez un "non-croyant", nous pouvons manger en toute conscience de tout ce qui est servi à table, MAIS SI QUELQU'UN DIT QUE CE QUI EST SERVI A ETE SACRIFIE AUX IDOLES, PAUL DIT : "N'EN MANGEZ PAS A CAUSE DE CELUI QUI A DONNE L'AVERTISSEMENT ET A CAUSE DE NOTRE PROPRE CONSCIENCE."  (1Corinthiens 10: 27 à 28)

Ce qui veut dire, pour le chrétiens  que, nous pouvons manger de tout si nous sommes dans l'ignorance, MAIS A PARTIR DU MOMENT OU QUELQU'UN NOUS INFORME DE LA PROVENANCE  D'UN PLAT OU D'UN DESSERT qui est souillé par une coutume païenne démoniaque, nous ferons en sorte d'obéir pour ne pas offenser Dieu et tenir compte de notre conscience et celle des autres : (versets = 31, 32)  (Bible Segond)


Le seul risque est ceci :1Co 8:9-Mais prenez garde que cette liberté dont vous usez ne devienne pour les faibles occasion de chute., les faibles étant les récents convertis issus du culte païen :1Co 8:7-Mais tous n'ont pas la science. Certains, par suite de leur fréquentation encore récente des idoles, mangent les viandes immolées comme telles, et leur conscience, qui est faible, s'en trouve souillée.
Et mangent , encore,  par manque de science, des desserts voués au faux culte!

Je sais qu'il n'y a aucun risque puisqu'il n'y a plus depuis des siècles des croyants issus de cette religion romaine.
Conclusion : je peux manger cette galette tranquillement.
C'est ton droit , Crédo, et je ne te juge pas!


@Grit a écrit:Tous les mages astrologues de Babylone étaient des sorciers ou des magiciens et faisaient du spiritisme = Lis Daniel 2: 27 et Daniel 4: 7
Les mages sont divisés en plusieurs "castes" : il y a les magiciens, les devins, exorcistes, les sages qui interprètent les rêves  et parmi eux des astrologues. Du moment qu'ils connaissaient le prophète Daniel, ils connaissaient les prophéties d'Israel.
Ils connaissaient les prophéties de Dieu par l'intermédiaire de Daniel et non par l'intermédiaire des démons =
Daniel 2: 27 "Daniel répondit en présence du roi et dit : "Ce que le roi demande est un SECRET QUE LES SAGES, LES ASTROLOGUES, LES MAGICIENS, ET LES DEVINS NE SONT PAS CAPABLES DE DECOUVRIR AU ROI.
28) "Mais il y a dans les CIEUX UN DIEU QUI REVELE LES SECRETS et qui a fait connaître au roi Nebucadnetsar ce qui arrivera dans la suite des temps.

L'une, antérieure à Daniel, dit ceci : Nb 24:17-Je le vois - mais non pour maintenant, je l'aperçois - mais non de près :Un astre issu de Jacob devient chef, un sceptre se lève, issu d'Israël. Il frappe les tempes de Moab et le crâne de tous les fils de Seth.
L'étoile qui conduisait les mages était "ISSUE DE BABYLONE" la VILLE démoniaque que Dieu a condamné = Jérémie 51: 1 à 6  et QU'IL FALLAIT FUIR pour être sauver.  Cette ville étant le "repaire des démons" = Apocalypse 18: 2, 4, 8,  Dieu ne peut faire sortir de ce lieu des mages idolâtres pour aucune de ses missions, car cette ville a été condamnée à la destruction par une prophétie VENANT DE JEHOVAH AINSI QUE SON PENDANT MODERNE ! = ESAÏE 13: 19 à 22
Donc, Dieu ne peut pas envoyer "une étoile" de Babylone qui un repaire d'idoles et de démons. 
Cette étoile était un leurre!


Lorsque les mages voient l'étoile (=astre) il savent dès lors que le roi (=sceptre)des juifs vient de naître conformément à cette prophétie. C'est pourquoi ils disent SON étoile.
Ils disent "son étoile" dans le sens que cette "étoile"  est devenue "visible" à leur yeux pour les guider d'abord vers Hérode et ensuite vers l'enfant Jésus  : la manoeuvre est diabolique!


Et, vous déformez à nouveau le passage de Matthieu. Lis bien :
Mt 2:2-en disant : " Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu, en effet, son astre à son lever  (en ORIENT) et sommes venus lui rendre hommage. "  (OMISSION DANS LA JERUSALEM)
Ils ont vu l'étoile  sel lever en Orient et viennent rendre hommage au roi. Où est-il écrit qu'ils suivent l'étoile ?


v. 7 = "Alors Hérode fit appeler en secret les mages, et s'enquit soigneusement DEPUIS COMBIEN DE TEMPS L'ETOILE BRILLAIT"
La Jérusalem dit = "Qu'Hérode se fit préciser par eux la date de l'apparition de l'astre "
Dans quel but?  =  pour évaluer l'âge de l'enfant Jésus qui avait grandit depuis ; c'est pourquoi lors du massacre il fit tuer les enfants jusqu''à l'âge de 2 ans. (v. 16, 17)
Ceci montre encore, que Jésus n'était plus un nouveau-né, mais un enfant d'au moins 2 ans.

Le récit poursuit : v.8 = "Et (Hérode) les dirigea sur Bethléhem en disant : "Allez vous renseigner EXACTEMENT SUR L'ENFANT ; et quand vous l'aurez trouvé, AVISEZ-MOI afin que j'aille moi aussi, lui rendre hommage.  v. 9 = "Sur ces paroles du roi, ils se mirent en route ;  ET VOICI QUE L'ASTRE , qu'ils avaient vu à son lever (en Orient) , les DEVANCAIT  jusqu'à ce qu'il  VINT S'ARRÊTTER AU DESSUS DE L'ENDROIT OU ETAIT L'ENFANT.
Si "l'astre les devançait de Jérusalem à Bethléem , il en a été de même de "l'ORIENT d'où il s'est levé" jusqu'à son arrivée à Jérusalem.  D'autant plus que la route était mille fois plus longue que celle de Jérusalem à Bethléhm!

Que c'est elle qui les mène à Jérusalem ? Ils viennent rendre hommage à un roi qui vient de naître : il est donc logique de se rendre au palais et le palais se trouve à Jérusalem. Il n'est écrit nulle part qu'ils suivent l'étoile.

Bible Segond: Matthieu 2: 2 "car nous avons VU SON ETOILE EN ORIENT (ou à l'Est) , et nous sommes venus pour l'adorer."  = l'Orient se trouve à l'EST DE  Jérusalem!
De plus, si tu lis le verset 1 , il est dit : "que Jésus est né à Bethlémem, mais l'étoile les a dirigé d'abord à Jérusalem chez Hérode.  Comment se fait-il que l'étoile , que tu dis venir de DIEU , Jéhovah, puisse à ce point se tromper? 
De plus, Jésus n'était plus dans l'étable mais dans une MAISON = ou un LOGIS = v. 11 = pourtant vous présentez toujours les mages devant une étable. 

Ensuite :
Mt 2:9-Sur ces paroles du roi, ils se mirent en route ; et voici que l'astre, qu'ils avaient vu à son lever, les précédait jusqu'à ce qu'il vînt s'arrêter au-dessus de l'endroit où était l'enfant.
Une fois renseignés, ils se mettent en route. Le chemin vient de leur être indiqué non par l'étoile mais par Hérode, puisqu'ils sont aller au palais pensant voir le roi nouveau né,Hérode qui l'a lui-même appris des prêtres et des scribes.Et c'est en prenant la route vers Bethleem qu'ils voient à nouveau l'étoile mais qui les précède. = qui se trouve en avant d'eux !



GritCette galette est fabriquée aujourd'hui de la même façon que par les païens romains : eau , farine, et fève et couronne !  La recette n'a pas changé


@Grit a écrit:Il est bien entendu que cette galette est un dessert et que l'on peut la manger sans arrière pensée si on le fait en dehors de ce JOUR qui MARQUE cette période du soltice d'hiver même si c'est c'est sous le couvert d'une scène biblique . C'est pour cela qu'il faut aussi jetter la couronne et la fève à la poubelle !
NON. Paul dit bien qu'on peut manger une viande immolée aux idoles. C'est écrit noir sur blanc.du moment qu'on ne croit pas bien sûr aux dieux auxquels cette viande a été immolée.
Quand elle est vendu sur les marchés, la viande reste de la viande ! 1Corinthiens 10: 25


La galette païenne se mange pendant les saturnales, fêtes dédiées à Saturne. Comme je ne crois pas à Saturne, je peux manger cette galette quand il me plaît et ça ne fera chuter personne puisque personne ne croit de nos jours au dieu Saturne.
Parce que jusqu'ici, par ignorance, tu as entretenu  cette coutume !



Grit c'est que ces coutumes existent toujours

Une coutume païenne est liée à une religion païenne. La galette n'est pas en elle-même une coutume. Donc pas de religion pas de coutume.
Fêter les rois à la manière d'une coutume païenne nous rend païen !



@Grit a écrit:Que tu le veuilles ou non, cette pratique concernant les rois mages du récit biblique est une contrefaçon de ce qui se pratiquait pendant le solstice d'hiver par les romains COMME CELA EST MENTIONNE SUR LE CALENDRIER DE LA POSTE.
Pendant que tu crois au calendrier de la poste,
Ce que j'ai lu sur le calendrier de la poste n'est qu'une reprise de ce que l'histoire des religions de l'antiquité nous apprend! 
Tout comme on apprend l'histoire de France , on apprend aussi l'histoire et la religion des peuples qui vivaient dans l'antiquité! Ce n'est pas un scoup! L'archéologie nous le prouve !

je crois à ce qu'a dit Paul. Du moment que je ne crois pas à la religion au cours de laquelle on mangeait cette galette, je peux en manger.

Je n'ai pas dis le contraire, Crédo ! Moi aussi j'en mange !
SAUF DANS LA PERIODE DU SOLSTICE D'HIVER pour ne pas être une pierre d'achoppement pour mon prochain qui est faible (les nouveaux convertis) , COMME LE DIT PAUL = 1Corinthiens 8: 9 à 13

Et puis regarde un calendrier, le solstice d'hiver c'est en décembre et la galette c'est pour l'épiphanie, le 6 janvier.

Le solstice d'hiver est une période qui débute , je crois, si mes souvenirs sont bons, au environs du 17 décembre jusqu'à la première semaine de janvier.  A vérifier !
Fais tes recherches sur internet !

Amicalement  JL





Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
@Starheater


Tes messages sont plein d'injures. J'ai dû les supprimer. Au prochain du même style, je serai contrainte de te bannir car c'est en train de prendre de trop grandes proportions.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
@Grit a écrit:Oui, Paul parle de ça ! Plus loin, Paul est plus précis, au chapitre 10 , versets 14 = "C'est pourquoi, mes bien-aimés, FUYEZ L'IDOLÂTRIE.
Oui mais il faut prendre en compte le chapitre 8 car le 10 développe ce qu'il dit dans le 8. Dans le 8, il dit bien que manger des viandes immolée n'apportent rien de plus ou de moins car nous, nous avons la science, c-à-d la connaissance du vrai Dieu. Mais cette liberté que nous avons de pouvoir tout manger, même ces viandes immolées, peut faire chuter celui qu s'est récemment converti.
Dans le chapitre 10, il expose en quoi consiste cette chute et conclue qu'il vaut mieux renoncer à cette liberté plutôt qu'elle soit une occasion de chute pour nos frères.
Pour ce qui est de notre temps, cette religion ayant disparu, ce risque n'existe plus. Ne reste qu'une idée de galette reprise par les boulangers.
@Grit a écrit:Donc, celui qui pratique une coutume païenne de la même façon que le faisaient les païens de l'antiquité, "il mange à la table des démons!"
De la même façon = en la consacrant à un faux dieu car une coutume païenne rend gloire à un dieu païen.
@Grit a écrit:MAIS A PARTIR DU MOMENT OU QUELQU'UN NOUS INFORME DE LA PROVENANCE  D'UN PLAT OU D'UN DESSERT qui est souillé par une coutume païenne démoniaque, nous ferons en sorte d'obéir pour ne pas offenser Dieu et tenir compte de notre conscience et celle des autres : (versets = 31, 32)  (Bible Segond)
Quand Paul dit "par motif de conscience", il explique bien qu'il ne s'agit pas de notre conscience(1 Cor 10.29 Je parle ici, non de votre conscience, mais de celle de l'autre) car dans le chapitre 8 il te dit que tu peux manger des viandes immolées. Mais si une personne te dit que la viande est immolée et que tu la manges, cela va jeter le trouble dans SA conscience. Parce que nous nous savons que ce dieu étant faux, le rite s'en trouve nul et non avenu, c'est pourquoi nous ne risquons rien.
@Grit a écrit:Ils connaissaient les prophéties de Dieu par l'intermédiaire de Daniel et non par l'intermédiaire des démons =
Daniel est prophète. Il fréquente la cour et les autres aussi.
@Grit a écrit:L'étoile qui conduisait les mages était "ISSUE DE BABYLONE" la VILLE démoniaque que Dieu a condamné = Jérémie 51: 1 à 6 
Dans Jérémie il est question de la colère de Dieu contre Babylone. Moi je te parle d'un verset qui prophétise la venue du Messie. Le Messie est souvent comparé à une étoile, à un astre , à la lumière des nations, à la lumière du monde. Cette lumière attire à elle juifs et païens.
@Grit a écrit:Ils disent "son étoile" dans le sens que cette "étoile"  est devenue "visible" à leur yeux
"son" parce que c'est elle qui leur annonce la naissance de ce nouveau roi conformément aux prophéties. Donc c'est l'étoile du nouveau roi.
@Grit a écrit:De plus, si tu lis le verset 1 , il est dit : "que Jésus est né à Bethlémem, mais l'étoile les a dirigé d'abord à Jérusalem chez Hérode.
NON : ILS ONT VU L'ASTRE SE LEVER MAIS IL N'EST PAS ECRIT QUE L'ASTRE LES A DIRIGE A JERUSALEM.
@Grit a écrit:Et c'est en prenant la route vers Bethleem qu'ils voient à nouveau l'étoile mais qui les précède. = qui se trouve en avant d'eux !
Oui mais c'est en prenant la route vers Bethléem qu' ils la retrouvent. Elle les avait précédé : entre leur départ et le moment où ils la retrouvent sur la route de Bethléem, il n'est pas question d'étoile.
Ils ont donc pris, seuls, la route de Jérusalem, ville où se trouve le palais, route logique à prendre quand on cherche le roi. Mais le Messie devant naître à Béthléem, ils ne vont retrouver leur étoile que sur la route qui y mène et donc qui a de l'avance sur eux puisque, eux, ont fait un détour.

@Grit a écrit:Quand elle est vendu sur les marchés, la viande reste de la viande ! 1Corinthiens 10: 25
Et bien donc, puisque la galette est vendue dans une boulangerie, ça reste une galette !

@Grit a écrit:Parce que jusqu'ici, par ignorance, tu as entretenu  cette coutume !
Cette coutume n'existe plus depuis des siècles !

@Grit a écrit:Fêter les rois à la manière d'une coutume païenne nous rend païen !
[size=16]C'est croire en un faux dieu qui rend païen. Paul le dit : comme on a la connaissance du vrai Dieu, qu'il appelle "la,science", on peut en manger car cette coutume est nulle et non avenue puisqu'elle s'adresse à un dieu qui n'existe pas donc a du vent !
[/size]
@Grit a écrit:Ce que j'ai lu sur le calendrier de la poste n'est qu'une reprise de ce que l'histoire des religions de l'antiquité nous apprend! 
[size=16]Tu as lu d'où était tiré cette idée de galette. Ca s'arrête là.
[/size]
@Grit a écrit:SAUF DANS LA PERIODE DU SOLSTICE D'HIVER pour ne pas être une pierre d'achoppement pour mon prochain qui est faible (les nouveaux convertis) , COMME LE DIT PAUL = 1Corinthiens 8: 9 à 13
[size=16]Les nouveaux convertis dont parle Paul sont issus de la religion dont la coutume est d'immoler ces viandes. Les nouveaux convertis, de nos jours, ne sont pas issus de la religion dont l'une des coutumes est de manger cette galette en cette période. Donc le risque est nul.
[/size]
@Grit a écrit:Le solstice d'hiver est une période qui débute , je crois, si mes souvenirs sont bons, au environs du 17 décembre jusqu'à la première semaine de janvier.  A vérifier !
[size=16]Le solstice d'hiver c'est un jour et pas une période. Ce jour là est le jour le plus court de l'année. Le lendemain le jour commence à grandir. C'est aussi officiellement le premier jour de l'hiver. Avant s'était inscrit sur le calendrier. En 2017, ça sera le 21 décembre. Cette datte varie entre le 20 et 22 décembre en général mais aux temps reculés des romains, ça tournait plus autour du 23 au 25 parait-il.
Chez les romains existaient la fête des saturnales qui, comme son nom l'indique, célèbre le dieu Saturne. C'est cette fête qui dure un certain temps et non le solstice. Et comme le point crucial de cette fête était le solstice, elle commençait avant pour finir le jour du solstice, au total 7 jours.

De ce fait, penser que manger cette galette pendant une période précise nous mets en communion avec les démons tient plus de la superstition que de la foi.

En effet, c'est donner à cette galette un pouvoir que, nous chrétiens, savons qu'elle n'a jamais eu, et qui n'est plus cru par personne puisque cette religion n'existe plus. De surcroît, c'est juste une idée de galette qui est reprise car le rite qui accompagnait  cette galette, dont la recette est différente, n'est pas accompli de façon identique ni dans les faits ni en esprit.



Très bizarre : tout reste écrit en petit malgré tous mes essais pour rétablir le texte normalement !




[/size]

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 

avatar
Averti
Averti
@Credo a écrit:
@Grit a écrit:Oui, Paul parle de ça ! Plus loin, Paul est plus précis, au chapitre 10 , versets 14 = "C'est pourquoi, mes bien-aimés, FUYEZ L'IDOLÂTRIE.
Oui mais il faut prendre en compte le chapitre 8 car le 10 développe ce qu'il dit dans le 8. Dans le 8, il dit bien que manger des viandes immolée n'apportent rien de plus ou de moins car nous, nous avons la science, c-à-d la connaissance du vrai Dieu.
Oui, Paul s'adresse aux chrétiens MÛRS SUR LE PLAN SPIRITUEL : CEUX QUI SONT DES CHRETIENS DE LONGUE DATE.  Donc, CEUX-CI DOIVENT S'ABSTENIR DE MANGER DE LA VIANDE QUI A ETE IMMOLEE AUX IDOLES POUR NE PAS FAIRE CHUTER UN "FAIBLE" OU UN NOUVEAU CONVERTI QUI SERAIT TEMOIN DE CE QU'IL FAIT.

Mais cette liberté que nous avons de pouvoir tout manger, même ces viandes immolées, peut faire chuter celui qu s'est récemment converti.
Dans le chapitre 10, il expose en quoi consiste cette chute et conclue qu'il vaut mieux renoncer à cette liberté plutôt qu'elle soit une occasion de chute pour nos frères.
Pour ce qui est de notre temps, cette religion ayant disparu, ce risque n'existe plus. Ne reste qu'une idée de galette reprise par les boulangers.
Moi, j'ai appris cette année que la galette des rois, avait SES RACINES DANS LA PRATIQUE PAÏENNE DES ROMAINS .... ET DES GRECS QUI CELEBRAIENT LE SOLSTICE D'HIVER.
J'ai vérifié sur internet = à Galette des rois = le bureau de la Poste n'a rien inventé!


@Grit a écrit:Donc, celui qui pratique une coutume païenne de la même façon que le faisaient les païens de l'antiquité, "il mange à la table des démons!"
De la même façon = en la consacrant à un faux dieu car une coutume païenne rend gloire à un dieu païen.
Ce que tu n'arrives pas à comprendre , Crédo, c'est que cette pratique n'a pas existé pendant des siècles après les apôtres.  Elle a pris naissance avec le catholicisme après le 4ème siècle et adoptée en France au 16ème siècle.
Fais tes propres recherches sur Wikipédia = Galette des rois.


@Grit a écrit:MAIS A PARTIR DU MOMENT OU QUELQU'UN NOUS INFORME DE LA PROVENANCE  D'UN PLAT OU D'UN DESSERT qui est souillé par une coutume païenne démoniaque, nous ferons en sorte d'obéir pour ne pas offenser Dieu et tenir compte de notre conscience et celle des autres : (versets = 31, 32)  (Bible Segond)
Quand Paul dit "par motif de conscience", il explique bien qu'il ne s'agit pas de notre conscience
Je veux parler ici, de notre conscience CHRETIENNE EDUQUEE PAR LA BIBLE = Paul demande aux chrétiens mûrs, DE NE PAS USER DE LEUR DROIT OU DE LEUR LIBERTE,  mais , à cause de celui qui es faible , il doit s'abstenir de manger la viande pour ne pas le faire chuter!   Devant un tel choix , comment un chrétien doit-il réagir ?   Sa conscience chrétienne et l'amour pour Dieu et pour son frère faible  feront "qu'il est prêt à ne plus jamais manger de viande" = 1Corinthiens 8: 10 à 13
Car celui qui a la Connaissance de l'homme mûr sur le plan spirituel, est un Modèle (1Corinthiens 11: 1) pour le faible, sa conduite peut soit le perdre, soit le sauver.

(1 Cor 10.29 Je parle ici, non de votre conscience, mais de celle de l'autre) car dans le chapitre 8 il te dit que tu peux manger des viandes immolées. Mais si une personne te dit que la viande est immolée et que tu la manges, cela va jeter le trouble dans SA conscience.
Bien entendu, puisque cette personne qui l'a averti sait qu'un chrétien ne doit pas manger ce qui a été sacrifié au idoles ; s'il mange tout de même la viande, LA CONSCIENCE DE L'AUTRE SERA TROUBLEE DANS LE SENS QU'IL NE VA PAS COMPRENDRE SA CONDUITE.

Parce que nous nous savons que ce dieu étant faux, le rite s'en trouve nul et non avenu, c'est pourquoi nous ne risquons rien.

Ce n'est pas ce que dit Paul, Crédo! Il fait la différence entre la pratique d'un rite religieux païen (1Cor. 10: 20 à 22) et la conduite à tenir devant une situation critique qui mettrait à mal un nouveau converti : (1Cor. 10: 23 à 33)
Bien entendu , nous ne sommes plus au 1er siècle aux milieu des Romains et des Grecs idolâtres qui mangeaient des viandes sacrifiées aux idoles, mais il n'en reste pas moins un principe : CELUI DE NE PAS ADOPTER DES PRATIQUES ISSUES DU PAGANISME.


@Grit a écrit:Ils connaissaient les prophéties de Dieu par l'intermédiaire de Daniel et non par l'intermédiaire des démons =
Daniel est prophète. Il fréquente la cour et les autres aussi.
Mais ils n'adorent pas le même Dieu = JEHOVAH.


@Grit a écrit:L'étoile qui conduisait les mages était "ISSUE DE BABYLONE" la VILLE démoniaque que Dieu a condamné = Jérémie 51: 1 à 6 
Dans Jérémie il est question de la colère de Dieu contre Babylone. Moi je te parle d'un verset qui prophétise la venue du Messie. Le Messie est souvent comparé à une étoile, à un astre , à la lumière des nations, à la lumière du monde. Cette lumière attire à elle juifs et païens.
Oui, mais cette "étoile du matin" est une APPELATION ou une IMAGE SYMBOLIQUE DU RÔLE DE JESUS SUR LA TERRE ; de la même façon qu'il est appelé aussi "LA PAROLE DE DIEU"
L'étoile qui a conduit les Mages en Israël était une étoile visible à l'oeil humain.


@Grit a écrit:Ils disent "son étoile" dans le sens que cette "étoile"  est devenue "visible" à leur yeux
"son" parce que c'est elle qui leur annonce la naissance de ce nouveau roi conformément aux prophéties. Donc c'est l'étoile du nouveau roi.
Cette étoile n'a rien annoncé du tout ! Elle a guidé les mages-magiciens de l'Orient vers Israël !
Voici ce qu'il est dit sur les astrologues-magiciens de Babylone:
Esaïe 47: 13 "Reste donc avec tes sortilèges et avec l'abondance de tes sorcelleries, dans lesquels tu as peiné depuis ta jeunesse ..... - Tu t'es lassée avec la multitude de tes conseillers.  Qu'ils se lèvent donc et qu'ils te sauvent, LES ADORATEURS DES CIEUX, CEUX QUI OBSERVENT LES ETOILES, CEUX QUI AUX NOUVELLES LUNES, DISPENSE LA CONNAISSANCE A PROPOS DES CHOSES QUI VIENDRONS SUR TOI"

Les mages-magiciens étaient des médiums qui pratiquaient la divination par le moyen des démons pour connaître l'avenir ou encore des évènements , comme le font encore aujourd'hui beaucoup de gens comme Madame Soleil !


@Grit a écrit:De plus, si tu lis le verset 1 , il est dit : "que Jésus est né à Bethlémem, mais l'étoile les a dirigé d'abord à Jérusalem chez Hérode.
NON : ILS ONT VU L'ASTRE SE LEVER MAIS IL N'EST PAS ECRIT QUE L'ASTRE LES A DIRIGE A JERUSALEM.

L'astre ne s'est pas "lever" dans le seul but de se montrer!
Le mot "LEVER" dans la Bible indique une action  , une démarche en cours =
Esaïe 28: 21 = Daniel 12: 1 = Sophonie 3: 8 = Psaume 3: 7 = Psaume 9: 19

Les mages ont vu l'astre
SE LEVER en ORIENT ET CET ASTRE ETAIT A JERUSALEM POUR LES GUIDER  ensuite A BETHLEHEM ce qui signifie que l'astre s'est déplacé en même temps que les mage de l'Orient jusqu'à Jérusalem.


@Grit a écrit:Et c'est en prenant la route vers Bethleem qu'ils voient à nouveau l'étoile mais qui les précède. = qui se trouve en avant d'eux !
Oui mais c'est en prenant la route vers Bethléem qu' ils la retrouvent.
C'est logique, puisque le temps qu'ils sont restés à Jérusalem, SUR PLACE,  ils n'avaient pas besoin d'être guidés !  L'étoile a fait de nouveau son apparition au moment de quitter Jérusalem.

Elle les avait précédé : entre leur départ et le moment où ils la retrouvent sur la route de Bethléem, il n'est pas question d'étoile.

Cela signifie que l'étoile se déplaçait en avant d'eux dans le ciel ! Cette étoile étant une manifestation de "Satan qui se déguise en ange de lumière"

@Grit a écrit:Quand elle est vendu sur les marchés, la viande reste de la viande ! 1Corinthiens 10: 25
Et bien donc, puisque la galette est vendue dans une boulangerie, ça reste une galette !
Oui, tant que l'on ne l'associe pas à un évènement biblique alors que c'est une coutume païenne !
C'est l'amalgame qui est condamnable

Prends la peine de regarder sur internet ou Wikipédia = Galette des rois!

Amicalement    JL










Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
@Grit a écrit:Oui, Paul s'adresse aux chrétiens MÛRS SUR LE PLAN SPIRITUEL : CEUX QUI SONT DES CHRETIENS DE LONGUE DATE.  Donc, CEUX-CI DOIVENT S'ABSTENIR DE MANGER DE LA VIANDE QUI A ETE IMMOLEE AUX IDOLES POUR NE PAS FAIRE CHUTER UN "FAIBLE" OU UN NOUVEAU CONVERTI QUI SERAIT TEMOIN DE CE QU'IL FAIT.
On est bien d'accord. C'est ce qu'il dit.
@Grit a écrit:Moi, j'ai appris cette année que la galette des rois, avait SES RACINES DANS LA PRATIQUE PAÏENNE DES ROMAINS .... ET DES GRECS QUI CELEBRAIENT LE SOLSTICE D'HIVER.
J'ai vérifié sur internet = à Galette des rois = le bureau de la Poste n'a rien inventé!
Et moi je viens de l'apprendre par toi. Je te crois puisque tu dis l'avoir lu. Mais je fais le distinguo entre ce qu'elle était à l'origine et ce qu'elle est maintenant. Ce qui est différent.
@Grit a écrit:Ce que tu n'arrives pas à comprendre , Crédo, c'est que cette pratique n'a pas existé pendant des siècles après les apôtres.  Elle a pris naissance avec le catholicisme après le 4ème siècle et adoptée en France au 16ème siècle.
Ce n'est pas l'Eglise qui a dit qu'il fallait manger cette galette. C'est une idée de boulangers !!!Et si on en mange c'est qu'il n'y a aucun rite païen qui y est attaché. Juste une idée de galette puisée dans l'antiquité.
@Grit a écrit:Sa conscience chrétienne et l'amour pour Dieu et pour son frère faible  feront "qu'il est prêt à ne plus jamais manger de viande" = 1Corinthiens 8: 10 à 13
Absolument mais Paul parle des convertis issus de la foi païenne qui immole ces viandes. Leur conversion étant récente, ils sont susceptibles de retourner à leur ancienne religion tout en pratiquant celle à laquelle ils se sont convertis. Il faut tenir compte du contexte.Maintenant nous sommes dans un siècle où cette religion n'existe plus donc la coutume liée à la galette non plus. Le contexte est différent.
@Grit a écrit:Il fait la différence entre la pratique d'un rite religieux païen (1Cor. 10: 20 à 22) et la conduite à tenir devant une situation critique qui mettrait à mal un nouveau converti : (1Cor. 10: 23 à 33)
Oui mais pour quelle raison crois-tu qu'on a la liberté de manger ces viandes immolées, liberté que Paul nous demande d'abandonner face à des nouveaux convertis, si ce n'est parce que nous, nous avons la science. Et la science c'est la pleine connaissance du vrai Dieu (1Cor 8,4-6).
Donc le rite d'immolation de la viande devient nul puisque le faux dieu n'existe pas et c'est pourquoi on peut en manger.
@Grit a écrit:CELUI DE NE PAS ADOPTER DES PRATIQUES ISSUES DU PAGANISME.
Mais la galette n'est pas une coutume à elle seule. Il y a tout un rite qui l'entoure, rite célébré pour le dieu Saturne. Ce rite n'est pas suivi.
@Grit a écrit:Mais ils n'adorent pas le même Dieu = JEHOVAH.
Ca n'empêche pas que les sages, magiciens et autres connaissant le prophète Daniel ont connu par lui les prophéties concernant Israel. Toi tu viens d'apprendre une coutume païenne par le calendrier. Ca ne fait pas de toi une païenne, cependant tu la connais à présent.
@Grit a écrit:
Oui, mais cette "étoile du matin" est une APPELATION ou une IMAGE SYMBOLIQUE DU RÔLE DE JESUS SUR LA TERRE ; de la même façon qu'il est appelé aussi "LA PAROLE DE DIEU"
L'étoile qui a conduit les Mages en Israël était une étoile visible à l'oeil humain.
Elle symbolise tout autant la lumière divine. Un symbole est un signe visible d'une réalité invisible, d'un concept, d'un sentiment etc....
@Grit a écrit:Cette étoile n'a rien annoncé du tout
Dans la prophétie oui en Nbres 24,17.
@Grit a écrit:Elle a guidé les mages-magiciens de l'Orient vers Israël !
CE N'EST PAS ECRIT. IL EST ECRIT QU'ILS L'ONT VU ET C'EST TOUT.
@Grit a écrit:Les mages ont vu l'astre SE LEVER en ORIENT ET CET ASTRE ETAIT A JERUSALEM POUR LES GUIDER  ensuite A BETHLEHEM ce
IL N'EST PAS ECRIT QUE CET ASTRE ETAIT A JERUSALEM.
@Grit a écrit:C'est logique, puisque le temps qu'ils sont restés à Jérusalem, SUR PLACE,  ils n'avaient pas besoin d'être guidés !  L'étoile a fait de nouveau son apparition au moment de quitter Jérusalem.
ELLE A FAIT SON APPARITION SUR LA ROUTE DE BETHLEEM ET NON A JERUSALEM. DANS LES VERSETS, L'ETOILE EST PRESENTE AU DEPART PUIS DEVANT EUX SUR LA ROUTE DE BETHLEEM. ENTRE TEMPS, IL N'EST PAS QUESTION D'ETOILE. ILS ONT DIT :
Mt 2:9-Sur ces paroles du roi, ils se mirent en route ; et voici que l'astre, qu'ils avaient vu à son lever, les précédait [...]"et NON PAS "L'ASTRE QU'ILS AVAIENT SUIVI JUSQU'A JERUSALEM". IL Y A DONC UN TEMPS MORT ENTRE LA VOIR A SON LEVER ET A NOUVEAU LA VOIR SUR LA ROUTE DE BETHLEEM.
LA VOIR A SON LEVER EST TRADUIT CHEZ CERTAINS LA VOIR A L'ORIENT ET VOUS VOUS TRADUISEZ "DANS L'EST" DONC LE LEVER CE N'EST PAS UNE ACTION MAIS UNE DIRECTION : CELLE DE L'EST DONC DE L'ORIENT. LE LEVER CORRESPOND A L'EST COMME LE COUCHER REPRESENTE L'OUEST.
@Grit a écrit: Cette étoile étant une manifestation de "Satan qui se déguise en ange de lumière"
Pour vous. Nous on relie cette histoire de mages à des prophéties, des préfigurations qui se trouvent dans l'AT et que je t'ai citées. Quand on fait le lien, on s'aperçoit que rien n'est satanique là-dedans et qu'à son tour, la nativité préfigure ce que sera la mission du Sauveur.

Satan qui est par définition anti-Christ en train de guider des sorciers pour qu'ils adorent le Fils de Dieu c'est complètement illogique d'autant plus qu'on a un Hérode qui veut tuer Jésus. Et au lieu de guider Hérode vers Jésus, ce qui aurait été plus,logique, il le laisse dans l'ignorance et envoie des sorciers lui offrir des présents ! Ca n'a vraiment aucun sens logique.

Que les mages préfigurent les nations païennes qui viendront au Christ c'est d'autant plus logique que dans les versets de l'AT il est écrit que ceux qui viendront vers Lui lui porteront des présents, de l'or et de l'encens, ce qu'on retrouve avec les mages. D'ailleurs l'épiphanie est, vu de l'extérieur, la visite des mages. Mais spirituellement parlant, épiphanie signifie "manifestation". On célèbre ce jour-là la manifestation de la lumière divine à toutes les nations, Jésus étant la lumière du monde. Ce ne sont pas les mages en eux-même que l'on célèbre mais la lumière du monde manifestée aux païens.
@Grit a écrit:Oui, tant que l'on ne l'associe pas à un évènement biblique alors que c'est une coutume païenne !
C'est l'amalgame qui est condamnable
Si tu penses en ton âme et conscience que manger cette galette est condamnable, alors ne la mange pas. On ne doit pas aller contre sa conscience.

Pour moi, manger cette galette ou plutôt la couronne, je la préfère, c'est manger un dessert avec une surprise à l'intérieur (on ne sait pas toujours à quoi va ressembler le sujet) et si un enfant est présent, je lui offre la couronne pour qu'il s'amuse avec. Et ça s'arrête là. Elle a bon gout, le petit s'amuse avec le sujet et sa couronne et c'est tout que le sens que ça a.
J'en mange tout au long du mois de janvier puisqu'on en trouve tout le mois et pas juste le jour de l'épiphanie. Je sais également que si un récent converti me voit manger cette galette ou couronne, il ne va pas se mettre à adorer Saturne donc je suis tranquille, je peux user de ma liberté.
 Ainsi, en mon âme et conscience, je sais que je peux manger cette galette ou couronne sans offenser Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 

avatar
Averti
Averti
@Credo a écrit:





@Grit a écrit:Si tu penses en ton âme et conscience que manger cette galette est condamnable, alors ne la mange pas. On ne doit pas aller contre sa conscience.

Pour moi, manger cette galette ou plutôt la couronne, je la préfère, c'est manger un
J'en mange tout au long du mois de janvier puisqu'on en trouve tout le mois et pas juste le jour de l'épiphanie. Je sais également que si un récent converti me voit manger cette galette ou couronne, il ne va pas se mettre à adorer Saturne donc je suis tranquille, je peux user de ma liberté.
 Ainsi, en mon âme et conscience, je sais que je peux manger cette galette ou couronne sans offenser Dieu.
Je suis bien d'accord avec toi, mais si dans ton ESPRIT [size=18][size=24]et dans ton coeur[/size]tu relies la galette des rois avec la venue des mages à Bethléhem comme l'enseigne la religion catholique, tu dévies de l'enseignement de la Parole de Dieu  = 1Corinthiens 10: 20 à 22  ;  2Corinthiens 6: 14, 15, 16 = on ne peut pas mélanger la "lumière" de la Vérité biblique avec "les ténèbres" d'une coutume païenne liée au solstice d'hiver, pratiquée autrefois par des adorateurs de l'astre solaire.

Moi, je mange aussi la galette ou la couronne , mais pour moi ça n'a rien à voir avec la naissance de Jésus ou des mages et encore moins avec la BIBLE.

Mais bon, comme tu dis chacun son enseignement et chacun a sa conscience !

Amicalement    JL
[/size]

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
@Grit a écrit:on ne peut pas mélanger la "lumière" de la Vérité biblique avec "les ténèbres" d'une coutume païenne liée au solstice d'hiver, pratiquée autrefois par des adorateurs de l'astre solaire.
On ne mélange rien. La galette est l'affaire des boulangers, quant à nous, je t'ai dit ce que signifiait l'épiphanie :  la lumière du monde manifestée aux païens dont la visite des mages est le symbole. C'est donc une louange rendue à Dieu qui étend son salut au monde entier.

On en mange juste parce que c'est un gateau qu'on trouve à ce moment là chez le boulanger et qui est bon et amuse les enfants.

C'est juste toi qui dit qu'on enseigne que ce gateau a un rapport avec Jésus. Pas nous. Nous, c'est comme je viens de te le dire.

C'est cela que je t'ai dit ne pas supporter chez vous : non le fait que notre interprétation soit différente mais le fait que vous insistiez à dire des choses qu'on ne fait pas ou qu'on ne pense pas.

Amicalement, Credo

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 

avatar
Averti
Averti
@Credo a écrit:
@Grit a écrit:on ne peut pas mélanger la "lumière" de la Vérité biblique avec "les ténèbres" d'une coutume païenne liée au solstice d'hiver, pratiquée autrefois par des adorateurs de l'astre solaire.
On ne mélange rien. La galette est l'affaire des boulangers,
C'est pourquoi j'en mange !

quant à nous, je t'ai dit ce que signifiait l'épiphanie :  la lumière du monde manifestée aux païens dont la visite des mages est le symbole. C'est donc une louange rendue à Dieu qui étend son salut au monde entier.
Cela est l'enseignement catholique !

C'est juste toi qui dit qu'on enseigne que ce gateau a un rapport avec Jésus (et le solstice romain) . Pas nous. Nous, c'est comme je viens de te le dire.
C'est l'église catholique qui le dit comme tu le mentionnes plus haut et comme je l'ai aussi entendu  par une exégète catholique dans une émission télé  pas plus tard que hier soir sur la chaîne  kato , la 210. (sfr)


C'est cela que je t'ai dit ne pas supporter chez vous : non le fait que notre interprétation soit différente mais le fait que vous insistiez à dire des choses qu'on ne fait pas ou qu'on ne pense pas.
Je ne vais plus insister ,Crédo! Loin de moi de vouloir t'importuner !
Le sujet a bien été débattu et je pense aussi que tout a été dit . 
Amicalement et sans rancune !       JL

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
Tu as raison. Juste un dernier mot : tu trouves l'église catholique dans le monde entier mais pas la galette des rois dans le monde entier parce que c'est, au départ, une affaire de boulangers français et non pas d'église catholique malgré tout ce que les gens peuvent en dire. Sinon l'un n'irait pas sans l'autre.

Il y a eu par contre un débat dans l'Eglise, au début, au XVeme et il est rapporté que luthériens, calvinistes et même certains catholiques ont un temps rejeté cette coutume d'origine païenne (tout le rite d'origine n'ayant pas été repris). En 1664,  le chanoine de Senlis a notamment confié dans des discours qu'il était contre le côté un peu trop festif de la galette.Mais apparemment c'est l'autorisation d'en manger qui a dû l'emporter à un moment donné et de là à attribuer cette coutume à l'église, il n'y a qu'un pas à faire alors que ce n'est pas elle qui a initié cette chose-là. Pendant des siècles l'épiphanie s'est passée de galette et elle s'en passe encore fort bien aujourd'hui dans quantité de pays. Preuve qu'elle n'est pas et n'a jamais été une nécessité pour pouvoir rendre louange à Dieu ce jour-là.

Mon mot de la fin : Je ne reconnais donc aucune connotation religieuse à ce gateau donc j'en mange. Ce qui est logique. Toi tu en reconnais une qui est païenne, donc tu n'en manges pas à une certaine date. Ce qui est logique aussi. Nous sommes donc en accord avec nos consciences respectives.

Amicalement, sans rancune aussi.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
Juste une petite question si vous permettez, les boulangers utilisent-ils toujours la même recette et les mêmes ingrédients pour la galette des rois ? Je l'ai goûté une fois et j'avoue que l'ai trouvée infecte !!

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
Il existe, à ma connaissance tout au moins, deux types de galette : la galette ronde en pâte feuilletée fourrée à la frangipane(crème à base d'amandes) ou, depuis peu, à la compote de pomme, et la couronne, style de brioche garnie de fruits confits.

Les recettes peuvent peut-être varier suivant les pays.

Achetées en grande surface, elles ne sont pas terribles ni l'une ni l'autre.

Voir le profil de l'utilisateur

Kadhafi 

avatar
Enthousiaste
Enthousiaste
@Tumadir a écrit:Juste une petite question si vous permettez, les boulangers utilisent-ils toujours la même recette et les mêmes ingrédients pour la galette des rois ? Je l'ai goûté une fois et j'avoue que l'ai trouvée infecte !!
il manquait les vingt huit cueillères de miel par cm cube de gateau qui vous sont habituels? :D

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
@Credo a écrit:Les recettes peuvent peut-être varier suivant les pays.
Mais tu dis que c'est une affaire de boulangers français qu'on ne trouve pas ailleurs :)

@Kadhafi a écrit:
@Tumadir a écrit:Juste une petite question si vous permettez, les boulangers utilisent-ils toujours la même recette et les mêmes ingrédients pour la galette des rois ? Je l'ai goûté une fois et j'avoue que l'ai trouvée infecte !!
il manquait les vingt huit cueillères de miel par cm cube de gateau qui vous sont habituels? :D
J'ai goûté le gâteau une seule fois, et quand on trouve quelque chose d'infecte on n'y goûtera plus jamais.

C'est la première fois que j'apprends que ça a une origine religieuse.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
Les gouts et les couleurs, c'est comme chacun le sent. Parmi les gateaux algériens, il y en a que j'aime d'autres non. Au travail, un collègue algérien en avait amené en début de nuit pendant la période du ramadan si je me rappelle bien. On s'était régalé. Il y a juste ceux qui étaient vraiment trop recouvert de miel et qui sont ronds (alabia, zlabia : un nom comme ça) que je n'avais pas aimé mais makrout et cornes de gazelles et peut-être d'autres dont je ne connais pas le nom, c'était bien bon.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
@Credo a écrit:Les gouts et les couleurs, c'est comme chacun le sent. Parmi les gateaux algériens, il y en a que j'aime d'autres non. Au travail, un collègue algérien en avait amené en début de nuit pendant la période du ramadan si je me rappelle bien. On s'était régalé. Il y a juste ceux qui étaient vraiment trop recouvert de miel et qui sont ronds (alabia, zlabia : un nom comme ça) que je n'avais pas aimé mais makrout et cornes de gazelles et peut-être d'autres dont je ne connais pas le nom, c'était bien bon.
C'est la galette a la frangipane que j'ai goûté, ça avait un goût d'amandes amères.

Pour la zlabia, il faut savoir que ça se mange le jour même pendant qu'elles sont croustillantes, quelques heures seulement après elle se ramollit. Et puis il y a plusieurs sortes de zlabia, les goûts changent en fonction des ingrédients, mais attention, il faut commander chez un spécialiste :)

Voir le profil de l'utilisateur

Kadhafi 

avatar
Enthousiaste
Enthousiaste
A la limite tu peux nous inviter a l occasion chez toi et nous en preparer, ca aera une belle découverte, on amènera le vin :D

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum