Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Tumadir 


Averti
Averti
Credo a écrit:Evangile signifie "Bonne Nouvelle". C’est la Bonne nouvelle du salut annoncée aux hommes par Jésus.
Justement, l'Evangile est bien celui du Christ, évidemment, c'est lui qui l'avait prêché en premier. Est-il logique qu'il prêcha sa propre vie ?

Actes 15:35. Paul et Barnabas demeurèrent à Antioche, enseignant et annonçant, avec plusieurs autres, la bonne nouvelle de la parole du Seigneur.

Les Apôtres prêchaient le même message que celui du Christ, la Bonne nouvelle étant la Parole du Seigneur, par conséquent l'Evangile c'est la Parole de Dieu.

Lettres : premières prédications basées sur l'évangile du Christ
Logiquement, il devrait y avoir au moins douze versions de l'Evangile, puisque les Apôtres s'y référaient pour rédiger les épîtres.

Luc s'est référé à sa version pour rédiger le livre des Actes. Il existe aussi les épîtres de Jean ainsi que le livre de l'Apocalypse qui se réfèrent à l'Evangile de Jean.

Mais sur quoi se basent les autres Lettres ? Et pourquoi Paul s'est-il attribué l'Evangile à lui-même ?

Romains 16.25
A celui qui peut vous affermir selon mon Évangile et la prédication de Jésus Christ, conformément à la révélation du mystère caché pendant des siècles,

Credo a écrit:Luc est l'auteur d'un évangile  + les Actes des Apôtres. Donc il s'adresse à Théophile en faisant référence à l'évangile qu'il a écrit en premier et qui raconte bien la vie et l'enseignement du Christ.
D'après Wikipedia, quatre documents ont servi de base pour la rédaction des Actes des Apôtres dont le document P qui en est la source directe. Mystérieusement, ces quatre sources n'existent pas de nos jours.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
Tumadir a écrit:Justement, l'Evangile est bien celui du Christ, évidemment, c'est lui qui l'avait prêché en premier. Est-il logique qu'il prêcha sa propre vie ?
Jésus ne prêche pas sa propre vie. Jésus nous délivre ce que son Père lui a dit de nous délivrer. Ses paroles et ses actes sont des enseignements. Ainsi les évangélistes nous rapportent ses paroles et ses actes donc sa vie.
Tumadir a écrit:Logiquement, il devrait y avoir au moins douze versions de l'Evangile, puisque les Apôtres s'y référaient pour rédiger les épîtres.
Tous n'ont pas écrit ou peut-être que oui. Nous avons actuellement des copies de leurs écrits car les originaux n'ont pas résisté au temps. Donc si tous n'ont pas été copiés, alors nous n'avons pas tout.

Les manuscrits ou fragments que nous avons ont été eux-mêmes produits à partir de copies et non pas des textes « originaux ». Actuellement, nous avons environ 5700 manuscrits grecs du Nouveau Testament. Certaines copies comportent la totalité des textes , tandis que d’autres n’en contiennent qu’une partie.
Tumadir a écrit:Luc s'est référé à sa version pour rédiger le livre des Actes. Il existe aussi les épîtres de Jean ainsi que le livre de l'Apocalypse qui se réfèrent à l'Evangile de Jean.
Le livre de l'Apocalypse fait aussi référence à de nombreux passages de l'AT car ce livre est une révélation à part.
Tumadir a écrit:Mais sur quoi se basent les autres Lettres ? Et pourquoi Paul s'est-il attribué l'Evangile à lui-même ?
Toutes les lettres sont des prédications de l'évangile. Ceux qui les ont écrites ont été témoins directs du Christ. Donc ils se basent sur ce qu'ils ont vu et entendu.

Paul a vécu à la même époque. Il persécutait les chrétiens mais, à partir du moment où le Christ lui est apparu, il s'est mis à son service. Donc il a entendu et vu ce que faisait le Christ et a également côtoyé apôtres et disciples.

Lorsque Paul dit "mon évangile", il faut comprendre "l'évangile que je transmet" en opposition à l'évangile que d'autres transmettent et qui est faux, qui provient de sectes. C'est ainsi, par exemple, qu'il dira aux galates "si quelqu'un vous annonce un évangile différent de celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème !". Son évangile c'est celui du Christ, l'évangile des autres c'est celui de faux docteurs de la loi.
Tumadir a écrit:D'après Wikipedia, quatre documents ont servi de base pour la rédaction des Actes des Apôtres dont le document P qui en est la source directe. Mystérieusement, ces quatre sources n'existent pas de nos jours.
Quelque soit les documents, c'est Luc qui est l'auteur des Actes des apôtres. C'est un témoin des premiers temps de l'Eglise. Au début de l'évangile, il dit ceci ""Lc 1:3-j'ai décidé, moi aussi, après m'être informé exactement de tout depuis les origines, d'en écrire pour toi l'exposé suivi, excellent Théophile, ". Il s'est donc informé de tout ce qu'il écrit auprès des apôtres et disciples pour en instruire Théophile à qui il s'adresse encore dans les actes des apôtres "Ac 1:1-J'ai consacré mon premier livre, ô Théophile, à tout ce que Jésus a fait et enseigné, depuis le commencement ".Ses sources ce sont les disciples et les apôtres qu'il interroge et a suivi un temps, notament Paul.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
Credo a écrit:Lorsque Paul dit "mon évangile", il faut comprendre "l'évangile que je transmet" en opposition à l'évangile que d'autres transmettent et qui est faux, qui provient de sectes. C'est ainsi, par exemple, qu'il dira aux galates "si quelqu'un vous annonce un évangile différent de celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème !". Son évangile c'est celui du Christ, l'évangile des autres c'est celui de faux docteurs de la loi.
Où est l'Evangile selon Paul ?

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
Je t'ai dit qu'il n'y avait pas d'evangile de Paul ni selon Paul. Quand il dit "mon évangile" il veut dire celui que lui annonce par opposition à celui qu'annoncent de faux prophètes ou, comme ils sont parfois appelés "faux docteurs de la Loi".

Paul a vécu au temps du Christ. Il sait ce qu'enseigne le Christ puisqu'il le combattait en martyrisant les chrétiens. De plus il connait Luc et les apôtres. Donc son enseignement qu'il transmets s'appuie sur ce que lui-même sait en ayant entendu le Christ, ce qu'il sait des apôtres et ce qu'il sait de Luc, lequel a pris ses propres renseignements auprès des apôtres et des disciples du Christ, guidé par l'Esprit Saint comme l'ont été les apôtres.

Si certains auteurs ont mis par écrit l'Evangile du Christ, c'est pour qu'il soit transmis de façon juste de génération en génération. Paul n'en n'a pas écrit. Il l'a transmis oralement et écrivait régulièrement aux communautés qu'il avait crée, leur rappelant ce qu'est la vrai foi.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 

avatar
Averti
Averti
Tumadir a écrit:
Credo a écrit:Evangile signifie "Bonne Nouvelle". C’est la Bonne nouvelle du salut annoncée aux hommes par Jésus.
Justement, l'Evangile est bien celui du Christ, évidemment, c'est lui qui l'avait prêché en premier. Est-il logique qu'il prêcha sa propre vie ?
OUI, la "Bonne Nouvelle" fut annoncée par Jésus aux moyens de PARABOLES qu'il expliquait en particulier à ses disciples et en faisant des miracles pour prouver qu'il était bien le Messie attendu. Mais il n'a pas prêché sa propre vie, ce sont Matthieu , Marc et Jean, qui étant des témoins oculaires de la vie de Jésus,  ont fait le récit de la vie de Jésus tout en consignant son enseignement à travers la Palestine. 
Ce témoignage fut rédigé après la mort du Christ, après que les apôtres aient reçu l'esprit saint , le garant de toute Vérité venant de Dieu.  Comme le dit Pierre dans sa 2ème lettre , versets 16 à 21.
Ces 3 témoignages écrits, appelés "Evangiles", attestaient que le Christ était l'Envoyé de Dieu pour sauver le monde , de ce fait, après la mort du dernier apôtre, Jean, les Evangiles devaient servir de base aux chrétiens pour prêcher la Bonne Nouvelle dans le monde entier pour faire encore plus  des disciples ; ce qu'ils ont fait jusqu'à nos jours selon l'ordre de Jésus = Matthieu 28: 18 à 20



Actes 15:35. Paul et Barnabas demeurèrent à Antioche, enseignant et annonçant, avec plusieurs autres, la bonne nouvelle de la parole du Seigneur.

Les Apôtres prêchaient le même message que celui du Christ, la Bonne nouvelle étant la Parole du Seigneur, par conséquent l'Evangile c'est la Parole de Dieu.
Comme la précisé Jésus, il "ne faisait RIEN de sa propre initiative" et toute parole qui sortait de sa bouche était celle qu'il avait entendu de Dieu en Personne. = Jean 8: 26 à 28
Jésus n'a jamais dit qu'il était Dieu , mais le FILS de Dieu au même titre qu'Adam à sa création = Jean 10: 33, 36 = Luc 3: 38 ou des anges dans le ciel = Job 38: 7 = TOUS CREES PAR LE POUVOIR ET LA PUISSANCE DE SON ESPRIT SAINT, SA FORCE AGISSANTE OU FORCE CREATRICE.
Donc, la "parole du Seigneur" (Jésus) , son ENSEIGNEMENT contenu dans les Evangiles, est bien la Parole de (son) Dieu, Jéhovah, son Créateur et Père spirituel. Comme le précise Paul aux Corinthiens : 2Corinthiens 1: 3 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ ..."
Paul ne fait pas l'amalgame !



Lettres : premières prédications basées sur l'évangile du Christ
Logiquement, il devrait y avoir au moins douze versions de l'Evangile, puisque les Apôtres s'y référaient pour rédiger les épîtres.
Pourquoi 12 ?  3 ou 4 SUFFISAIENT AMPLEMENT POUR CERTIFIER LA VERACITE DE LEUR TEMOIGNAGE COMME LE SPECIFIAIT LA LOI DE MOÏSE = Deutéronome 19: 15



Luc s'est référé à sa version pour rédiger le livre des Actes. Il existe aussi les épîtres de Jean ainsi que le livre de l'Apocalypse qui se réfèrent à l'Evangile de Jean.

Mais sur quoi se basent les autres Lettres ? Et pourquoi Paul s'est-il attribué l'Evangile à lui-même ?

Romains 16.25
A celui qui peut vous affermir selon mon Évangile et la prédication de Jésus Christ, conformément à la révélation du mystère caché pendant des siècles,
Pour comprendre il faut tenir compte du contexte et lire à partir des versets 17, 18 puis 25, 26 !
Lorsque Paul parle de "son" Evangile ou bonne nouvelle" , il parle de la Bonne Nouvelle concernant Christ, donc, des Evangiles des apôtres dont il est lui-même adepte contrairement à d'autres qui annoncent un "évangile ou bonne nouvelle" qui contredit celui des apôtres!
L'apostasie était déjà à oeuvre parmi les chrétiens !



Credo a écrit:Luc est l'auteur d'un évangile  + les Actes des Apôtres. Donc il s'adresse à Théophile en faisant référence à l'évangile qu'il a écrit en premier et qui raconte bien la vie et l'enseignement du Christ.
D'après Wikipedia, quatre documents ont servi de base pour la rédaction des Actes des Apôtres dont le document P qui en est la source directe. Mystérieusement, ces quatre sources n'existent pas de nos jours.

C'est  LUC qui a écrit le livre des Actes (des apôtres) à Rome et l'a terminé vers 61 de notre ère.
Luc relate la vie, l'activité et le ministère de Jésus et de ses disciples jusqu'à l'ascension de Jésus. Le récit historique du 44ème livre des Ecritures, les Actes des Apôtres, poursuit l'histoire du christianisme primitif en décrivant la formation de la congrégation grâce à l'opération de L'ESPRIT SAINT.
Il explique également l'extension du témoignage, d'abord parmi les Juifs, puis aux gens de toutes les nations.
La plus grande partie des 12 premiers chapitres couvrent l'activité de Pierre, et les 16 chapitres restant, les activités de Paul.  Luc a fréquenté intimement Paul, l'accompagnant dans bons nombres de ses voyages.
Le livre est adressé à Théophile.  Comme il est désigné par l'expression "très excellent", il est possible qu'il occupait une fonction officielle, ou ce peut être simplement une marque de haute estime (Luc 1: 3).   Le livre fait le récit historique exact de l'établissement et de la croissance de la congrégation chrétienne.  Il commence par rapporter les apparitions de Jésus à ses disciples après sa résurrection, puis il couvre les évènements importants survenus dans la période allant de 33 à 61 de notre ère, soit approximativement 28 ans.
Dès les temps anciens on a attribué au rédacteur de l'Evangile de Luc la rédaction du livre des Actes.  Les deux livres sont adressés à Théophile.   En répétant les derniers évènements de son Evangile dans les premiers versets du livre des Actes, LUC RELIE LES DEUX ECRITS POUR EN FAIRE L'OEUVRE D'UN MÊME AUTEUR.  Il apparaît que Luc a terminé les Actes vers 61 de notre ère, probablement vers la fin d'un séjour de 2 ans à Rome avec l'apôtre Paul.  Puisque le livre des Actes relate les évènements qui se sont produits jusqu'à cette année-là , il n'a pu être achevé plut tôt, et le fait qu'il ne parle pas de la décision faisant suite au pourvoi en appel de Paul à César indique qu'il était terminé à ce moment-là.
Dès les temps les plus reculés, la canonicité du livre des Actes a été reconnue par les biblistes.
Des fragments du livre se trouvent dans quelques uns des plus anciens manuscrits sur papyrus des Ecritures grecques, notamment le Michigan n° 1571 (p 38) et le Chester Beaty l (p 45) du 3ème siècle.  Ces deux manuscrits indiquent que les Actes circulaient avec d'autres livres des Ecritures inspirées ; ils ont donc figuré très tôt dans le catalogue.  Luc a écrit le livre des Actes avec une exactitude remarquable, la même que celle qui caractérise son Evangile.   Sir William Ramsey classe le rédacteur des Actes "parmi les historiens de premier ordre", et s'en explique ainsi : "La première qualité d'un grand historien, et elle est essentielle, C'EST LA VERITE. Ce qu'il dit doit être digne de foi."
Les découvertes archéologiques aussi confirment l'exactitude du récit de Luc.  Par exemple, des fouilles entreprises à Ephèse ont mis à jour le temple d'Artémis ainsi que le théatre antique où les Ephésiens s'ameutèrent contre l'apôtre Paul (Actes 19: 27 à 41).  On a découvert des inscriptions confirmant l'exactitude de l'emploi fait par Luc de l'expression "chefs de la ville" pour désigner les magistrats de Thessalonique (17: 6, 8).    Deux inscriptions en maltais prouvent que Luc était également fondé à parler de Publius comme du "principal personnage" de Malte = 28: 7
Nous ne savons pas grand chose sur la vie de Luc.  Il n'était pas apôtre, mais il s'associait à eux. (Luc 1:1 à 4)
A trois reprises , l'apôtre Paul cite nommément Luc (Colossiens 4: 10, 14 ; 2Timothée 4: 11 ; Philémon 24)
Pendant quelques années il accompagna Paul dans tous ses déplacements, et ce dernier l'appelait "le médecin bien-aimé".   Le récit passe indifféremment du il au nous, ce qui indique que Luc était avec  Paul à Troas, lors de son deuxième voyage missionnaire, qu'il a pu rester à Philippes jusqu'au retour de Paul quelques années plus tard,  et qu'il s'est joint alors à lui dans son voyage à Rome ou Paul allait passé en jugement.  (Actes 16: 8, 10 ;   17: 1 ;  20: 4, 6 ;  28: 16)

Amicalement  JL

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
Actes 15:35. Paul et Barnabas demeurèrent à Antioche, enseignant et annonçant, avec plusieurs autres, la bonne nouvelle de la parole du Seigneur.

Les Apôtres prêchaient le même message que celui du Christ, la Bonne nouvelle étant la Parole du Seigneur, par conséquent l'Evangile c'est la Parole de Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 

avatar
Averti
Averti
Credo a écrit:Je t'ai dit qu'il n'y avait pas d'evangile de Paul ni selon Paul. Quand il dit "mon évangile" il veut dire celui que lui annonce par opposition à celui qu'annoncent de faux prophètes ou, comme ils sont parfois appelés "faux docteurs de la Loi".

Paul a vécu au temps du Christ. Il sait ce qu'enseigne le Christ puisqu'il le combattait en martyrisant les chrétiens. De plus il connait Luc et les apôtres. Donc son enseignement qu'il transmets s'appuie sur ce que lui-même sait en ayant entendu le Christ, ce qu'il sait des apôtres et ce qu'il sait de Luc, lequel a pris ses propres renseignements auprès des apôtres et des disciples du Christ, guidé par l'Esprit Saint comme l'ont été les apôtres.

Si certains auteurs ont mis par écrit l'Evangile du Christ, c'est pour qu'il soit transmis de façon juste de génération en génération. Paul n'en n'a pas écrit. Il l'a transmis oralement et écrivait régulièrement aux communautés qu'il avait crée, leur rappelant ce qu'est la vrai foi.
Galates 1:8. Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème !

Quand même étrange qu'il rend anathème son propre Evangile ??

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 

avatar
Averti
Averti
Tumadir a écrit:Galates 1:8. Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème !

Quand même étrange qu'il rend anathème son propre Evangile ??

Il signifie par là que l'évangile du Christ est unique et le seul véritable. Si qui que soit, y compris lui et les autres apôtres, annonceraient un jour un autre évangile, sous-entendu autre que celui du Christ, il serait anathème. C'est en fait la foi en l'évangile du Christ qui justifie celui qui l'annonce.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 

avatar
Averti
Averti
Credo a écrit:
Grit a écrit:l'écrivain de l'Evangile de Jean est bien Jean lui-même lorsqu'il était dans la région d'Ephèse, vers 98 de notre ère. Période qu'embrasse le texte : 29-33 de notre ère.
Les évangiles de Matthieu, Marc et Luc circulaient déjà depuis plus de 30 ans parmi les chrétiens du 1er siècle.

La Bonne Nouvelle du Salut nous est annoncée par le Christ. Lui notre Sauveur.
Tu n'as pas compris ce que j'ai dit. C'est une question de vocabulaire et non de remise en cause du fait que l'apôtre Jean ait écrit cet évangile. Jean ne fait que rapporter la vie et l'enseignement du Christ.

Il n'y a qu'un évangile c-à-d qu'une Bonne Nouvelle, qu'un enseignement donné aux hommes par la Parole de Dieu faite chair. Jésus n'ayant écrit aucun livre, cette Bonne Nouvelle qui émane de Lui, nous est rapportée par Matthieu, Marc, Luc et Jean.

OK Crédo, j'ai compris !
Mais dans ce cas on peut être encore plus précis ! 
Car cette "Bonne Nouvelle" nous vient en réalité de Jéhovah Dieu qui a envoyé son Fils sur la terre pour nous la transmettre.  Car Jésus a bien enseigné à ses disciples "qu'il ne faisait RIEN de sa propre initiative et que tout ce qu'il disait , il l'avait entendu de Dieu" = Jean 8: 28
Jean (témoigne)  3: 16 = "DIEU (Jéhovah) a tellement aimé le monde qu'IL A ENVOYE SON FILS ......"

Donc, cette BONNE NOUVELLE (Evangile) a été transmise d'abord à Jésus ORALEMENT dans les cieux, puis Jésus l'a ensuite enseignée SUR LA TERRE à ses disciples, qui l'ont  transcrite, étant devenus des témoins oculaires de la vie de Jésus.
Chaque témoin a écrit ce qu'il a vu et entendu ; chacun SELON son style d'écriture mais aussi DE SON POINT DE VUE selon ce qui leur REVENAIT EN MEMOIRE.

Bien que les 4 évangiles se rejoignent dans l'essentiel, ils diffèrent par des anecdotes omises par les uns et révélées par les autres , mais qui en fait, deviennent des compléments d'informations pour parfaire les récits sur l'ensemble de la vie de Jésus sur la terre.


Donc, si on veut s'exprimer correctement en français, on dit :
l'évangile de Jésus Christ (puisque c'est Lui qui nous annonce personnellement cette bonne nouvelle du salut, de désignant la provenance)
selon (parce que ce qui précède "selon"est rapporté par un auteur, donc selon va désigner cet auteur )
l'apôtre Jean (nom de l'auteur de ce qui est rapporté).

OK!


On dit couramment l'évangile de Jean, ce qui n'est pas correct du point de vue grammatical car la préposition "de" désigne soit l'appartenance soit la provenance. Or c'est de Jesus Christ que provient cette Bonne Nouvelle et non de Jean. Jean ne fait que nous la transmettre.


Je suis d'accord, mais c'est lui l'écrivain DE son son Evangile ! Jean donne SON TEMOIGNAGE PAR ECRIT comme les 3 autres DONNENT LEUR PROPRE TEMOIGNAGE.
Tout dépend de quel côté de la lorgnette on regarde !
Toi tu t'arrêtes sur le message de la Bonne Nouvelle proprement dit, moi je regarde QUI A ECRIT LE MESSAGE avec sa personnalité. Mais je suis tout à fait d'accord avec toi, le message vient bien de Christ !

Au lieu de systématiquement dire le contraire de ce que je dis, essaie de comprendre. J'ai souvent l'impression que tu t'emballes sans essayer de comprendre ce que je dis.
Non, je ne m'emballe pas Crédo, excuse-moi si je te donne cette impression !
je te donne aussi mon point de vu.  Tout comme chaque Evangéliste, témoin de la vie de Jésus, ont donné leur point de vu selon leurs souvenirs et selon ce qu'ils considéraient important de dire.
Tous disaient la VERITE tout en ayant des plans de construction différents pour écrire leurs souvenirs !

Amicalement   JL



Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 

avatar
Averti
Averti
Tumadir a écrit:
Credo a écrit:Je t'ai dit qu'il n'y avait pas d'evangile de Paul ni selon Paul. Quand il dit "mon évangile" il veut dire celui que lui annonce par opposition à celui qu'annoncent de faux prophètes ou, comme ils sont parfois appelés "faux docteurs de la Loi".

Paul a vécu au temps du Christ. Il sait ce qu'enseigne le Christ puisqu'il le combattait en martyrisant les chrétiens. De plus il connait Luc et les apôtres. Donc son enseignement qu'il transmets s'appuie sur ce que lui-même sait en ayant entendu le Christ, ce qu'il sait des apôtres et ce qu'il sait de Luc, lequel a pris ses propres renseignements auprès des apôtres et des disciples du Christ, guidé par l'Esprit Saint comme l'ont été les apôtres.

Si certains auteurs ont mis par écrit l'Evangile du Christ, c'est pour qu'il soit transmis de façon juste de génération en génération. Paul n'en n'a pas écrit. Il l'a transmis oralement et écrivait régulièrement aux communautés qu'il avait crée, leur rappelant ce qu'est la vrai foi.
Galates 1:8. Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème !

Quand même étrange qu'il rend anathème son propre Evangile ??
Ce n'est pas ce que voulait dire Paul !

En disant "Nous" , IL EXTRAPOLE SON LANGAGE pour signifier que PERSONNE , NI MÊME UN ANGE OU UN HUMAIN QUEL QUI SOIT, même s'il se prétend être un vrai croyant, et qui annonce comme Evangile un autre que celui que lui même a annoncé, qu'il soit maudit. (ou anathème)
EN S'IMPLIQUANT, Paul fait comprendre que cela peut arriver à n'importe qui, même les plus en vue.  Paul redresse une mauvaise compréhension des Ecritures car les Galates se laissaient influencer par la doctrine des Judaïsants qui prônaient la Loi et la circoncision pour être sauver.

Nulle part dans le reste des Ecritures chrétiennes , il n'est mention que Paul a failli dans ce domaine, il est resté fidèle jusqu'à la mort.

Mais comme tu ne tiens pas compte du contexte, tu passes à côté de la bonne compréhension.

Dans sa lettre Paul se présente comme "APÔTRE , NI DE LA PART DES HOMMES NI GRÂCE A UN HOMME, MAIS GRÂCE A JESUS CHRIST ET DIEU LE PERE" . 
Sa lettre révèle de nombreux faits relatifs à la vie de Paul et à son apostolat, et PROUVE QU'EN TANT QU'APÔTRE IL OEUVRAIT EN HARMONIE AVEC LES APÔTRES A JERUSALEM ET QU'IL A MÊME EXERCE SON AUTORITE EN CORRIGEANT UN AUTRE APÔTRE, PIERRE = Galates 1: 1, 13 à 24 et 2: 1 à 14
Dans sa lettre puissante et percutante "aux congrégations de Galatie" Paul établit les faits suivants :
1) Il est un authentique apôtre (ce que les judaïsants avaient cherché à mettre en doute).
2) La justification procède de la FOI en CHRIST JESUS et NON DES OEUVRES DE LA LOI, et de ce fait la circoncision n'est pas une obligation pour les chrétiens.
Donc, Paul défend son apostolat (1: 1 et 2: 14)
Paul marque son étonnement de voir les chrétiens de Galatie passer à une autre sorte de bonne nouvelle, et il déclare avec fermeté ce que nous lisons en 1: 8, 12, 24
La bonne nouvelle que Paul "leur avait annoncé n'était pas une invention humaine et on ne la lui a pas non plus enseignée " si ce n'est grâce à une révélation de Jésus Christ".  
Etant auparavant un défenseur zélé du judaïsme, Paul avait persécuté la congrégation chrétienne de Dieu, mais alors Dieu l'a appelé par sa faveur imméritée POUR QU'IL ANNONCE AUX NATIONS la BONNE NOUVELLE AU SUJET DE SON FILS.

Les Galates sont-ils insensés au point de croire qu'après avoir commencé en recevant l'esprit PAR LA FOI ils peuvent finir en servant Dieu par les OEUVRES DE LA LOI?
Paul explique que si "la justice vient par le moyen de la Loi , CHRIST EST MORT POUR RIEN" (2: 16, 21)
Pourquoi? Parce que les chrétiens ont été libéré de la malédiction de la Loi par la mort de Christ sur la poteau.  Quel était le BUT de la Loi? C'était notre PERCEPTEUR (ou tuteur) MENANT A CHRIST, POUR QUE NOUS SOYONS DECLARES JUSTES EN RAISON DE LA FOI. MAINTENANT NOUS NE SOMMES PLUS SOUS UN PERCEPTEUR (la Loi) et il n'y a plus de distinction entre Juif et Grec car tous sont une seule personne en UNION AVEC CHRIST JESUS, et ils sont "vraiment la semence d'Abraham , (un homme de FOI, qui n'était pas sous la Loi),  HERITIERS PAR RAPPORT A UNE PROMESSE. (3: 6, 9, 24, 29)
Les Galates devaient tenir bon dans la LIBERTE CHRETIENNE. (4: 1 et 6: 18)
Dieu a envoyé son Fils pour LIBERER ceux qui sont sous la Loi, afin qu'ils reçoivent "l'adoption comme fils" (4: 5) - Pourquoi donc retourner à l'esclavage des faibles et misérables choses élémentaires?
Ni la circoncision ni l'incirconcision n'ont de valeur , dit Paul, mais la FOI opérant par l'AMOUR.  TOUTE LA LOI SE TROUVE ACCOMPLIE dans une seule parole : "Tu dois AIMER ton prochain comme toi-même."   Continuez à marcher dans l'esprit, car si vous êtes conduit par l'esprit (de Dieu) , VOUS N'ËTES PAS SOUS LA LOI." (5: 14, 18, 21, 25)
Donc, CEUX qui poussaient les Galates à se faire circoncire cherchaient uniquement à plaire aux hommes et non à Dieu , c'est pourquoi Paul les met en garde en extrapolant son langage afin de leur montrer leur erreur de jugement!

Galates 1: 6 à 9
"Je m'étonne que vous vous laissiez éloigner si vite de Celui qui vous a appelés avec la faveur imméritée de Christ POUR PASSER A UNE AUTRE SORTE DE BONNE NOUVELLE (Evangile).   
Mais ce n'en est pas une autre ; seulement il y a certains qui vous troublent et veulent DENATURER la bonne nouvelle (évangile) CONCERNANT LE CHRIST.
Cependant , même si nous ou un ange du ciel , nous venions à vous annoncer comme une bonne nouvelle (évangile) quelque chose qui va AU DE-LA de ce que nous vous avons annoncé comme bonne nouvelle (évangile) , qu'il soit maudit.
Ainsi que nous l'avons dit ci-dessus, JE LE REDIS aussi maintenant : QUICONQUE vous annonce comme bonne nouvelle (évangile) QUELQUE CHOSE QUI VA AU-DELA DE CE QUE VOUS AVEZ ACCEPTE, QU'IL SOIT MAUDIT."

JL


Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 

avatar
Averti
Averti
En fait, ce que voulait dire Paul , c'était que, dans la pire des choses, même si les Galates ne voulaient plus croire en lui  , ils devaient croire à L'ENSEIGNEMENT DE L'EVANGILE de Jésus qu'ils avaient connu et accepté par les lettres de Matthieu, Marc, Jean et Luc, reconnues comme inspirées de Dieu, par son intermédiaire ! (2Pierre 1: 17 à 21)

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 

avatar
Averti
Averti
Credo a écrit:
Grit a écrit:l'écrivain de l'Evangile de Jean est bien Jean lui-même lorsqu'il était dans la région d'Ephèse, vers 98 de notre ère. Période qu'embrasse le texte : 29-33 de notre ère.
Les évangiles de Matthieu, Marc et Luc circulaient déjà depuis plus de 30 ans parmi les chrétiens du 1er siècle.
Tu n'as pas compris ce que j'ai dit. C'est une question de vocabulaire et non de remise en cause du fait que l'apôtre Jean ait écrit cet évangile.

La Bonne Nouvelle du Salut nous est annoncée par le Christ. C'est Lui notre Sauveur. Jean ne fait que rapporter la vie et l'enseignement du Christ.

Il n'y a qu'un évangile c-à-d qu'une Bonne Nouvelle, qu'un enseignement donné aux hommes par la Parole de Dieu faite chair. Jésus n'ayant écrit aucun livre, cette Bonne Nouvelle qui émane de Lui, nous est rapportée par Matthieu, Marc, Luc et Jean.

Donc, si on veut s'exprimer correctement en français, on dit :
l'évangile de Jésus Christ (puisque c'est Lui qui nous annonce personnellement cette bonne nouvelle du salut, de désignant la provenance)
selon
(parce que ce qui précède "selon"est rapporté par un auteur, donc selon va désigner cet auteur )
l'apôtre Jean (nom de l'auteur de ce qui est rapporté).

On dit couramment l'évangile de Jean, ce qui n'est pas correct du point de vue grammatical car la préposition "de" désigne soit l'appartenance soit la provenance. Or c'est de Jesus Christ que provient cette Bonne Nouvelle et non de Jean. Jean ne fait que nous la transmettre.


Au lieu de systématiquement dire le contraire de ce que je dis, essaie de comprendre. J'ai souvent l'impression que tu t'emballes sans essayer de comprendre ce que je dis.

Grammaire, vocabulaire, syntaxe sont très importants pour comprendre un texte. Si on dit "évangile de Jean, évangile de Mathhieu, évangile de Luc, évangile de Marc, eh bien on cite 4 évangiles.  Or il n'y a qu'un évangile, celui du Christ, mais n'ayant écrit aucun livre, cet évangile est rapportée  par 4 auteurs. Alors si tu dis la Bible contient l'évangile du Christ selon Matthieu, Marc, Luc et Jean tu relies bien l'évangile  au Christ plus les 4 auteurs qui ont rapporté l'unique évangile : celui du Christ. Ce qui est juste. C'est la langue française.
grit
Je suis tout à fait d'accord qu'il y ait qu'un seul Evangile ou BONNE NOUVELLE , celui ANNONCE par Jésus!
Mais chaque Evangéliste a donné sa version dans leur témoignage EN RACONTANT LA VIE DE JESUS ET SON ENSEIGNEMENT !

JL

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum